Bonjour Invité

laurentdu51100

*
  • ****
  • 1248
  • +12/-0
  • bonne lecture à tous et merci d'avance pr vs com
    • Voir le profil
Re : Florian 18 ans surdoué livre 4 tome 4
« Réponse #390 le: 10 janvier 2022 »
 CHAPITRE 134 : « En route vers la source mystique » « Florian »

Tandis que tout se réorganise après la disparition mystérieuse de leur maitre à tous, ce dernier marche lentement en direction du temple, conscient qu’il n’aura pas seul la force de rouvrir le passage.

Il se rend toutefois vite compte qu’il n’y arrivera pas aussi rapidement qu’il l’avait tout d’abord pensé, tromper par la perspective visuelle.

Il s’arrête après une demi-journée de marche, déjà presque épuiser alors que le bâtiment lui semble toujours aussi éloigner.

La faim et la soif commence à se faire ressentir, Florian ne voyant rien à sa portée qui pourrait épancher l’une ou l’autre, commençant même à craindre pour sa santé s’il ne trouve pas rapidement une échappatoire à ce qui ressemble de plus en plus à un nouveau piège tendu contre lui.

Il reprend le chemin après quelques heures de repos, alternant ensuite marche et arrêt, en fonction de la résistance de son corps.

***/***

« Deux jours plus tard. »

Florian se traine de plus en plus à vouloir avancer à tout prix, tandis que son corps commence à le faire souffrir cruellement.

Il tente de visualiser le reste de sa route en tenant compte de ses limites, le temple semblant toujours aussi éloigner de lui au point qu’il se laisse aller au découragement.

Quelque chose en lui commence à prendre peur, une peur viscérale de prendre conscience que cette fois il se pourrait qu’il arrive au bout de cette interminable vie qui a été la sienne.

De penser à sa fin lui amène une étrange sensation de soulagement, qui très vite prend la place de cette peur insidieuse, le soulagement d’en avoir enfin terminer et de peut-être avoir enfin la paix.

Toutes ces pensées finissent par avoir le dessus sur ses dernières forces, Florian sent son esprit se libérer de son corps qui s’écroule au sol tel un pantin désarticuler et lui amener une nouvelle fois cette pénible sensation de néant, sensation qui seule lui a permis à une époque de se recréer un toit ou plutôt un univers où il puisse vivre au contact d’autres entités à son image.

Une faible partie de lui pourtant se refuse à ce nouveau départ, qui signifierait d’abandonner tout ce à quoi il tient depuis si longtemps.

Péniblement il force son esprit à retourner dans ce corps spécialement conçu comme réceptacle de son essence intemporel, tombant cette fois dans une léthargie de mauvais augure.

***/***

Deux silhouettes se matérialisent au loin et suivit d’un brouillard dense, ils s’approchent lentement du corps étendu en travers du chemin de terre, le premier pose la paume de sa main droite sur le front glacer de Florian.

- Ce corps commence à perdre de son intégrité !!
- Devons-nous le ramener avec nous où le laisser poursuivre sa destinée ?
- Tu connais déjà la réponse alors pourquoi la posée ?
- Notre père v…
- Silence !! Son esprit pourrait t’entendre et il y a des secrets qu’il ne doit jamais se rappeler, n’oublies pas qu’au départ c’est de sa propre volonté qu’il a été entendu par nos anciens.
- Mais, je…
- Je t’ai dit… silence !! Faisons juste ce qui est en notre pouvoir pour l’aider.

Le deuxième homme s’agenouille à son tour pour appliquer sa main droite sur celle de son compagnon, le temps se fige alors autour d’eux jusqu’à ce qu’enfin le brouillard s’estompe et que tout revienne à la normale.

Les deux hommes libèrent leur main du visage de Florian et se redressent avec dans le regard la marque du soulagement, mais aussi de la peine de le voir aussi marquer par les évènements qu’il a choisi pourtant de vivre au détriment des traditions et de l’avis des anciens.

- Nous ne pouvons rien faire de plus sans « qu’il » s’en rende compte !!
- Faisons le vœu qu’il saura saisir cette chance de nous avoir trouver là au bon moment.
- L’ancien avait vu juste, nous allons devoir prendre les mesures qui s’imposent envers ceux qui ne respectent pas leurs frères et s’évertuent à vouloir leurs nuire.

Les deux hommes fixent durant un long moment le corps semblant maintenant en bien meilleur état du petit rouquin toujours évanoui, un sourire empli d’amour transforme leurs traits durant un bref instant.

Alors que le premier s’éloigne, le second se retourne une dernière fois après quelques pas.

- Au revoir petit frère, revient nous un jour, tu nous manques tant!

Les silhouettes se délitèrent pour finir par disparaitre en ne laissant plus aucune trace de leur passage.

***/***

Quand Florian ouvre enfin les yeux, seul l’astre de nuit apparait dans le ciel et tandis que les souvenirs petit à petit lui reviennent, il se lève lestement en se sentant étrangement bien reposer.

L’étrangeté de la situation lui est pourtant suffisante pour qu’il en prenne conscience et stoppe dans l’œuf son envie de vérifier ses pouvoirs, titiller par la pensée que peut-être il devrait s’économiser tant qu’il n’aura pas comprit ce qui lui arrive.

La faim et la soif qu’il ressentait, ainsi que l’épuisement de tout son corps ont complètement disparus, ce qui déjà est suffisant pour qu’il prenne le temps de la réflexion.

Pourtant Florian hésite, il sent bien l’énergie circuler dans son corps comme au temps où elle ne lui était pas comptée.

- Que devrais-je faire ? revenir dans le passé en l’utilisant pour reprendre là où les problèmes sont arrivés ou bien continuer et retrouver Kim pour rejoindre ensuite Alexandre et les autres ?

Une fois encore le fait d’avoir poser ses questions à haute voix l’aide à prendre sa décision, une fois peser le pour et le contre de chaque option.

La pratique qu’il a maintenant de l’utilisation de ses pouvoirs lui a démontrée sans erreur possible qu’il recréait à chaque fois un univers parallèle et non pas comme il le croyait au début, changer simplement le passé de celui où il se trouvait alors.

Du coup de savoir qu’il va laisser derrière lui un autre Thomas et d’autres garçons auxquels il s’était fortement attaché, ne lui semble plus aussi judicieux et ce même si pour lui cela signifierait reprendre sa vie « normale ».

Mais qu’adviendrait-il de Sam et des autres qu’il laisserait définitivement derrière lui, rien que cette seule pensée lui donne un frisson d’angoisse et de profonde tristesse, comprenant qu’en fin de compte il n’a qu’une seule option et c’est sur cette idée qu’il retrouve un sourire radieux avant de reprendre sa marche vers le temple, se donnant un lapse de temps pour y parvenir, faute de quoi il fera définitivement demi-tour et cherchera un autre moyen de ramener tout le monde dans sa vie d’avant.

***/***

« Plusieurs jours plus tard. »

Florian entre enfin dans le bâtiment de pierre, semblant non seulement vide et inhabité, mais également d’une construction séculaire.

En fait il ne lui faut pas longtemps pour se faire l’opinion que ce n’est en fin de compte qu’un bâtiment certes bien conserver par le temps, mais néanmoins ne restant qu’une ruine.

Rien n’indique qu’il n’y ait jamais eu quelqu’un y vivant ressèment, pourtant avant de prendre la décision de repartir, Florian l’explore de fond en comble, ne voulant pas passer à côté de quelque chose pouvant le renseigner sur Kim.

Ce n’est qu’au deuxième jour de ses recherches et alors qu’il s’apprêtait à renoncer faute d’y trouver quelque indication sur son ami, qu’il tombe sur un texte semblant ancien graver dans la pierre de ce qui devait être à l’époque une cellule de repos pour ceux qui y vivaient.

KLO7514

*
  • ****
  • 844
  • +72/-0
    • Voir le profil
Re : Florian 18 ans surdoué livre 4 tome 4
« Réponse #391 le: 10 janvier 2022 »
«Ohhh, Grand Maître, quelle est cette secte étrange? Mister Flo le rouquinoux serait donc attendu depuis des lustres (à défaut de lampadaires ou de foyers lumineux d'éclairage public) et par qui donc? Il aurait ainsi des "frères" semblables à lui dans cet environnement plus que bizarre du site multimillénaire? Alors là, c'est un scoop! Dira-t-on que "la scoop est pleine"? :) Attendons la suite qui ne devrait pas manquer d'intérêt.
KLO.

laurentdu51100

*
  • ****
  • 1248
  • +12/-0
  • bonne lecture à tous et merci d'avance pr vs com
    • Voir le profil
Re : Florian 18 ans surdoué livre 4 tome 4
« Réponse #392 le: 12 janvier 2022 »
CHAPITRE 135 : « En route vers la source mystique » « Florian »

Florian frotte avec sa manche l’épaisse couche de poussière recouvrant les inscriptions, ces dernières à demi effacer par le temps ne laisse que très peu de chance d’en comprendre leur signification.

