Bonjour Invité

Yabon

*
  • *
  • 13
  • +0/-0
    • Voir le profil
Re : Une Sorcière, what else ? ( lesbien, science-fiction)
« Réponse #15 le: 28 juillet 2020 »
Chapitre 4  :

C’est une illusion olfactive car personne n’est chez moi, la tristesse m’envahit et un manque se fait au fond de moi.

"Tu es seule ! Tu n’as pas d’amis" Ses mots que Cessie à prononcé me reviennent en boucle et me font mal.
 
Mon reflet dans le miroir du salon me renvoie une image de moi lamentable, je ne me reconnais pas, le visage défaits non maquillée et vêtue juste d’une nuisette qui plus est transparente.

Il faut que je me reprenne en main et ne plus penser à Cessie.

^Aujourd’hui je vais me relooker et ce soir je sors et on verra si je reste seule longtemps ! Coiffeur, esthéticienne, habits et accessoires, merci Cristina Córdula, ton émission me sera utile.

En premier lieu, une bonne douche, l’eau chaude me fait du bien, je m’appuie contre la paroi pour la laisse couler le long de mon dos et s’infiltrer sur ma raie culière et rejoindre mon anatomie féminine, je ressens une drôle de sensation de bien-être, je ferme les yeux et je sens une main me caresser la poitrine, rêve ou réalité, cela à l’air si réel que j’ai peur d’ouvrir mes yeux et d’être déçue. J’ai l’impression de sentir un souffle dans mon cou tandis que des doigts font rouler mon téton droit. Je soupirs d’aise en murmurant le prénom de ma sorcière. Je l’imagine nue ses seins se frottant contre mes omoplates et ses mains descendre sur mon pubis et au moment où elles atteignent leur but, je me cogne la tête contre la paroi et je réalise que je suis seule.

Je sors de la douche pour regarder la bosse sur mon front.

^Tu n’es qu’une idiote, tu te crois belle au point de fantasmer sur une fille merveilleuse, extravagante et belle qui ne veut pas de toi… Mais qu’est-ce que tu te raconte, tu lui a dit que tu n’avais pas de sentiments pour elle, hors que c’est le contraire, j’aime sa beauté, ses yeux en amande, son sourire enjôleur et tout le reste qui font d’elle une personne extraordinaire.
 
Des larmes perlent sur mes joues, je les essuies de mon index.

Comme je vais faire du shopping, je m’habille d’un tanga en dentelle et d’un ensembles chemise à carreaux et jupe plissée moulante, je décide de ne pas mettre de sous-tif pour attirer les regards.

En sortant de la maison, je suis percutée par une jeune fille qui regardait son mobile plutôt que devant elle.

- Putain ! Tu ne peux pas faire attention.
 
Me dit-elle énervée.

Loin d’être enclin à la confrontation, je préfère m’excusez piteusement.

- Pardon ! Je ne faisais pas attention ou j’allais.

Elle me détaille de la tête au pieds avec des yeux aussi noir que ses cheveux, puis me sourit.

- Toi tu es du genre maladroite vue la bosse sur ton front.

Son tutoiement ne me gêne pas, depuis ma rencontre avec Cessie, j’en ai presque pris l’habitude, non ce qui me gêne c’est son regard, on dirait une prédatrice qui à repérée une proie et que si je ne m’enfuis pas, elle va me bouffer toute crue.

- Excusez-moi, mais ..
- Arrête de t’excuser, j’ai horreur des gens qui demande pardon à tout bout de champs.

Elles se sont donnée le mot ou quoi ! A chaque rencontre que je vais faire, je vais devoir me taire.

- NON ! Pas cette fois.
« Modifié: 23 octobre 2020 par Yabon »
Signature pour le sexe féminin
😘😘😘
Signature pour le sexe masculin
🤜🤛👊🤝

bech

*
  • ***
  • 345
  • +70/-0
    • Voir le profil
Re : Une Sorcière, what else ? ( lesbien, science-fiction)
« Réponse #16 le: 28 juillet 2020 »
Bizarre cette histoire.

jkf

*
  • ****
  • 689
  • +4/-1
    • Voir le profil
Hello Yabon,

Ben alors ?
Qu'est ce que tu fous ?
On attend la suite ...

