Bonjour Invité

Philou0033

*
  • ****
  • 1784
  • +549/-0
  • L'amitié, c'est la joie de l'autre.
    • Voir le profil
Une nuit au château.
« le: 25 août 2021 »
Je me suis aussi mis à cette envie d'écrire et d'utiliser les mots que @Lange128 a envoyés à @Louklouk pour vous écrire un petit récit. J'ai passé un très bon moment en rédigeant ce qui suit.
Merci.


Une nuit au château

Cela fait déjà plus deux ans que nous n’avons pas pu profiter d’un week-end à deux. Le aléas de la vie ont fait que nous avons du Julien et moi nous occuper de nos parents. C’est donc dans les Ardennes que nous nous rendons pour passer ces deux jours de repos au grand air. En effet nous avons choisi de passer la nuit dans une chambre d’hôte de grand standing. C’est en voiture que nous arrivons à l’adresse qui a été mémorisée sur le gps de la voiture. Nous sommes devant un grand portail entouré de hauts murs, ouvrant sur une longue allée bordées d’arbres vers une grosse bâtisse qui ressemble plus à un château qu’à une gentilhommière.

Nous sommes accueillis par la maîtresse des lieux. C’est une charmante dame d’une cinquantaine d’années, bien de sa personne, affichant un large sourire en nous voyant. Elle nous serre la main à chacun et nous prie de la suivre jusqu’au petit salon. Cette pièce est très bien meublée avec goût, de charmants fauteuils sont placés autour une petite table où sont disposés carafes et petits verres de dégustation. C’est semble-t-il la coutume que de proposer un verre de bienvenue à ses hôtes. Nous parlons de tout et de rien, de choses sans importance. Au fur et à mesure de la conversation je remarque qu’elle nous dévisage Julien et moi. Puis, à brûle pour point elle nous demande si nous ne sommes pas gays ! Inutile de dire que nous avons le visage qui s’empourpre. Pas la peine de nier, elle a directement capté que nous nous aimons.

Notre hôtesse nous propose alors de prendre la chambre des « pages ». C’est en fait une grande chambre avec deux grands lits et un petit salon dans un angle. Les deux fenêtres donnent sur la partie arrière de la grande demeure. Trois beaux meubles d’époque ornent la pièce. De beaux tableaux décorent les murs, l’un d’eux représente un damoiseau agenouillé devant un chevalier. C’est semble-t-il un jeune page qui rend hommage à son maître. Entre les deux lits Julien me fait remarqué un meuble qui ressemble à un coffre avec couvercle. Curieux comme il est, il l’ouvre et y découvre un pot de chambre en porcelaine rose !

Nous sommes invités faire la visite du château et découvrons le long couloir qui désert les pièces du premiers étage. L’une d’elles est la salle de bain où se mêle l’ancien et l’ultramoderne. C'est la dichotomie et l’holistique du lieu qui saute aux yeux. Les boiseries sont d’époque de même que le revêtement de sol, mais ce sont les éléments sanitaires qui sont en opposition. Douche à l’italienne, deux vasques contemporaines servant d’éviers, des miroirs muraux appliqués sur tout un pan de mur de la pièce.

Nous poursuivons par la visite au rez-de-chaussée. La grande salle de réception est ornée de grandes tapisseries murales, des fauteuils et tables basses d’époque. Sur la cheminée trône un énorme bouquet de fleurs, de grands tapis d’orient sont posés sur le parquet et l’ensemble nous donne un coup de nostalgie d’une époque que nous n’avons connue que par les livres et autres documents cinématographiques.