Pourtant ce n’est pas faute pour Florian de replonger dans sa mémoire séculaire pour en comprendre le sens, seul le dernier mot semblant être là en guise de signature lui est réellement compréhensible et pour cause puisqu’il vient de celui qu’il recherche désespérément depuis maintenant plus de dix longues années.

- K…i…m !!! Ainsi tu étais là toi aussi !! Qu’as-tu donc cherché à me dire ??

Alors que Florian une fois de plus pose sa question à haute voix, une réflexion lui vient qui commence à le mettre en panique.

Celle que ces dix années dans le monde qu’il vient de quitter représente infiniment plus là où il se trouve, Florian mémorise alors pour plus tard les inscriptions du mur et repart en courant dans la direction d’où il vient, espérant qu’il se trompe et que les jours passés ici ne se sont pas transformés en années de l’autre côté.

Du coup une fois cette idée bien ancrée en lui, il se pose la question de qu’en est-il des autres univers qu’il a quitté pour arriver ici, est-ce que la même compression du temps existe et si oui dans quel sens, vers l’avenir ou le passé.

Les larmes coulent le long de ses joues alors qu’il redouble de vitesse pour rejoindre et retraverser la « barrière », conscient qu’il devra pour cela utiliser un minimum de cette énergie retrouvée par il ne sait quel miracle.

De toute façon pense-t-il, il n’a pas vraiment le choix à par celui de rester seul ici et c’est donc avec ferveur qu’il ré-incante mentalement la formule utilisée pour ouvrir la fenêtre, en essayant toutefois de revenir à l’heure de ses derniers souvenirs.

***/***

« De l’autre côté. »

Une année vient de passer sans nouvelles du maitre, le camp s’étant étoffer pour devenir un lieu d’apprentissage pour les futurs espions du groupe Wong dans leurs dernières années de formation.

Le bâtiment principal servant d’habitation et de siège de commandement, connait ce jour là une agitation peu courante.

Le retour de Sam et de Tim quelques semaines plus tôt en étant la cause principale après cette année d’absence, Dri et son chéri trop content de revoir ceux qu’ils n’avaient pas eus suffisamment à leur goût le temps d’appréciés.

Après les inévitables questions sur ce que chacun a fait durant leur séparation, vient celui des questions moins plaisantes que sont celles sur le manque de nouvelles de leur maitre, le temple n’étant pas réapparu depuis lors.

Le cœur n’y est visiblement plus après quelques temps à ressasser le passé et de montrer sa joie des retrouvailles même si cette dernière reste entière, Sam ce jour-là préfère sortir seul pour garder sa tristesse pour lui, tandis que Tim suit ses deux autres amis pour l’inspection journalière des recrues.

Sam s’arrange pour que personne ne le croise et pouvoir pleurer à chaudes larmes comme son corps le lui réclame depuis leur retour, les souvenirs remontant en lui de tous ces forts moments de bonheur manque de l’étouffer.

Il s’adosse alors à un arbre centenaire, pour déverser toute cette tristesse qui l’a changé profondément durant cette dernière année et qui lui a permis d’avoir l’aval de maitre « Ale » pour qu’avec Tim, ils repartent sur le site comme ils se l’étaient promis à l’époque.

Son corps est pris de hoquets à fondre le cœur, tandis que ses yeux sont noyés de larmes, le nez coulant et la respiration rauque, montrant combien lui manque celui que sans doute il ne reverra jamais.

Des pas venant dans sa direction se font entendre, Sam ne relève même pas la tête en se contentant de quelques mots entre deux crises de ce trop-plein de tristesse.

- Laisse-moi seul un instant veux tu ? je vous rejoindrais quand j’irais mieux !!

Il sent une main venir se poser sur son épaule alors que l’autre lui prend le menton pour lui relever la tête vers le haut, Sam d’un mouvement brutal se libère pour reprendre la même position.

- Laisse-moi… j’ai besoin de laisser tout sortir, il me manque trop… tu comprends ?
- Qui donc te manque à ce point??

La colère de Sam monte en flèche à l’écoute de cette question absurde, il va pour envoyer paitre celui qu’il pensait être son chéri venu voir comment il allait, quand le doute lui vient soudainement et qu’à la reconnaissance de cette voix si particulière, son cœur s’accélère de façon presque douloureuse, tandis que son menton est repris avec plus de fermeté tout en restant suffisamment douce pour lui amener cette fois un long frisson, jusqu’à ce qu’il ouvre enfin les yeux et que son regard croise celui si particulier qu’il n’oubliera jamais.

- C’est toi ??
- Qui d’autre attends tu donc avec une telle tristesse ?
- C’est… c’est… vraiment toi ??

Florian comprend bien le désarroi de Sam alors que lui-même est pris d’un élan presque incontrôlable de le serrer très fort dans ses bras, abandonnant l’idée pour venir s’assoir à ses côtés le temps qu’ils se reprennent tous les deux.

Sam vient se pelotonner contre Florian comme un enfant retrouvant sa mère, toujours pris dans sa crise de larmes qui cette fois montre tout le bonheur qu’il ressent.

Tim ne voyant pas revenir son chéri une fois de retour de sa visite sort à son tour, prenant la direction qu’il se doute bien que Sam a prise et reste un instant figer en reconnaissant son amant serrer dans les bras d’un autre garçon.

La jalousie le prend alors que la colère monte en lui, s’élançant vers les deux tourtereaux pour en découdre aussi bien avec l’un qu’avec l’autre.

Ce n’est qu’à quelques mètres à peine d’arriver sur eux que son instinct le stop, quelque chose ayant un air de déjà vu et qui lui revient sans prévenir en le laissant à son tour sans voix.

Sa bouche fait des mouvements sans émettre un son telle une carpe, avant qu’enfin il ne puisse s’exprimer dans un cri qui met tout le camp rapidement sans dessous dessus.

- Le maitre est revenu !! Maitre Flo est revenu !!

***/***

Dri en l’entendant se raidi sous l’étonnement d’en comprendre le sens, alors que Thom se précipite vers la porte pour en sortir et courir en direction d’où vient la voix.

Il rejoint Tim qui montre du doigt deux garçons assit le long d’un arbre, plissant les yeux pour reconnaitre enfin Sam et le petit rouquin qu’il n’a pas connu longtemps, mais suffisamment néanmoins pour en être marquer à jamais.

La petite centaine d’instructeurs et d’élèves se joignent rapidement à eux, stoppant net l’envie d’une intimité plus active liée aux retrouvailles des quatre amis.

Ce n’est que beaucoup plus tard après que chacun ait entendu l’histoire du maitre, qu’ils se retrouvent enfin entre eux pour une discussion plus intime ou les secrets n’ont plus lieu d’être.

- Tu ne retrouveras jamais Kim alors ?

Florian va pour répondre qu’il n’est certainement plus sur ce monde depuis longtemps, quand il se rappelle leur niveau de civilisation et s’évite de peu des explications ardues, qui au final ne serviront pas à grand-chose.

- Le temps semble être différent, preuve en est qu’ici il s’est passé un an alors que pour moi ce n’était que quelques jours. Il me parait donc impossible qu’il soit revenu à une époque où nous serions toujours vivants.

Florian voit bien qu’il ne s’en tirera pas comme ça s’il ne réagit pas très rapidement, aussi change-t-il de sujet par quelque chose qui au final devrait leur faire oublier le reste pour un temps.

- Faites envoyer un message à sir Ale pour qu’il nous rejoigne ici, après ça nous…

Le « nous » interpelle les quatre garçons qui commencent à prendre des rougeurs en espérant que cela concerne bien ce à quoi il leur a fait penser et c’est donc dans un parfait accord qu’ils posent tous les quatre la question.

- Nous quoi ?