A+
JKF

Yabon

*
  • *
  • 13
  • +0/-0
    • Voir le profil
Re : Une Sorcière, what else ? ( lesbien, science-fiction)
« Réponse #18 le: 30 octobre 2020 »
Chapitre 5 :

Elle est surprise de ma réaction, mais ne se laisse pas déstabiliser pour autant.

 - OK ! Je voulais  t’inviter à faire connaissance, mais comme tu le prend de haut, rembourse moi mon "smart" que tu as cassé en me bousculant et n’en parlons plus.

Cette fois-ci c’est moi qui ne sait plus où me mettre. Cette fille me terrifie, ses yeux qui sont continuellement dirigés sur ma poitrine et son sourire me déboussole.
 
 - Écoute, nous sommes parties du mauvais pied, du moins moi ! et oui en ce moment je suis assez perturbée à cause d’ennuis personnel.

 - Là, je n’ai pas trop le temps de discuter, donne moi ton 06 et je te recontacte.

Après avoir noté mon numéro, elle me bise sur le coin des lèvres et s’éloigne rapidement.

Je reste ébahi par tant de familiarité et je n’ai pas le temps de réagir qu’elle disparaît au coin de la rue.

Je me hume pour savoir si j’ai pas une odeur répulsive et je me demande si je ne vais pas me convertir en magicienne pour faire disparaître des inconnues, je me débrouille pas mal en ce moment.

A moins que cela soit la mode que de rencontrer quelqu’un et de disparaître en coup de vent.
 
Toute la journée, en faisant mes achats que j’avais prévu, je me suis retourné cette question dans ma tête.

C’est vrai que cette fille est très jolie, autant que Cessie, mais est-ce que je ne me fais pas des films en pensant que je l’intéresse ?  la bise qu’elle m’a faite ma assez troublée pour en avoir oublié de lui demander son prénom.
 
Après un repas gâcher ou j’ai du me contenter d’une pizza surgelée et d'une nuit agitée en repensant au message reçu hier soir.

《 Salut beauté, viens demain soir à cette adresse. Je t’embrasse 》

Je décide d’aller à se rencard, même si s’en est pas un, j’arriverai à me faire des amis et dans le dernier cas je passerai ma première soirée hors de chez-moi.

Je m’habille pour l’occasion d’une robe de soirée courte et moulante de couleur noir avec col en V profond dos-nu, manche longue en dentelle avec des chaussures à talons hauts en maille, qui irons très bien avec mes bas dim-up gazelle autofixants.

Maintenant j’ai un gros souci ! À quelle heure je dois y aller ? Elle m’a demandé de venir ce soir, mais pour boire un verre ? Pour manger ? Ou pour danser ? Comme une conne, je n’ai pas pensé à lui répondre et lui demander les renseignements nécessaires, comme son prénom par exemple.
 
Je suis las de mes réflexions quand on sonne à la porte. Je regarde par le juda et quelle fut ma surprise quand je vois la jeune fille.

 - Qui c’est ?

 - À moins que tu n’aies Alzheimer en plus d’être maladroite, tu sais très bien qui je suis. Tu m’as vu au travers du judas.

 - Comment  sais-tu où j'habite ?

 - Par déduction, Tu m’a percutée en sortant de la résidence et je me suis renseigné auprès de la concierge. Bon on continue de discuter ou tu me laisse entrer ?

 - 1 C’est toi qui m’a percutée, tu étais sur ton téléphone et 2 je n’ouvre pas aux inconnus.

 - Sérieux ! On va avoir une discussion sur le palier à travers une porte !

En voyant son désarroi, je préfère lui ouvrir la porte en pouffant de rire.

Je me retrouve avec le loup de Tex Avery devant une pin-up en face, ses yeux noir et sa bouche  grand ouvert, il ne manque plus que la danse.

 - Whouaaa… !

Elle se décide de rentrer et de me dire bonjour comme l’au revoir de la veille, sur le coin de ma lèvre.

 - Comme tu ne m’a pas répondu à mon texto, je ne savais pas si tu viendrais.
 