C’est ensuite la visite de la chapelle qui nous plonge dans une atmosphère de recueillement, c’est le calme et la lueur laissée par les rayons de soleil qui passent au travers des superbes vitraux. Un mélange de tons chauds et lumineux s’étale sur le sol dallé. L’Autel est en pierre du pays rehaussé d’un crucifix en chêne. De splendides candélabres sont placés de part et d’autre du cœur et de la petite nef. Dans un coin de la chapelle nous découvrons une superbe crédence en chêne du plus bel effet. Des bancs en bois sont disposés de chaque côté de l’allée centrale. Croyant ou incroyant, ce lieu se prête à la réflexion, il impose une sorte de silence librement consenti.

Nous clôturons cette visite par la cuisine spacieuse où une dame prépare une tarte ou un gâteau qui sera semble-il notre dessert à l’issue du repas qui est compris dans le prix de cette chambre d’hôte particulière. L’odeur de la pâtisserie flotte dans l’air et donne déjà l’eau à la bouche. Une multitude de casseroles et poêlons en cuivre sont pendus à une grosse poutre en chêne au-dessus des deux fourneaux. Des petits rideaux en vichy blanc et rouge ornent les fenêtres de cette cuisine.

Nous sommes de retour dans la chambre et nous faisons une nouvelle fois le tour de cette pièce. Dans l’un des tiroirs d’un meuble nous découvrons quelques revues explicites avec en couvertures de beaux adonis dans le plus simple appareil. Je comprends donc mieux pourquoi cette chambre nous a été attribuée. Julien ouvre un autre tiroir et en sort une petite statuette. Il se met à rire et me la montre.

Julien : « Tu as vu Phil, cette petite statuette avec un énorme sexe en érection !

Phil : Oui, superbe objet, c’est en fait un ithyphalle. Il est du plus bel effet.

Julien : D’un coup ça me donne envie de … enfin tu vois ce que je veux dire !

Phil : Oh que oui mon chéri. Viens dans mes bras ! »

Nous nous faisons un gros câlin. Je sens que mon Juju bande ferme, j’imagine déjà son phallus érigé et prêt à se donner à sucer. Je déshabille donc mon amour qui fait d’ailleurs de même avec moi. C’est sur le lit que nous nous positionnons pour une superbe fellation partagée. Voilà ce qui arrive quand on est trop curieux, ça donne des idées. Hi hi.

Nous passons par la salle de bain en empruntant le couloir de l’étage dans le plus simple appareil. Nous ne croisons personne ! Une fois prêts, nous descendons pour rejoindre notre hôtesse dans la grande salle à manger. Nous sommes cinq autour de la grande table, un couple de jeunes-filles s’est joint à nous pour le repas. Nous sentons une très bonne odeur de fromage. De la charcuterie est apportée dans de beaux plats en porcelaine de Limoges et deux sortes de salades dans de beaux saladiers. Puis nous voyons arriver la demi-roue de fromage, c’est donc une raclette que nous allons déguster. Le tout est accompagné d’un sublime vin blanc sec.

Le repas se clôture par un morceau de tarte aux pommes avec cannelle recouverte et d’une tasse de café. Le pousse-café est également proposé et nous le prenons dans le petit salon avec notre hôtesse. C’est l’occasion de poser quelques questions sur le château et notre chambre. Nous apprenons que la chambre qui nous a été dévolue a été celle des jeunes serviteurs du châtelain. Il se faisait que les quatre jeunes pages étaient gays, raison pour laquelle cette chambre est aménagée de la sorte.

Avant de remonter vers notre chambre, notre charmante hôtesse nous signale qu’il y a une télévision dans le petit salon à l’étage et que nous pouvons bien entendu nous y rendre pour voir un film ou un dvd disponible.
Nous nous rendons dans ce petit salon et en scrutant les dvd à visionner, je découvre un Wald Disney « La Petite Sirène ».

Finalement Julien et moi nous regagnons la chambre et optons pour la lecture d’anciennes revues découvertes dans l’un des meubles de la chambre. Les images et les textes nous apportent de quoi satisfaire notre envie d’une nouvelle fois profiter de nos corps.

Inutile de dire que nous avons gardé de très bons souvenirs de ce séjour dans ce château « enchanteur » !