KLO7514

*
  • ****
  • 844
  • +72/-0
    • Voir le profil
Re : Florian 18 ans surdoué livre 4 tome 4
« Réponse #393 le: 12 janvier 2022 »
Avons-nous été coupés? Peut-être. J'attendrai donc tranquillement vendredi soir pour la suite du retour inattendu  de "Mister FLO-Wong".
KLO.

laurentdu51100

*
  • ****
  • 1248
  • +12/-0
  • bonne lecture à tous et merci d'avance pr vs com
    • Voir le profil
Re : Florian 18 ans surdoué livre 4 tome 4
« Réponse #394 le: 14 janvier 2022 »
CHAPITRE 136 : « au cœur de la forêt dite interdite » « Florian »

Florian sourit de cette façon espiègle qui devrait pourtant les avertir que ses prochaines paroles ne sont qu’une plaisanterie de plus de sa part.

- Nous pourrons allez nous restaurer, j’avoue que j’ai une de ces faims… Houlala !!

Pourtant c’est sans s’être concerter que Sam et Dri baissent leurs pantalons et dévoilent sans pudeur aucune à quel point d’excitations ils en sont déjà arrivés tous les deux.

- Il y a déjà de la saucisse toutes chaudes et toutes fraiches, tu en dis quoi ?
- S’il n’y en a pas assez, je pense que nos deux timides sauront quoi faire pour te nourrir comme le doit ton rang !!


Florian n’en espérait pas moins venant d’eux, même si le geste venant de Dri au lieu de Tim l’a quelque peu surpris.

- Hum !! oui en fait, mais j’aimerais plutôt des « hot dog » !!
- Qu’est-ce donc que ce plat ?

Florian fait signe alors à Sam de se retourner et de se mettre à genoux devant lui tandis qu’à son tour il fait tomber son pantalon.

- Et bien comment dire… il faut déjà une belle et grosse saucisse !!

Il montre son sexe aux trois autres qui en bavent d’envies, mais ne comprennent toujours pas où il veut en venir.

- Ensuite il faut deux belles miches et …

Il écarte bien les fesses de Sam en faisant apparaitre l’objet de son intention, tout rose et déjà frémissant de par avance rien qu’au contact des deux mains.

- Il suffit de mettre la saucisse bien profondément entre les deux miches et…
- Ahhh !!!
- … Le repas et prêt à consommer.

Les coups de reins s’accélèrent de façon exponentielle, jusqu’à ce que le corps de Sam commence à trembler sous le tsunami d’orgasme qui lui vient de l’intérieur même de son ventre, pour remonter jusqu’à son cerveau dans une explosion de jouissance.

Florian ralenti jusqu’à ce qu’il sente que pour Sam tout va pour le mieux et qu’il le laisse s’étendre sur le sol, en faisant toutefois en sorte de le retenir pour qu’il ne se fasse pas mal.

Il se tourne ensuite vers les trois compères qui restent bouches ouvertes devant ce à quoi ils viennent d’assister, Florian prenant avec douceur Dri par le bras en lui indiquant sans erreur possible qu’il doit à son tour prendre la même position, ce qui d’ailleurs semble convenir pour le mieux à ses envies, vu l’ardeur qu’il y met à obéir aux ordres de son maitre.

Florian en a les yeux qui lui sortent des orbites tellement la vue de ce postérieur lui met l’eau à la bouche et pas que, aussi il va vite prendre position pour le combler à son tour.

- Et hop là !! Deuxième hot dog…

Il se tourne cette fois vers Thom et Tim.

- … que le pain soit juste à température pour les deux prochains ! Hi ! Hi !
- Le quoi ??

Tim se tourne vers le jeune prince quelque peu surpris de son étonnement.

- Il te faut un dessin ou tu te déshabilles fissa pour prendre ton tour ?
- Ah !! Oui !! Mais… et pour le pain ?

Tim lui claque les fesses dès que celles-ci prennent la lumière.

- Il parlait de tes miches !! Qu’est-ce que tu peux être lourd !!
- Vous parleriez comme tout le monde aussi !!
- Ah ! Ahh ! Ahhh ! Ahrr ! Ouiiii !!

Les yeux se braquent alors sur Dri qui ahane sous la montée de plaisir qui le prend à son tour et qui comme pour Sam, finit par le laisser étendu à même le sol sans la force de se relever.

Florian en se tournant vers ceux qui restent, en a une fois de plus les yeux qui lui sortent des orbites devant le corps de Thom qu’il voit réellement au grand jour et nu pour la première fois, leur première rencontre s’étant faite de nuit.

Il se retient et attrape Tim qui lui envoie un sourire de contentement, les yeux étincelant par avance du plaisir qu’il va prendre et qu’il ne connaissait plus qu’en rêve durant cette dernière année, malgré toutes les attentions de Sam.

Thom voit bien pourtant avec quelle gourmandise le jeune rouquin le dissèque des pieds à la tête, se rappelant seulement alors de toutes ces histoires qu’il a entendu sur cette ressemblance qu’il aurait avec l’amour perdu de son maitre, très loin d’ici semble-t-il.


Du coup il ôte lentement le haut qu’il avait comme les autres gardé, dévoilant ses abdominaux et sa poitrine aux yeux du petit rouquin qui en a une formidable remontée de libido qui se fait remarquer par les cris d’orgasmes de Tim qui reçoit cette raideur supplémentaire dans la chaleur devenue torride de ses intestins.

Le troisième compère se retrouvant rapidement à son tour étaler sur le sol à côté de ses deux amis qui ont déjà servi de repas à leur maitre, le regard de Florian s’accroche à celui de Thom tandis que ce dernier semble hypnotiser par cette chose lui semblant énorme, venant se coller largement au-dessus du nombril de son propriétaire et qui va et cela d’ici pas longtemps, entrer en lui pour l’honorer comme il vient déjà de le faire pour ses trois amis depuis quasi inconscients.

Cette fois Florian change de position en l’emmenant sur la couche pour se mettre au-dessus du jeune prince, son regard toujours ancrer dans le sien, tandis que de ses deux mains lestes, il relève les jambes de Thom pour lui poser les genoux sur les épaules et profiter que son sexe soit toujours lubrifié des précédentes intromission pour entrer en lui centimètre par centimètre, jusqu’à ce que sa touffe rousse vienne en contact des long poils noirs et fin du pubis de celui qui le reçoit maintenant les yeux complètements fermer.

Thom et sous le coup de toutes ses sensations inconnues de lui et qui le traversent, perdant petit à petit son libre arbitre pour se déchainer sans retenue, ses deux bras venant enserrer le cou du jeune rouquin alors que ce dernier le transperce avec une fougue peu commune.

Thom sent sa respiration devenir haletante, alors que son corps se couvre de frissons et que son sexe vient à palpiter à son tour, le tout sans qu’il y ait besoin d’une quelconque aide manuelle ou autre pour l’amener très vite dans un spasme puissant et incontrôlable, qui lui laisse échapper un long borborygme d’extase qui en amène à son tour le frisson à son partenaire, se dernier arrivant lui aussi au point de non-retour et se déversant par saccade, le laissant un instant hors du temps avant de reprendre toute sa tête pour se retrouver allonger ou plutôt devrait-il penser vautrer, sur le jeune prince haletant.

Florian remettrait bien le couvert, mais la vue de ses partenaires lui dicte la prudence, ne s’étant pas lui-même particulièrement contrôler.

Il sort donc de l’intérieur doux et chaud du jeune prince, pour visualiser l’état de son sexe qui malgré tout a quelque peu perdu de sa gloriole après avoir épuiser ses quatre partenaires.

- Hi ! Hi !... Hi ! Hi !

Le peu de force qu’il leur reste permet juste à ses amants de porter le regard sur lui pour se demander quelle mouche cette fois encore le pique.

Florian s’en aperçoit et les regarde en leurs faisant ses yeux de crapauds rester célèbres dans un autre univers.

- Quoi ?
- Juste qu’on ne comprend pas ce qu’il y a de si drôle, à par le fait que tu nous as mis hors combat encore cette fois ci !!
- Je ne me moquais pas de vous, Je me disais juste… que… Hi ! Hi !
- Que quoi ?

Florian pointe son sexe du doigt.

… que la dernière saucisse s’était percée ! Hi ! Hi !