Je lui indique le canapé et la suit en m’attardant sur ses formes, elle n’est pas mal non plus dans son genre, elle est habillée tout en cuir, pantalon, top-bandeau et perfecto. Une vrai dominatrice.

 - Je suis Amandine et toi Madame Laugier M. comme Martine ?
 
 - Non

 - Marcelle ??

 - Noon … !

 - Mauricette ???

 - Noooon ...

 - Tu me le dis ou je fais une crise.

 - Madeline.
Signature pour le sexe féminin
😘😘😘
Signature pour le sexe masculin
🤜🤛👊🤝

jkf

*
  • ****
  • 689
  • +4/-1
    • Voir le profil
Re : Une Sorcière, what else ? ( lesbien, science-fiction)
« Réponse #19 le: 30 octobre 2020 »
Cool.
Je m'y mets cette après-midi.

jkf

*
  • ****
  • 689
  • +4/-1
    • Voir le profil
Re : Une Sorcière, what else ? ( lesbien, science-fiction)
« Réponse #20 le: 30 octobre 2020 »
Un baiser aux coins des lèvres le matin, un baiser aux coins des lèvres le soir, Faut qu'elle apprenne a bien viser, la petite Amandine.

Peut-être dans le prochain épisode...

admirateur17

*
  • **
  • 58
  • +1/-0
    • Voir le profil
Re : Une Sorcière, what else ? ( lesbien, science-fiction)
« Réponse #21 le: 30 octobre 2020 »
je m'amuse, alors je m'installe.

Yabon

*
  • *
  • 13
  • +0/-0
    • Voir le profil
Re : Une Sorcière, what else ? ( lesbien, science-fiction)
« Réponse #22 le: 01 novembre 2020 »
Chapitre 6 :

Elle me fixe droit dans les yeux, cette fois-ci.

 - Tu pourrais me prêter ton tel ?

Je prends dans mon sac celui que j’ai acheté à son intention et lui tends.

 - C’est celui que je te devais.

Elle me fait un grand sourire et s’éloigne pour être discrète.

Je la regarde ne sachant que faire à par écouter des brides de conversations.

 - Oui, je suis chez elle et ne nous attend pas. Imprévu.

 - —

 - Tchao pantine.

Je reste pantoise. Moi qui me suis habillée pour sortir, elle prévoit autre chose sans m’en avertir. Il ne me reste plus qu’à me changer et me planter devant la télé.

 - Rien de grave j’espère !

 - Quoi ?

 - Ton imprévu, je n’ai pu m’empêcher d’entendre.
 
 - Non, c’est une façon de leur dire que j’ai autre chose de prévu en tête.

Devant mon incompréhension.

 - Finalement je pense que je vais apprendre à te connaître en toute intimité.

Elle est très jolie, mais je ne suis pas encore prête pour me lancer dans une relation. J’ai toujours dans la tête l’image de ma sorcière.
 
Maintenant que je sais mon attirance vers le sexe féminin, je voudrais faire mon coming-out avec Cessie mais je peux toujours m’en faire une amie.

 - Je sais que tu n’accepte pas les excuses mais..

 - Mais tu as quelqu’un d’autre en tête. Ton ex je suppose ?

 - Non ! C’est plus compliqué. Mais j’aimerais que l’on devienne amie.

Elle me regarde sceptique.

 - Tu plaisantes j’espère !

 - Quoi ?

 - On ne se connaît que depuis hier, tu crois que je suis flashwoman ?

 - Mais tu disais que tu voulais me connaître en toute intimité.

 - Oui, sans brouhaha à côté qu’on puisse s’entendre. Tu me plais mais je veux apprendre plus de toi avant d’aller plus loin.
 
Mon ressentiment est partagé, je suis soulagée de m’être trompée et vexée d’être si naïve ce qui risque de la faire fuir ou de profiter de moi, dans les deux cas je suis perdante.

 - Bon on y va ?

 - Ou ?

 - Surprise !

 - Il faut que je me change ?

 - Non, tu es très bien comme cela.

Quand nous sommes arrivées devant une péniche-restaurant, je pris peur, je ne sais pas nager pire j’ai le mal de mer, il suffisait que je marche sur une pierre bancale pour avoir des nausées. Mais je ne voulais pas la décevoir encore une fois. Je n’avais plus qu’à prier pour qu’il n’y ait pas trop de circulation sur la Seine qui générerait de la houle sous le bateau qui le ferait tanguer.