Philou.

28/08/2021






Bouffondelalune

*
  • ***
  • 361
  • +299/-0
    • Voir le profil
Re : Une nuit au château.
« Réponse #1 le: 25 août 2021 »
Bonjour @Philou0033
C'est pas ce petit récit et l'intégration des 9 mots "imposés"!
Je te reconnais bien là avec tes deux personnages Phil et Julien.
J'ai moi aussi passé un bon moment de lecture.
Je t'embrasse
Philippe

Philou0033

*
  • ****
  • 1784
  • +549/-0
  • L'amitié, c'est la joie de l'autre.
    • Voir le profil
Re : Re : Une nuit au château.
« Réponse #2 le: 26 août 2021 »
Bonjour @Philou0033
C'est pas ce petit récit et l'intégration des 9 mots "imposés"!
Je te reconnais bien là avec tes deux personnages Phil et Julien.
J'ai moi aussi passé un bon moment de lecture.
Je t'embrasse
Philippe

Bonjour @Bouffondelalune !
Merci pour ton com !

Oui, il faut pouvoir sortir un peu de ses habitudes et de son confort et oser écrire autre chose et autrement.
Content que ça t'aie plu!
Oui je suis resté avec mes deux personnages, Julien et Phil. C'est aussi pour leur rendre hommage.

Merci Philippe de me suivre et de commenter mes récits.

Je t'embrasse!
Philou

Nostalgique

*
  • ***
  • 169
  • +86/-0
    • Voir le profil
Re : Une nuit au château.
« Réponse #3 le: 26 août 2021 »
Bonjour Philou !
Je reconnais bien ton style, au travers de tes nombreux commentaires, très précis et amoureux, entre autre, du détails. C'est un récit d'ambiance plus que de sexualité, mais cela fait du bien.
Je t'embrasse.
Nostalgique

Lange128

*
  • ****
  • 1074
  • +404/-0
  • Bis repetita placent
    • Voir le profil
Re : Une nuit au château.
« Réponse #4 le: 26 août 2021 »
Merci Philou pour ce récit.

Bonne idée que de reprendre ma liste de mots, cela permet de varier lorsqu’on écrit des récits au long cours.

Je pense qu’il s’agit des mêmes personnages que ton roman « Julien » que l’on retrouve des années plus tard et j’ai eu du plaisir de voir qu’ils s’aiment toujours comme au premier jour. Ils sont également toujours proches de leurs parents âgés et les aident. Et ils bandent toujours aussi facilement.

On sent qu’ils ont vieilli et qu’ils préfèrent maintenant un séjour confortable dans un beau château plutôt que dans un endroit plus rustique. Tu me donneras l’adresse, cela me donne envie d’y passer quelques nuits.

Je t’embrasse.
Daniel
Récits en cours :
Deux cousins - Deuxième partie
Nouvelles

Récits finis :
Un samedi à Whitby
Joël chez l'urologue (medfet)
L'invasion des Spermiphages - Le retour (gay cette fois)

Immunité (SF, gay, derniers épisodes)
Suite et fin de ce récit ici. Vous pouvez en lire le début, le début de « Deux cousins » ainsi que mes anciens textes sur Gai-Éros où je publie sous le pseudo de Jules1291 :
Ma page personnelle sur Gai-Éros

Philou0033

*
  • ****
  • 1784
  • +549/-0
  • L'amitié, c'est la joie de l'autre.
    • Voir le profil
Re : Re : Une nuit au château.
« Réponse #6 le: 26 août 2021 »
Bonjour Philou !
Je reconnais bien ton style, au travers de tes nombreux commentaires, très précis et amoureux, entre autre, du détails. C'est un récit d'ambiance plus que de sexualité, mais cela fait du bien.
Je t'embrasse.
Nostalgique

Bonjour @Nostalgique !
Merci pour ton com!