KLO7514

*
  • ****
  • 844
  • +72/-0
    • Voir le profil
Re : Florian 18 ans surdoué livre 4 tome 4
« Réponse #395 le: 15 janvier 2022 »
Je connaissais l'histoire des chaussettes pas bien sèches de l'archiduchesse. Mais ici, nous abordons celle des cinq saucisses. Alors, les cinq saucisses sont-elles  bien sèches maintenant? Et à quelle sauce sont-elles accommodées : la "sauce six"?

laurentdu51100

*
  • ****
  • 1248
  • +12/-0
  • bonne lecture à tous et merci d'avance pr vs com
    • Voir le profil
Re : Florian 18 ans surdoué livre 4 tome 4
« Réponse #396 le: 19 janvier 2022 »
  CHAPITRE 137 : « au cœur de la forêt dite interdite » « Alexandre »

« Quelques mois plus tard. »

La routine commence sérieusement à ennuyer Florian, qui très vite après son retour s’est retrouvé sans nouveau but réel à quoi se raccrocher.

Il a fait définitivement une croix sur Kim, surtout maintenant qu’il a été témoin de son passage dans ce qui pour lui ressemble fort là encore à un univers parallèle.

Comment en est-il arrivé à se retrouver prisonnier d’un tel endroit, cela restera sans doute un mystère et Florian a beau faire depuis lors pour essayer de traduire le message graver sur l’un des murs du temple, il n’a rien à quoi se reporter pour se faire.

Un nouveau plan germe en lui, un plan si radical qu’il en hésite même à en parler à ses amis, attendant l’arrivée d’Alexandre qui ne devrait plus tarder, pour sinon le mettre en œuvre, à tout du moins en discuter sérieusement avec lui et entendre la position qu’il prendra sur ce sujet.

De toute façon il lui faudra encore de nombreuses années pour mettre en place l’organisation nécessaire pour cette stratégie quelque peu tirer par les cheveux à pouvoir la mener au bout avec quelques chances de succès.

Florian se rend bien compte qu’il va falloir tout changer de façon fondamentale dans l’esprit des habitants de ce monde pour qu’un petit espoir de réussite finisse par payer et qu’il puisse enfin redevenir se qu’il était avant l’intrusion des cinq dans cette petite vie il s’en rend bien compte aujourd’hui des plus tranquille qu’il menait depuis belle lurette.

***/***

« A quelques heures de cheval de là. »

Alexandre accompagner du reste de la garde rouge et d’un invité surprise qu’il désire faire connaitre à Florian, assurer qu’il est que ce dernier y trouvera en lui le cinquième compagnon de la prophétie du grand chaman.

Pour sa part il trouve largement suffisant de garder pour lui Nam, Nok et Ben, Rom restant un hétéro convaincu tandis que Tim et Dri ont déjà retrouvé leur maitre.

Dix heures de chevauchée six jours sur sept commencent à leurs peser, la journée de repos n’étant qu’à peine suffisante pour faire oublier les courbatures de leurs corps.

Pourtant personne ne s’en plaint et tous n’ont qu’une hâte, celle de retrouver leur maitre et ami, l’invité surprise n’en étant pas le moins exciter du groupe à enfin voir de visu celui dont il a tant et tant entendu parler.

Le prince Min et le douzième fils du roi de Baeck, revenu auprès de sa famille à la fin d’un long exile où il a passé toute son enfance et une partie de son adolescence comme otage du royaume de Fram.

Mit aussitôt de côté par ses nombreux frères et sœurs, il ne vivait que des quelques subsistes venant du trésor royal, le tout à peine suffisant pour lui permettre de vivre suivant son titre de prince.

C’est donc avec surprise, curiosité, suivit d’une réelle joie, qu’il a accepté l’offre venant de son ami d’enfance à venir le rejoindre pour devenir si ses capacités le lui permettent l’un de ces fameux et renommés, garde rouge rattachés à la protection du non moins célèbre maitre marchand Wong.

Une année a passée depuis lors et sa rencontre d’avec maitre Ale l’a tout d’abord déstabilisé, jusqu’à ce que l’on lui explique la situation et qu’il en comprenne tous les enjeux.

Devenu rapidement un ami proche de Rom, il a donc sans le savoir fait en sorte que tous le croient hétéro, jusqu’à ce jour où au tout début du voyage pour rejoindre maitre Wong, Alexandre devenu par la force des choses maitre Ale, ne le prenne à part pour lui poser directement la question qui le tarabustait depuis tous ces derniers mois.

C’était le matin d’un jour de repos où Min trainait à l’une des tables de l’auberge, avalant goulument son gruau d’avoine accompagner d’une large tranche de pain noir et d’une épaisse tranche de lard gras, qu’il dégustait ensuite après l’avoir généreusement tartinée dessus.

Ce matin là donc, maitre Ale l’a rejoint en s’asseyant à sa table face à lui, Min a comprit à sa mine anxieuse qu’il allait enfin apprendre officiellement la vraie raison de sa présence parmi eux.

Officiellement parce que Rom lui en avait déjà parlé depuis quasiment son arrivée, s’étonnant à l’époque qu’il ne partage pas la couche du nouveau maitre.

Min est rester un garçon réserver pour ne pas dire timide et de plus a été effrayé par l’idée d’avoir se genre de relation à plusieurs, alors que jusque là il n’avait eu ce genre de pensées qu’avec Thom en tête.

Aussi n’a-t-il jamais abordé le sujet et du coup a pu garder sa virginité sans que personne il se doit bien de le reconnaitre ne lui en porte grief.

Ce matin là donc, le jeune prince Min a tendu le dos sans pour autant s’en faire toute une montagne non plus, maitre Ale et ses compagnons étant particulièrement attirant pour un garçon comme lui qui aime les hommes.

Maitre Ale a attendu qu’il termine sa tartine pour lui adresser la parole.

- Comment te sens tu depuis que tu nous as rejoint ?
- Utile !!

Alexandre sourit à cette réponse brève comme toutes celles qu’il n’a jamais reçu de ce garçon de type incontestablement asiatique qu’il a appris à apprécier, pour ne pas dire à aimer.

- Je dois reconnaitre que tu es un habile combattant et que ton éducation elle aussi est sans défauts.
- Merci !!
- Reconnaitras-tu ton ami Thom ? cela fait un bail que vous ne vous êtes plus vu !!
- Bail ??
- Longtemps si tu préfères.
- Ah !! Oui en effet, mais j’ai entendu dire qu’il était resté le même beau garçon qui était mon meilleur ami avant que je doive le quitter, avec beaucoup de tristesse et de regret je dois dire.
- Tu aurais pu implorer le roi pour qu’il te garde, je sais qu’il te considérait comme son fils !!
- Peut-être bien mais je dois avouer que ma famille me manquait malgré tout, j’était loin alors de pensé se qui m’attendrait en arrivant chez moi.
- Hum oui !! Je me doute bien.

Min sourit intérieurement car il sait très bien que maitre Ale n’est pas venue s’assoir ce matin-là pour juste lui demander comment il se sent.

C’est donc lui qui amène le sujet en trouvant un biez suffisant pour ne pas l’attaquer de front.

- Thom m’a réellement manqué, mais nous étions encore jeunes à cette époque et ce n’est que quelques années plus tard que j’ai compris la nature de mes sentiments pour lui.
- Tu l’aimais donc beaucoup, plus qu’un ami ? un frère ?
- Je ne peux pas vraiment dire ça sans mentir, c’était surement beaucoup plus fort et différent, plus…
- Sexuel ??

Le sourire de Min s’accentue, alors que l’intérêt soudain de maitre Ale démontre bien qu’il a vu juste et que c’était bien là le sujet qu’il n’osait aborder de peur de le choquer ou de le fâcher.

La reconnaissance du terme lui amène néanmoins une forte poussée de chaleur aux joues, sa timidité ressortant soudainement alors qu’il s’y attendait le moins du fait qu’il avait décidé d’aborder de lui-même le sujet.

Bien sur cela n’échappe pas à Alexandre qui s’en retrouve à son tour fortement soulager, avec néanmoins une petite pointe de tristesse et de déception, de n’avoir pas su susciter le même intérêt pour ce garçon qu’il dévore depuis le premier jour littéralement du regard dès qu’il l’aperçoit.

Le nombre de conversations à son sujet avec ses trois amants en serait déjà une preuve s’il lui fallait en trouver une, Alexandre n’attend pas plus longtemps pour poursuivre la discussion avant que Min ne veuille en dire plus.

- Tu aimes réellement Thom ?
- Oui.

Le « oui » timide est à peine audible, Min ayant cette fois le visage en feu sous le regard amuser d'Alexandre, qui maintenant qu'il a compris les véritables sentiments du jeune prince, peut se permettre de le mettre en garde.

- Il fait partie de la garde rouge et est également l’amant de maitre Wong ou plutôt l’un de ses amants devrais-je dire, je voulais juste que tu le saches avant que nous arrivions au camp.