Une crise de rire nerveuse me pris quand j’ai vue le nom du restaurant.

« La Bougeotte ».
Signature pour le sexe féminin
😘😘😘
Signature pour le sexe masculin
🤜🤛👊🤝

jkf

*
  • ****
  • 689
  • +4/-1
    • Voir le profil
Re : Une Sorcière, what else ? ( lesbien, science-fiction)
« Réponse #23 le: 01 novembre 2020 »
La Bougeotte en toute intimité, ça peut nous emmener assez loin cette affaire.

Vite la suite Yabon.

Yabon

*
  • *
  • 13
  • +0/-0
    • Voir le profil
Re : Une Sorcière, what else ? ( lesbien, science-fiction)
« Réponse #24 le: 19 février 2021 »
Chapitre 7 :
Après lui avoir expliqué mon fou-rire, elle a décidé de m’emmener sur les hauteurs de Montmartre ou elle connaissait un autre resto tout aussi romantique.

-   Dis moi, tu n’as pas le vertige au moins ?

Quelle chipie ! Après lui avoir taper l’épaule d’un semblant de vexations, nous avons passé une soirée formidable.
Depuis on ne se quitte plus, sortie, visites, rencontres avec ses amis. Une en particulière, Marlène, son ex… blonde, yeux bleus, poitrine refaite en évidence, stéréotype de femme fatale.

A chaque rencontre, elle accapare Amandine, me laissant de côté, j’ai l’impression de tenir la chandelle, pourquoi je ressent de la jalousie ? Je pense toujours à Cessie et si un jour je la revois, je ne sais pas qu’elle sera ma réaction.
C’est vrai, quoi ! Je n’ai plus de nouvelles de Cessie, elle a dû jeter son dévolu sur une autre et elle fera sans doute  le voyage avec elle et j’ai des sentiments pour Amandine.
Nous sommes le 24 décembre et ce soir je serais le cadeau d’Ama, c'est décidé.

Elle doit venir passer Noël avec moi, j’ai tout mis en place, dîner au chandelle et pour démarrer son cocktail préféré un "Long Island Iced Tea", j’avais acheté tout les ingrédients et accessoires pour le faire, maintenant il faudra que je le réussisses à la perfection, ça sera le plus dur. Ensuite, en apéritif des bouchées gourmandes "tartare de St-Jacques au fruit de la passion", en entrée "Gambas à la noix de coco", en plat, une recette qui me fait rire "Colombo de poulet à l'ananas" encore une enquête pour le célèbres détective en perspective et pour finir un dessert que pour le titre "Tourment d’amour" lui fera comprendre qu’un second dessert sera à sa disposition si elle veut bien.

Je m’habille avec une robe moulante zipper devant jusqu’au dessus du nombril, si j’étais narcissique, je me sauterai dessus, j’espère que ça sera son cas.

Mais l’inquiétude est là, après des centaines d'appels et des milliers de messages du à ses 2h de retard, je pense être maudites, après Julien et le jour fatidique.
Pourquoi elle ne décroche pas et ne répond pas aux sms ?
J’entends des rires dans le couloir, sans réaliser qu’elle n’est pas seule, j’ouvre la porte et la trouve dans les bras de Marlène.

J’ai comme un flash dans les yeux, un couple dont je ne distingue que l’apparence s'éloigne main dans la main, mais c’est trop flou pour voir qui c’est, ma tête tourne avant de tomber définitivement dans les pommes.
Des mains douces et des bisous partout sur ma figure me remit de mes esprits.

-   Maddy, mon amour ! Réveille toi !

Je la repousse de colère, mais mon destin, c’est de ne pas avoir des moments de bonheur et résiliée je lui demande calmement.

-   Vas-t-en, s’il te plaît !

Je me lève et je me dirige vers ma chambre sans me préoccupée d’Amandine.
Je remarque qu’elle m’a suivie.

-   Laisse moi ! J’ai besoin d’être seule.