Oui je sais que je mets beaucoup der détails, des précisions et des commentaires entre autre. C'est peut-être un peu trop, mais que veux-tu on ne change pas une habitude!
Oui ici c'est plus l'ambiance que j'ai décrit dans ce texte et peu de sexualité. Ça change et ce n'est pas plus mal. Puis il en fallait un peu pour place le texte dans la catégorie "gay"!

Je t'embrasse!
Philou

Philou0033

*
  • ****
  • 1784
  • +549/-0
  • L'amitié, c'est la joie de l'autre.
    • Voir le profil
Re : Re : Une nuit au château.
« Réponse #7 le: 26 août 2021 »
Merci Philou pour ce récit.

Bonne idée que de reprendre ma liste de mots, cela permet de varier lorsqu’on écrit des récits au long cours.

Je pense qu’il s’agit des mêmes personnages que ton roman « Julien » que l’on retrouve des années plus tard et j’ai eu du plaisir de voir qu’ils s’aiment toujours comme au premier jour. Ils sont également toujours proches de leurs parents âgés et les aident. Et ils bandent toujours aussi facilement.

On sent qu’ils ont vieilli et qu’ils préfèrent maintenant un séjour confortable dans un beau château plutôt que dans un endroit plus rustique. Tu me donneras l’adresse, cela me donne envie d’y passer quelques nuits.

Je t’embrasse.
Daniel

Bonjour @lange!
Merci pour ton com !

Oui, j'ai voulu faire autre chose et sortir de ma zone de confort et donc je me suis lancé dans la rédaction d'un texte avec des mots "imposés". Je dois te dire que je me suis bien amusé, j'ai passé un très bon moment d'écriture!

Oui j'ai repris les deux personnages de mon grand récit "Julien" et je les ai placés en situation avec quelques années en plus. Cela me permets aussi de montrer qu'ils sont toujours vivants et aussi amoureux qu'aux premiers jours, si pas plus!

La cadre change, ils sont dans un château et ils en profitent dans un cadre plus majestueux et confortable.

J'ai eu l'occasion de passer une nuit dans un "Relais Château" donc un 5 étoiles (cadeaux reçu) et je voulais donc me servir de certains détails pour rédigé ce petit texte!

Je t'embrasse!
Philou

Philou0033

*
  • ****
  • 1784
  • +549/-0
  • L'amitié, c'est la joie de l'autre.
    • Voir le profil
Re : Re : Une nuit au château.
« Réponse #8 le: 26 août 2021 »
Hello !
Note du rabat-joie de service : ce sont 10 mots, qu'il y avait à placer, et pas 9...
Il manque "charmille", me semble-t-il.

Avis à ceux qui voudront s'y mettre aussi !
J'aime bien ce jeu.
Bises de Louklouk


Bonjour @Louklouk !
Merci pour ton com !

Désolé mon cher, mais j'ai relevé seulement 9 mots dans le texte de notre ami @Lange128 ! Donc il manque un mot, charmille, j'aurais bien entendu pu le placer dans mon récit en ajoutant un petit paragraphe!

Je dois dire que j'ai passé un très bon moment d'écriture et que je suis prêt à refaire d'autre texte avec des mots "imposés"!

Je t'embrasse!
Philou

Lange128

*
  • ****
  • 1074
  • +404/-0
  • Bis repetita placent
    • Voir le profil
Re : Re : Re : Une nuit au château.
« Réponse #9 le: 26 août 2021 »
Désolé mon cher, mais j'ai relevé seulement 9 mots dans le texte de notre ami @Lange128 ! Donc il manque un mot, charmille, j'aurais bien entendu pu le placer dans mon récit en ajoutant un petit paragraphe!