KLO7514

*
  • ****
  • 844
  • +72/-0
    • Voir le profil
Re : Florian 18 ans surdoué livre 4 tome 4
« Réponse #397 le: 20 janvier 2022 »
Je suis un peu étonné des si longs mois qui s'écoulent sans trop d'événements notables. Enfin, c'est le souhait de "Monsieur" notre auteur : inclinons-nous respectueusement!

 Je n'ose parler de "chair fraîche" qui va arriver. Je suppose que cette "manne" est tout à fait nécessaire à «Maître Flo-Wong» pour se maintenir en bonne santé et aussi pour qu'il parvienne à ses fins de retrouver SON Thomas.
Sachons attendre les suites!
Bien à vous tous,
KLO.

laurentdu51100

*
  • ****
  • 1248
  • +12/-0
  • bonne lecture à tous et merci d'avance pr vs com
    • Voir le profil
Re : Florian 18 ans surdoué livre 4 tome 4
« Réponse #398 le: 21 janvier 2022 »
 CHAPITRE 138 : « au cœur de la forêt dite interdite » « Min »

Alexandre le voit plonger son nez dans le bol de gruau et par pur respect pour le jeune prince, il se lève pour quitter la pièce en le laissant seul à se ressaisir.

Pourtant il aurait juré qu’il en savait plus qu’il ne le prétendait, trouvant pour sa part des plus curieux que depuis maintenant plus d’un an qu’il est parmi eux, personne ne le lui ait fait entendre.

Min relève la tête de son bol pour vérifier que maitre Ale s’est bien éloigné, respirant d’un coup beaucoup mieux de ne pas avoir à lui répondre.

Bien sur qu’il est conscient que s’il veut se mettre avec Thom, il devra sans doute faire des concessions, ne s’attendant pas venant de lui, qu’il abandonne cette vie qui d’après ses propres sources semble particulièrement bien lui convenir.

Il termine son petit déjeuner pour ensuite retourner se reposer, s’attendant à une journée particulièrement épuisante le lendemain du fait que ce sera la dernière et que maitre Ale leur a bien fait comprendre qu’il n’y aurait pas d’autre halte, personne n’ayant jamais oser braver l’interdit marquant cette forêt depuis la nuit des temps.

***/***

Le lendemain en milieu d’après-midi. »

La pause accorder par maitre Ale arrive juste au bon moment ou tous n’en pouvaient visiblement plus, les fessiers couverts d’ecchymoses se rappelant douloureusement à leurs souvenirs.

C’est donc en restant debout qu'ils apprécient la petite heure accordée, Rom tendant sa gourde au jeune prince après s’être rapprocher de lui.

- Tient !!
- Merci !! Nous sommes encore loin du but ?

Rom essaie de se souvenir avec les quelques repères qu’il a gardé de l’année passée.

- Encore deux ou trois heures maximums.
- Je pense que ce seront les plus dures.
- Bah !! Tu auras tout le temps que tu veux ensuite pour te reposer.
- Tu m’as l’air bien sur de toi sur le coup, imagine que maitre Wong décide de retourner chez lui !!
- Si cela avait été le cas il n’aurait pas demandé à sir Ale de venir.
- Hum, oui !! Ce n’est sans doute pas faux !!

Rom sourit à voir son ami se frotter le bas du dos en prenant garde aux endroits devenus sensibles, il en profite pour le faire se retourner en lui passant doucement une main sur le fessier.

- Eh !! Qu’est-ce que tu fais ?
- Juste pour me faire une idée de ce que va en penser le maitre hi ! Hi !

Heureusement Min connait suffisamment Rom pour qu’il le prenne comme il se doit à la plaisanterie, faisant semblant ensuite de le fixer aux endroits les plus viriles.

- Oh mon prince !! Je plaisantais, ne va pas te faire de fausses idées surtout !! Si les mecs m’intéressaient, je n’aurais pas attendu dix ans pour le faire.
- Hum !! Je ne sais…
- De quoi !!
- Ce n’est pas tout à fait ce que j’ai entendu venant de nos amis, à l’époque où vous vous êtes connus.
- Nous étions des gamins et ce n’était que des jeux sans importances, de plus nous découvrions nos corps à cette époque, ne me dis pas que cela ne t’es jamais arrivé ?
- Bah non !!
- Même pas avec Thom quand vous viviez ensemble ?
- De quoi tu parles au juste ? j’ai peur d’avoir mal compris !!

Ben lui fait le geste bien connu par tous les garçons du monde.

- Juste ça ? je pensais à beaucoup plus sérieux.
- Juste ça en effet, qu’est-ce que tu croyais ? alors toi et Thom ?
On se l’est déjà montré, puisque tu sembles vouloir tout savoir.

Rom répète son geste, avec cette fois un sourire moqueur.

- Et pour…
- Quelques fois, j‘avoue, mais chacun pour soi et nous étions vraiment très jeunes, surtout lui ! Hi ! Hi !
- Comment ça, explique toi, j’adore ce genre de ragots que je vais replacer au bon moment à qui de droit s’il joue les innocents.
- Je suis son ainé d’un an et à cet âge-là cela comptait beaucoup au niveau de la taille… tu… comprends ?
- Tu veux dire que Thom en avait encore une toute petite ?
- C’est le moins qu’on puisse dire, sans un poil comme de bien entendu, mais il savait déjà comment en jouer, malgré qu’il n’en sortît rien à l’époque.
- Tandis que toi ?
- Un an de plus cela compte.

Le tout avec un énorme clin d’œil qui stoppe le sujet, Min n’étant pas à vouloir révéler trop de choses sur son intimité d’avec Thom, quoiqu’il n’y ait rien d’autre à rajouter au demeurant.

Le fait pourtant de ressasser ses souvenirs d’enfance, lui ont fait oublier ses douleurs fessières et retrouver encore plus fort l’envie de serrer son ami dans ses bras, ne doutant pas un instant que ce ne soit pas réciproque.
C’est donc avec un réel plaisir qu’il remonte en selle, ayant toutefois prit soin de rajouter une couverture épaisse avant de s’assoir.

***/***

« Début de soirée au camp d’entrainement. »

Les cours de la journée une fois terminés, chacun vaque à ses propres besoins en attendant de prendre son tour de garde.

L’ambiance reste joyeuse et ce malgré un entrainement rigoureux, amenant les hommes bien souvent à la limite de leur résistance.

Pourtant de devenir un membre de la fameuse garde fantôme du groupe marchand Wong, leur fait accepter toutes les épreuves en sachant qu’ensuite une vie dangereuse soit, mais dépourvue de pauvreté les attends eux et leurs familles.

Donc ce soir là comme tous les autres ayant précédé tout va pour le mieux, Thom avec Dri se promenant en se tenant par la taille en amoureux qu’ils sont.

- Maitre Ale devrait arriver sous peu, le rapport indique qu’il est venu avec le reste de la garde rouge et un jeune inconnu venant du royaume de Baeck, c’est tout du moins ce qui en ressort à ses yeux et son teint de peau.

Thom devient rêveur, repensant à son ami d’enfance.

- Je me demande comment il va.

Dri sait de qui il parle sans avoir à poser la question, le jeune prince ne prenant cet air malheureux que quand il pense à une personne bien particulière pour lui.

- Aux dernières nouvelles il vit tranquillement sa vie loin du palais et surtout de ses frères.
- Comme j’aimerais qu’il soit resté avec moi.
- C’est moi sans doute dans ce cas qui ne serais peut-être pas là à partager ta couche.

Le regard que lui lance Thom amuse le maitre espion.

- Quoi ?? je n’ai pas raison ??
- Si nous étions restés au palais je ne dis pas, mais depuis avoue que depuis question polygamie nous sommes servi, alors un de plus un de moins.
- Je vois que ta largeur d’esprit n’a d’égale que celle de la queue de ton maitre Hi ! Hi !

Thom va pour répliquer d’une boutade, quand un bruit de galops se fait entendre au loin en prenant de plus en plus de force au fur et à mesure qu’il se rapproche.

- Qui est-ce donc ? nous attendions quelqu’un ?