-   Non ! Je veux t’expliquer…

-   M’expliquer quoi ? Que ton ex et toi vous m’avez prise pour une idiote et que tu n’es pas en retard mais en avance pour ce magnifique cadeau que vous m’avez offert en vous enlaçant.

-   Marlène était là juste pour me soutenir et me souhaiter bon courage pour ma déclaration.
Signature pour le sexe féminin
😘😘😘
Signature pour le sexe masculin
🤜🤛👊🤝

Yabon

*
  • *
  • 13
  • +0/-0
    • Voir le profil
Re : Une Sorcière, what else ? ( lesbien, science-fiction)
« Réponse #25 le: 19 février 2021 »
Chapitre 8 :

Je la regarde dubitative.

-   Ne m'interromps pas s’il te plaît. Je t’aime ! Voilà, je l’ai dit. Je ne croyais pas au coup de foudre jusqu'à ce que je te remarque, c’était si puissant que mon cœur s’est emballé, mon estomac s’est noué, je ne pouvais plus faire un geste. Tu avais l’air si malheureuse avec cette lampe de chevet que si ma mère ne m’avait pas retenue…

-   Attends ! Tu veux dire que quand on s’est percutée ce n’était pas la première fois ?

-   Non, mais avant de continuer et c’est la, ce qui est le plus dur à dire. Je ne suis pas celle que tu crois.

-   Comment ça ?

-   Assieds-toi.

Après m’être assise sur mon lit, je suis prête à l’écouter. Elle ne dit rien.
Elle ne fait pas comme "Wonder Woman" qui tourne sur elle-même ou comme "Super Girl" qui ouvre sa chemise en courant, il n’y a pas d’étoiles ou de fumée mais une métamorphose d’Amandine en Cécilia vêtue en Miss Noël très sexy, sans doute pour me faire passer la pilule.
Avec une rapidité que je ne me connaissais pas, je me précipite dehors en courant et en pleurs.

Je me retrouve seule, errante sur les bords de la Seine, le soir de Noël, je suis à la dérive en pensant à la manipulation dont j’ai été victime.

En arrivant sur le pont Neuf, j’aperçois plusieurs couples qui accrochent des cadenas à la balustrade. Je me dis que jamais je ne connaitrais ça. Je m’appuie contre le muret du pont avec l’intention d’en finir.

Finalement, je décide de rentrer en me disant que c’est le réveillon de Noël et que ce n’est pas le jour, plutôt la nuit pour faire une bêtise.
En arrivant devant ma résidence, je réalise que je suis sortie en claquant la porte et que je n’ai rien pris, ni clefs et ni téléphone.
D’un côté, j’espère que Cécilia soit encore là pour m’ouvrir et d’un autre côté, je ne veux plus la voir.
J’ai mon cœur qui palpite, mon estomac qui se tord, des bouffées de chaleur me font les mains moites. Je vais pour sonner quand la porte s’ouvre sur une Cécilia boudeuse comme la première fois.

^Qu’est-ce qu’elle est belle ! Et si sexy ! ---- Je rêve ou elle rougit !

J’ouvre en grand mes yeux de colère quand je comprends.

-   Je t’interdis de lire dans mes pensées !...

D’un revers de ma main, je la repousse pour pouvoir passer et décide de l’ignorer quoique ça sera difficile si elle continue de me regarder avec ses yeux de merlan frit et sa mine de petite fille, mais il faut que je sois forte.
Je me dirige vers ma salle de bain pour me refaire une beauté.

-   Tu veux que je m’en aille ?

Je préfère de ne pas lui répondre car je ne sais pas ce que je veux.
Toujours en l’ignorant, je me prépare pour la nuit et je me couche tout en me disant que c’est un Noël pourri.
Signature pour le sexe féminin
😘😘😘
Signature pour le sexe masculin
🤜🤛👊🤝

grostimido

*
  • ***
  • 173
  • +5/-0
    • Voir le profil
Re : Une Sorcière, what else ? ( lesbien, science-fiction)
« Réponse #26 le: 19 février 2021 »
coucou @Yabon

 Content de te revoir


Dur pour Maddy elle vient de découvrir qu'Amandine est Cécilia. Maintenant il faut qu'elle digère et sa s'annonce un peu compliquer

Merci pour c'est deux chapitres

A+