Il manque effectivement le mot « charmille » dans mon texte, il est prévu dans la deuxième partie.
Récits en cours :
Deux cousins - Deuxième partie
Nouvelles

Récits finis :
Un samedi à Whitby
Joël chez l'urologue (medfet)
L'invasion des Spermiphages - Le retour (gay cette fois)

Immunité (SF, gay, derniers épisodes)
Suite et fin de ce récit ici. Vous pouvez en lire le début, le début de « Deux cousins » ainsi que mes anciens textes sur Gai-Éros où je publie sous le pseudo de Jules1291 :
Ma page personnelle sur Gai-Éros

bech

*
  • ***
  • 316
  • +66/-0
    • Voir le profil
Re : Une nuit au château.
« Réponse #10 le: 10 février 2022 »
Un texte sympas que, comme beaucoup d'autres à partir de mai 2021, je n'avais pas lu au moment de sa parution.

Lange128 a proposé des mots inhabituels et il fallait pour certains commencer par en découvrir le sens.

Un exercice difficile que tu as réussi.

Philou0033

*
  • ****
  • 1784
  • +549/-0
  • L'amitié, c'est la joie de l'autre.
    • Voir le profil
Re : Re : Une nuit au château.
« Réponse #11 le: 10 février 2022 »
Un texte sympas que, comme beaucoup d'autres à partir de mai 2021, je n'avais pas lu au moment de sa parution.

Lange128 a proposé des mots inhabituels et il fallait pour certains commencer par en découvrir le sens.

Un exercice difficile que tu as réussi.

Bonjour @bech !
Merci pour ton com !

J'ai vraiment aimé ce genre de "défi", je me suis même très bien amusé en écrivant ce texte.
Merci Bech pour ton compliment.

Je t'embrasse!
Philou

Tonton Tim

*
  • **
  • 60
  • +6/-0
  • Transfuge de Docti - TimideBelge
    • Voir le profil
Re : Une nuit au château.
« Réponse #12 le: 24 avril 2022 »
Salut Philou,

Petite défi amusant et une bonne occasion de faire revivre ces deux personnage dont tu nous avait confié le destin.
On a du plaisir à les voir encore amoureux, et la mention des parents dont il faut s’occuper fait référence à quelque chose que nous vivons tous un jour et qu’il n’est pas toujours facile de traverser…Surtout lorsque ces parents perdent leur autonomie ou la tête.

Tu pourrais écrire aussi sur le sujet de couple gays âgés en projetant Julien et Phil à l’âge de 80 ans où ils ont besoin d’un peu d’assistance pour continuer à vivre leur amour en maison de retraite…

Tonton Tim

Philou0033

*
  • ****
  • 1784
  • +549/-0
  • L'amitié, c'est la joie de l'autre.
    • Voir le profil
Re : Re : Une nuit au château.
« Réponse #13 le: 24 avril 2022 »
Salut Philou,

Petite défi amusant et une bonne occasion de faire revivre ces deux personnage dont tu nous avait confié le destin.
On a du plaisir à les voir encore amoureux, et la mention des parents dont il faut s’occuper fait référence à quelque chose que nous vivons tous un jour et qu’il n’est pas toujours facile de traverser…Surtout lorsque ces parents perdent leur autonomie ou la tête.

Tu pourrais écrire aussi sur le sujet de couple gays âgés en projetant Julien et Phil à l’âge de 80 ans où ils ont besoin d’un peu d’assistance pour continuer à vivre leur amour en maison de retraite…

Tonton Tim

Bonjour @Tonton Tim !
Merci pour ton com !

Oui, il y a des personnages qui vous collent à la peau, ils sont donc comme "vivant" dans d'autres récits, d'autres historiettes!
Je prends bonne note de ta suggestion concernant une "suite" avec Julien et Phil ayant pris de l'âge et se trouvant alors dépendant de l'aide d'autrui pour "vivre", vivre leur amour en maison de retraite ou alors encore chez eux!

Merci de suivre mes récits.

Je ne t'ai pas vu hier soir à Namur. Je pense que tu as repris ton taf avec plus de déplacements!

Je t'embrasse!
Philou