KLO7514

*
  • ****
  • 844
  • +72/-0
    • Voir le profil
Re : Florian 18 ans surdoué livre 4 tome 4
« Réponse #399 le: 21 janvier 2022 »
Comme l'on dit des chevaux, les cavaliers "ont senti l'écurie" et se dépêchent d'arriver. Il en ont leur claque de voyager durant tout ce temps. Qui ne les comprendrait? Et leurs montures, qu'en pensent-elles? Je suppose qu'elles aussi ont hâte d'arriver et de "s'enquiller" une bonne ration de picotin! Puis une bonne siste réparatrice...sur les rotules. Le pansage attendra bien demain de la part des valets d'écurie.

laurentdu51100

*
  • ****
  • 1248
  • +12/-0
  • bonne lecture à tous et merci d'avance pr vs com
    • Voir le profil
Re : Florian 18 ans surdoué livre 4 tome 4
« Réponse #400 le: 24 janvier 2022 »
 CHAPITRE 139 : « au cœur de la forêt dite interdite » « Thom »

Dri reste calme tandis que Thom sent la nervosité monter en lui, ce qui bien entendu est de suite perçue par le maitre espion.

- Du calme, s’ils ont passé les barrages de la garde fantôme c’est qu’ils ne sont pas mal intentionnés.

La remarque semble porter ses fruits, le jeune prince respirant visiblement plus librement.

- Dans ce cas allons voir qui cela peut bien être !!

Quand ils arrivent au centre du camp, il y a déjà un attroupement de curieux qui comme eux ont entendu le martèlement des sabots.

Dri avec Thom se rapprochent donc du groupe de garde rouge que forment Nam, Nok, Sam et Tim, très reconnaissables parmi le reste de ceux assez curieux pour se trouver là.

Un grand sourire illumine le visage de Tim en reconnaissant en premier les nouveaux arrivants.

- C’est maitre Ale et nos amis qui arrivent !!!

Thom sourit à son tour alors qu’il sent son regard étrangement attirer vers l’un des cavaliers semblant quelque peu différent des autres, mais surtout ne portant pas l’habit habituel de la garde rouge.

Le visage à moitié cacher par la capuche de son vêtement l’intrigue sans qu’il puisse en trouver la raison, il ressent alors le besoin d’en avoir le cœur net et se rapproche sous l’excuse quelque peu fallacieuse d’aller saluer maitre Ale.

L’étranger l’observe depuis déjà quelques secondes tandis qu’il descend de cheval, s’élançant ensuite sans crier garde pour attraper Thom dans ses bras à la volée tout en le soulevant en l’air pour le faire tournoyer plusieurs fois, des cris de joies s’échappant de sa bouche en clamant son nom.

- Thom !! C’est bien toi !! Thom !!
- Mais, qui…

Thom en attrape le tournis, jusqu’à ce qu’enfin l’étranger le repose au sol et qu’il puisse analyser la situation l’esprit plus clair, l’étranger entre temps a fait tomber sa cagoule derrière son dos et lui apparait en entier, lui amenant à son tour un cri de pur plaisir en le reconnaissant.

- Min !!

Thom sent tous les regards porter sur eux et il se retient de montrer trop d’enthousiasme, malgré qu’il meure d’envie de serrer son ami retrouver après toutes ces années.

Il se contente donc de le prendre amicalement par l’épaule pour l’emmener jusqu’à ses quartiers privés, où là il fait littéralement exploser sa joie de le revoir.

Min qui à sa façon de faire jusque-là manquant d’enthousiasme, ne comprenait pas vraiment cette retenue venant de son ami d’enfance, se retrouve vite rassurer maintenant qu’il se retrouve seul avec lui dans l’intimité.

Il lui en fait d’ailleurs la remarque avec une pointe d’ironie dans la voix.

- Explique-moi pourquoi à l’instant j’ai pensé que tu avais honte de me revoir ? je ne me rappelais pas que tu étais particulièrement timide pourtant ?

Thom sait très bien se qui l’a motivé à cette action qui peut sembler bizarre au premier abord, il préfère alors les actes aux paroles en le prenant dans ses bras et en approchant de façon non équivoque son visage au plus près de celui de Min, ce dernier ne pouvant ne pas comprendre son intention.

Un bref moment d’incertitude et d’hésitation lui vient alors que ses yeux se ferment, donnant par se simple geste un accord tacite sur la suite des évènements.

Thom a un sourire tout en tendresse quand son cœur se serre en comprenant qu’il ne sera pas rejeté comme il l’avait un instant craint, son visage s’accorde alors les quelques centimètres manquants pour que leurs lèvres entrent en contact intimes.

Le ressenti leur amène à l’évidence la même sensation puisqu’après s’être éloigner, leurs lèvres se soudent une nouvelle fois les unes aux autres d’un commun accord, tandis que leurs deux corps se relâchent et qu’ils s’embrassent avec fougue et passion.


Pourtant Thom se raisonne en s’écartant le premier, son envie d’aller plus loin lui mord les reins, mais quelque chose en lui lui dicte de ne pas bruler les étapes et qu’il lui met peut-être trop de pression sans s’en rendre compte, du seul fait sans aucun doute qu’il ne voit plus les choses du sexe avec la même vision depuis qu’il partage son corps avec son chéri, son maitre et ses autres compagnons.

Thom comprend très vite que bien lui en a pris d’une telle réserve, devant le visage rubicond du prince Min qui maintenant que son esprit s’éclairci, retrouve toute sa timidité avec un sentiment ambiguë, à la fois de soulagement mais aussi de regret.

- Excuse-moi si je t’ai fait peur, j’ai été pris par la joie de te revoir et j’ai oublié que tu n’étais… enfin que tu…
- Je vois de quoi tu veux parler, Rom m’en a causé à maintes reprises.
- Rom ? de tous c’est sans doute celui qui pourrait le moins en dire ! Hi ! Hi !
- Il n’en n’est pas pour autant sourd ou aveugle.
- J’imagine bien de quoi il t’a parlé, de nos nuits avec Flo et les autres.
- Flo ?? qui est-il ?
- C’est le vrai nom du maitre.

Min l’écoute lui expliquer leurs relations et retrouve en grande partie ce qu’il connaissait déjà des histoires racontées par Rom sur le sujet.

- Vous faites vraiment tout cela tous ensembles ?
- Tu sembles surpris ?
- Un peu quand même, pour tout te dire ce n’est pas le souvenir que j’avais de toi.

Thom ne peut laisser échapper la grimace face à ce qui ressemble fort à un reproche, se rappelant comment il était à cette époque déjà bien lointaine pourtant dans ses souvenirs.

- J’étais jeune et reconnais que tu n’étais pas mieux que moi, alors que tu étais mon ainé.

Min sourit devant l’air contrit de son ami, il décide donc de prendre l’avantage, ne voulant pas qu’il lui reproche une nouvelle fois son inexpérience.

- Je me rappelle pourtant bien de nos « jeux » et surtout d’un truc tout minuscule que tu agitais devant mon nez à la moindre occasion.

Thom n’a pas besoin d’un dessin pour revisualiser les moments auxquels il se réfère, trouvant là à son tour de quoi réorienter la conversation de façon intéressante.

- C’était juste pour que tu me montres ton engin poilu, tu ne peux pas savoir combien il m’obnubilait à l’époque alors que le mien me semblait tout riquiqui.
- Je te confirme qu’il l’était bien ! Hi ! Hi !
- Plus maintenant je te rassure ! Hi ! Hi !
- Je ne comprends pas trop ce qui doit me rassurer à ce sujet ?

Voyant le trouble de Thom qui du coup ne sait plus trop sur quel pied danser, Min fixe de façon bien visible l’entrejambe de son ami, jusqu’à ce que ce dernier le remarque et lui demande à quoi il joue.

- Quoi !! Qu’est-ce qu’il y a !! Qu’est-ce que tu regardes !!
- Je me demande juste si tu ne te vantes pas un peu et qu’en fait elle est restée minuscule !!
- Tu me cherches là ??
- Hum !! Va savoir !! Il me semble que les paroles ne reflètent pas toujours la réalité.
- Tu peux parler beau merle !!
- Pourquoi donc ? je n’ai pour ma part jamais rien dit ou fait qui prêterait à mettre en valeur des qualités que je n’aurais pas et de toute façon qu’aurais-je à raconter ?
- Comment ça ?
- Comme si tu n’avais pas encore compris que je suis encore novice en la matière, ou alors c’est une excuse pour ne pas me montrer que j’ai…

Maintenant Min pointe du doigt la zone que ses yeux n’ont toujours pas arrêté de fixer.

- … Tord ??

KLO7514

*
  • ****
  • 844
  • +72/-0
    • Voir le profil
Re : Florian 18 ans surdoué livre 4 tome 4
« Réponse #401 le: 24 janvier 2022 »
Retrouvailles après toutes ces années. Ils vont en avoir à se raconter ces deux-là. Et "mister Min" va très bientôt pouvoir se rendre compte "de visu"  des progrès  physiologiques de son "petit copain" qui est devenu grand. À quand une présentation devant le "Maître"?

laurentdu51100

*
  • ****
  • 1248
  • +12/-0
  • bonne lecture à tous et merci d'avance pr vs com
    • Voir le profil
Re : Florian 18 ans surdoué livre 4 tome 4
« Réponse #402 le: 31 janvier 2022 »
CHAPITRE 141 : « Royaume de Fram » « Florian »

« Deux ans plus tard, domaine marchand principal de maitre Wong. »

Alexandre voit partir l’envolée de pigeons voyageurs, ces derniers distribuant le même message aux divers régisseurs et officiers, appartenant au groupe marchand de part les cinq royaumes.

Un soupire de contrariété le prend en comprenant que la première phase du plan venait d’être consciemment enclencher, à partir de ce jour un retour en arrière paraitrait difficile pour ne pas dire impossible.

La première année après lui avoir exposer son plan, n’a servi qu’au retour à la case départ et à créer du lien avec le prince Min, ce qui c’est au final relativement bien passer puisque les deux garçons dès le premier regard se sont plut suffisamment pour passer outre à leurs égos respectifs.

Alexandre sourit en repensant au caractère entier du jeune prince qui même après avoir appris qui était Florian, n’en a pas moins continué à le reprendre fermement quand il estimait devoir le faire.

La deuxième année fut l’objet de grandes mutations au sein du groupe marchand, des hommes spécialement entrainés prenant position aux cœurs des cinq royaumes en attendant de recevoir le signale du début de leurs missions.

Alexandre observe donc ce jour là d’un regard inquiet la bonne centaine de pigeons libérés à l’occasion, commençant dans sa tête le compte à rebours qui mettra fin à cette vie pourtant confortable qu’ils connaissent depuis leur arrivée.

***/***

Cachés derrière le vaste hangar faisant face à la demeure du maitre, Sam l’observe en cherchant manifestement à comprendre ce qui depuis leur retour et même un peu avant, plombe à ce point l’humeur de sir Ale.

Sa curiosité devenue plus que légendaire au sein du groupe n’y résistant pas à en découvrir à tout prix la raison, il espionne depuis lors chaque conversation entre son maitre et ses principaux adjoints, mais il doit bien s’avouer que jusque là il a fait bredouille.

Un coup d’œil vers l’astre de jour commence à le rendre nerveux, ne voyant pas revenir ni son chéri, ni les trois princes, qu’il avait convoqué ici en secret.

C’est alors qu’il commençait à ne plus y croire que ces derniers arrivent et viennent le rejoindre, chacun ayant reçu de lui une mission spécifique.

- Alors ??

Thom lui tend un minuscule rouleau de parchemin.

- J’ai trouvé ça par terre, sans doute qu’un des pigeons l’aura perdu.

Sam le déroule fébrilement pour en lire le contenu et regarder ensuite ses amis avec étonnement.7

- Qu’est-ce que ça veut dire ?
- Si tu nous le lisais cela aiderait sans doute à te répondre.
- Hum oui, ce n’est pas faux… « phase une à la prochaine lune rousse » … quelqu’un sait de quoi il s’agit ?
- Surement un code secret convenu avec les régisseurs et les officiers.
- Cela n’aide pas beaucoup, quelqu’un a appris autre chose ?

Tim déplie un morceau de parchemin chiffonné qu’il sort de sa poche.

- Qu’est-ce que c’est ?
- Je n’en sais rien, mais j’ai pensé que peut-être l’un d’entre vous comprendra, après tout vous êtes des princes et avez eu une éducation en conséquence, pas vrai ?

Min prend le parchemin des mains de Tim pour en lire ce qui y est inscrit, puis il relève la tête vers ses amis, visiblement troubler.

- Le maitre semble vouloir investir dans de nouvelles constructions ?? ce sont des comptes estimatifs par corps de métiers.

Min termine de déchiffrer le parchemin, avant de le rendre finalement à Tim.

- Par contre je ne comprends pas trop l’achat de souffre et de salpêtre, qu’a-t-il besoin de quantités aussi faramineuses ?
- À nous maintenant de le découvrir !!
- Comment comptes-tu t’y prendre ?

Sam sourit avec de toute évidence une idée bien précise en tête.

- Il va nous falloir être particulièrement attentif aux besoins du maitre si vous comprenez bien de quoi je parle, chacun de nous devra jouer de ses meilleurs atouts pour qu’il lâche le morceau le moment venu.
- Cela ne serait pas plus facile de faire parler sir Ale ?
- Partageons-nous la tache dans ce cas, mais rappelez-vous que nous n’aurons pas droits à plusieurs essais, si l’un ou l’autre s’aperçoit qu’on les interroge, j’ai bien peur qu’ils fassent encore plus attention à leur secret par la suite.7

Un hululement se fait entendre, qui alerte Sam sur l’approche de quelqu’un venant dans leur direction.

- Quelqu’un vient, retrouvons-nous ici demain et cette nuit chacun fait au mieux pour mettre le maitre et sir Ale, dans les meilleures dispositions possible.

Quand le deuxième hululement arrive, il ne reste plus que Sam et Tim, qui s’embrassent comme des amoureux, reconnus comme tels par tous, les découvrir là à se becquoter n’amènera aucune suspicion en soi.

C’est d’ailleurs ce qui se passe, quand les deux gardes apparaissent à l’angle de la bâtisse et jettent un œil vers eux sans sembler s’en retrouver troubler plus que de raisons.

Juste que les deux amoureux entendent le commentaire de l’un d’eux se croyant hors de portée de voix.

Ils n’en ont jamais assez ces deux là ! Ha ! Ha !

***/***

« Début de soirée dans la demeure du maitre. »

Florian garde un contrôle absolu de l’immense quantité d’énergie qu’il a reçu lors de sa recherche de Kim, ces deux années il n’a plus ressenti de fatigue mais est resté très prudent en faisant même ce qu’il appelle avec le sourire, une surdose d’énergie.

Cette dernière consistant à épuiser ses cinq amants jusqu’à plus d’heures et il a bien l’intention ce soir là encore de les amenés à grimper aux rideaux, comme le veut cette ancienne expression venant de sa vie sur Terre et qu’il a toujours trouvé amusante, mais oh combien imagée.

Pour ne pas être jalouser par Alexandre, ils ont convenu d’une sorte de tirage au sort journalier qui amuse tout le monde et qui distribue les places dans les deux chambres, seuls Ben pour Alexandre et le couple Tim, Sam pour lui ne changent jamais, car les quelques fois où ils s’y sont essayés le plaisir n’était pour eux pas, ou du moins beaucoup moins au rendez-vous.

Les autres intervenants les appréciant aussi bien l’un que l’autre, ce qui au début n’a pas vraiment fait l’affaire de Thom qui voyait avec une certaine tristesse son ami Min se partager entre les deux sans y trouver rien à redire et se retrouvant ainsi souvent avec l’un tandis que lui se retrouvait avec l’autre.

Tous pourtant ont pris l’habitude de jouer le jeu avec un certain plaisir maintenant qu’il est bien rodé et qu’ils ont compris que s’ils voulaient se voir en privé, rien ne le leurs interdisaient à part peut-être la fatigue.

Pourtant ce soir là précisément il en va tout autrement et chacun se repasse le numéro et la couleur allant vers ce qui a été convenu, mettant ensemble ceux qui ont le plus d’appétences d’avec l’un des deux maitres.

Florian voit donc entrer dans sa chambre les éternels Sam et Tim, accompagnés de Thom, Dri et du petit dernier Min, qui ne se lasse pas un instant d’être dans les bras de son maitre.

Maitre qui sourit jusqu’aux oreilles à déjà se faire un film des plus érotiques de la nuit qui vient, ayant reçu le quinté gagnant de ceux avec qui il éprouve manifestement le plus de plaisir.

- Wouah !! Je suis gâté ce soir !!

KLO7514

*
  • ****
  • 844
  • +72/-0
    • Voir le profil
Re : Florian 18 ans surdoué livre 4 tome 4
« Réponse #403 le: 31 janvier 2022 »
Comme le temps passe vite, (surtout depuis le lundi 24 janvier... :D!) : deux ans de plus et toujours pas de Kim en vue, comme pour une drôle de bataille navale. Et sa Majesté Thomas, dans tout ça : a-t-elle récupéré son "lardon" revenu par le premier vortex remis en service? Sinon, l'impérial chagrin aura dû faire remonter le niveau des nappes phréatiques de l'Imperium! À ce propos, comment sont approvisionnées les sources d'eau pour abreuver tous les "Élus"? Existe-t-il une conduite aquatique entre l'Afrique et le centre du gouvernement de l'Empire galactique?

laurentdu51100

*
  • ****
  • 1248
  • +12/-0
  • bonne lecture à tous et merci d'avance pr vs com
    • Voir le profil
Re : Florian 18 ans surdoué livre 4 tome 4
« Réponse #404 le: 02 février 2022 »
 CHAPITRE 142 : « Royaume de Fram » « Min »


« Le lendemain matin très tôt, dans la chambre du maitre. »

Sam se réveil le premier, il s’empresse de secouer ses autres amis en faisant en sorte de ne pas réveiller son maitre, leurs faisant signe à chacun de s’éclipser discrètement, ne laissant plus au final que Min toujours enlacer dans les bras de Florian.
Un petit sourire l’accompagne quant à son tour il quitte la chambre, laissant au jeune prince le champ libre pour exécuter sa mission de renseignement, briffer comme un chef par Dri maitre en la matière qui lui a donné des conseils pour en obtenir le plus rapidement possible les confidences.
Il rejoint le reste du groupe ainsi que ceux ayant passer la nuit avec sir Ale, Ben étant rester étendu près de son maitre pour la même raison que Min.
Le manque de sommeil notoire visible sur leurs traits, lui rappelle cette nuit torride qu’ils viennent de connaitre, se retrouvant une fois encore à se poser en boucle la même question sans réponse sur ce qu’est, ou plutôt ce que sont leurs deux maitres à avoir un tel besoin de sexe, mais surtout à leurs donner à tous en contrepartie ce plaisir semblant sans limites qu’ils éprouvent uniquement quand ils sont dans leurs bras.
Un signe de main congédie toute la bande, Sam se rendant compte à leurs états qu’il serait vain d’engager une conversation, il les regarde donc partir chacun de son côté ou en couple en trainant les pieds, ne demandant plus qu’à retrouver leurs couches pour cette fois pouvoir dormir.

***/***

Florian se réveil quelques temps plus tard et son regard se retrouve poser directement sur le visage endormi du jeune prince, il reste un moment à le contempler tandis que s’éveille en lui une irrésistible envie de le toucher.
Sa main part donc en exploration en ce faisant la plus discrète possible, le corps nu du jeune prince à la peau si douce lui réveillant une fois de plus son énorme libido.
Après avoir suivit les contours des muscles depuis sa poitrine jusqu’à son nombril, il ressent un petit choc humide sur le dos de sa main avant même qu’il décide d’aller inspecter plus bas où en est l’état de la virilité du jeune prince, recevant sa réponse de manière des plus directe.
- Hum… continue comme ça c’est trop bon !!
- Tu n’en as donc pas eu assez cette nuit ?
- Pourquoi donc, il s’est passé quelque chose cette nuit ?
Florian éclate de rire, aussi bien du culot de sa réponse alors qu’il n’a pas été le dernier à se donner corps et âme, mais également du ton employé à la fois timide et coquin, qui le met cette fois ci dans un état de tension égale à celle du jeune prince.
Ce dernier la ressent au contact de sa cuisse poser justement dessus et se fait encore plus doux et câlin en se frottant langoureusement dessus, en oubliant pour un temps sa mission tellement l’envie à son tour lui noue subitement les reins.
- Elle est grosse tu sais !!
- Pas plus que d’habitude, qu’elle idée !!
- Hum !! J’aimerais être sûr !!
Le ton encore une fois rend Florian soudainement fébrile et désireux de lui démontrer son erreur, aussi le fait-il se retourner dos à lui pour venir s’imbriquer de façon qui ne porte aucun doute sur ses prochaines actions.
Min sent bien le membre raide et épais investir en douceur mais fermeté son sillon fessier, sa main passant entre ses jambes pour venir le prendre et le guider là où le feu le gagne, aidant avec une envie frôlant l’état de manque à l’intromission qui se fait sans douleur, la lubrification multiple de la nuit passée y étant sans doute pour beaucoup.
La chambre se remplie alors de ahanements et de petits cris ne laissant aucun doute sur le genre de pratique matinale à laquelle ils s’adonnent haut les cœurs.
Ce n’est que bien plus tard en sortant de son état semi comateux, que Min se rappelle enfin le but visant à le laisser seul avec le maitre.
Leurs deux corps tout poisseux de leurs derniers jeux érotiques devenant inconfortable, il embrasse son maitre sur la joue avant de lui proposer de venir avec lui prendre un bain, ce que ce dernier accepte avec un réel plaisir.
Ce n’est qu’une fois baignant enfin dans l’eau chaude et couverte de mousse qui leurs cachent leurs corps respectifs à la vue, qu’ils peuvent se regarder sans que se rallume cette flamme d’envie qui ne les quitte que rarement.
Florian connait depuis le début cette coalition toute innocente de ses amants à vouloir connaitre ce secret, secret qu’il gardait jusque là justement pour leurs donner un peu de piment dans cette vie qui sinon en manquerait très certainement.
Il est temps maintenant que la première phase vient d’être lancer, qu’ils apprennent ses intentions et surtout se préparent mentalement au but final de ce plan non dénuer de risques, mais qui reste le seul qu’il a trouvé avec suffisamment de chances de réussites.
Il change de position en positionnant Min entre ses jambes, tandis que ses deux mains lui resserrent tendrement le torse pour le plaquer contre lui, ce qui bien sur est pris comme un nouvel appel du pied purement sexuel par le jeune prince qui marque alors sa surprise.
- Je ne sais pas qui de nous deux n’en a jamais assez !!
- Pourquoi donc ? tu n’aimes pas ?
En posant la question l’une des mains de Florian descend pour avoir sa réponse, arrêter tout de suite par celle de Min avant d’atteindre son but.
- Après si tu veux, mais pour l’instant j’aimerais qu’on parle sérieusement.
- Vas-y je t’écoute, mais ensuite tu ne devras plus me résister, j’ai toujours eu envie de faire ça dans le bain ! Hi ! Hi !
Min voit là le bon moment pour réussir sa mission, mais une autre question lui arrive aux lèvres et à laquelle il ne s’attendait pas d’en faire une priorité et cela même si elle le turlupine tout autant que de connaitre son secret.7
- Si tu réponds sérieusement à mes deux questions, alors je serais ton jouet pour faire ce que tu as envie.
- Hum… J’avoue que c’est tentant, même si je suis sûr que j’aurais pu le faire sans y répondre.
- Tu crois ça !! Je ne suis pas de la même trempe que ceux qui te cèdent toujours et si je décide que tu ne me toucheras plus, il se passera du temps avant que tu ne me retrouves dans ta couche ou ailleurs pour du sexe.
Florian garde en mémoire le caractère entier du jeune prince, aussi préfère-t-il se la jouer façon plaisanterie plutôt que d’avoir à subir ses paroles par des actes qui il le sait pertinemment refléteront exactement son avertissement.
- Pourquoi tu t’énerves ?
- Je ne m’énerve pas, je te préviens juste que….
Min sent quelque chose de dur peser sur ses fesses.
- … C’est quoi encore que ça !! Réponds d’abord à mes deux questions, de toute façon ce sera mon tour d’être dessus, tu ne penses qu’à mettre ton gourdin au chaud sans offrir les contreparties.
Florian change de position pour cette fois être celui qui est entre les jambes du jeune prince, sauf qu’en s’asseyant il attrape d’une main sure l’attribut virile de ce dernier pour le faire entrer en lui sans coup férir et qui dément ouvertement les paroles demandant à plus de retenues de sa part.
Une fois bien « caler » à ressentir parfaitement la présence qui l’investit de façon aussi jouissive, Florian se contente de revenir à la discussion sans autres gestes qui lui permettrait de lâcher les chevaux.
- Première question ?
- J’aimerai connaitre qui parmi nous et dans l’ordre de préférence tient le trio de tête ?
- Pourquoi cette question ?
- Parce que j’en connais deux mais pour le troisième il y a quelque chose que je ne comprends pas et qui ne me parait pas logique.
Florian sourit en retenant un petit râle de plaisir à se sentir toujours investi de si belle façon, connaissant également le motif d’une telle question.
- Tu te demandes pourquoi il semblerait que ce soit toi et pas Thom ?
- Exactement !!