Récits érotiques - Slygame

Récits érotique => Gay => Discussion démarrée par: Lange128 le 01 avril 2022

Titre: Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 01 avril 2022
Ce texte expérimental est ma réponse à un défi trouvé sur Scribay :

Je vous propose un petit défi que je me suis lancé au début de l'année (ça m'aide à bien commencer ma journée). Chaque jour, écrivez une phrase, afin d'avoir à la fin de l'année une histoire complète. Cependant, essayez de ne pas trop prévoir à l'avance ce que vous écrirez dans les prochains jours, et évitez de relire ce que vous avez déjà écrit tant que l'histoire n'est pas terminée, c'est plus amusant.

Je vais aussi le publier sur Slygame, cela m’intéresse de comparer sa réception sur les deux sites (nombre de vues, commentaires). Je ne sais pas dans quelle mesure un récit avec une seule phrase par jour peut être intéressant pour les lectrices et les lecteurs de le lire et pour moi de l'écrire, ce sera aussi l’occasion de le découvrir.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, gay)
Posté par: Lange128 le 01 avril 2022
001

En se levant ce matin-là, Maël sut qu’il découvrirait l’amour avant le coucher des deux soleils, mais il ne savait pas encore avec qui.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF)
Posté par: Lange128 le 02 avril 2022
002

Il se leva de l’étroite couchette de sa cabine, regarda par le hublot ; il se rendit compte qu’il bandait.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 03 avril 2022
L'exercice est une variation sur le principe de l'écriture automatique, dans un sens, non ?
Après, même en postage anonyme, j'aurais assez vite reconnu l'auteur, et j'aime bien l'in media res, c'est pas ça, puis à chacun ses gimmicks, mais caler "il bandait" dès la deuxième phrase laisse peu de suspects  :P
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 03 avril 2022
L'exercice est une variation sur le principe de l'écriture automatique, dans un sens, non ?
Après, même en postage anonyme, j'aurais assez vite reconnu l'auteur, et j'aime bien l'in media res, c'est pas ça, puis à chacun ses gimmicks, mais caler "il bandait" dès la deuxième phrase laisse peu de suspects  :P

Merci @lelivredejeremie pour ton commentaire.

Le début du récit est important, il sert d’accroche pour éveiller l’intérêt et annonce déjà la fin. J'écris presque toujours la même chose : deux hommes qui font connaissance et qui finissent par s'aimer.

La difficulté sera de garder cet intérêt chaque jour pendant une année et de donner envie de lire la suite. Sur Slygame ce sera plus facile car le récit sera remis chaque fois en première position, sur Scribay ce sera mission impossible, il va disparaître dans les oubliettes.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 03 avril 2022
003

Cette érection le rassura, son corps avait bien supporté le long voyage de 200 années-lumière.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 03 avril 2022
A voir dans quelques mois. Heureusement que ton récit n'est pas "l'odyssée cosmique" de julmer, car il faudrait au moins une vie de pléiadien (1000 ans qui vont bientôt passer à 1200) pour le terminer.

Comme tu le sais, j'ai écrit des scripts pour télécharger les récits. Je l'avais fait au départ pour l'usine à gaz (ou le foutoir) de code HTML qu'est docti, je l'ai fait pour slygame (dont le code source des pages est propre) et j'ai aussi une version pour scribay.

Normalement, pour qu'une intervention dans une discussion fasse partie du texte du récit, elle doit respecter 3 critères :
Pour ce type de récit, c'est le 3ème point qui pourrait gêner, mais il est paramétrable : au lieu d'accepter une intervention de l'auteur à partir de 1000 ou 2000 caractères, on peut se contenter de 50 ou moins.

Mais le plus simple, serait de récupérer sur scribay, car là, seul le texte du récit figure dans le code HTML de la page, les commentaires des lecteurs et les réponses de l'auteur ne pouvant être téléchargés d'une manière "simple ou moyennement compliquée" (pour reprendre une formule que m'avait fait un éditeur de logiciel au siècle dernier).
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 03 avril 2022
Merci @bech pour ton commentaire.

Si je termine ce récit, il ne sera pas très long, 10’000 mots environ. D’habitude j’essaie d’écrire 2’000 mots par semaine. Il sera plus dense car je consacrerai plus de temps à chaque phrase.

Merci également pour les informations techniques concernant la récupération des récits. Je suis partagé entre l’envie d’avoir une copie de la version définitive de tous mes récits, en cas de disparition des sites où ils se trouvent, mais je me rends compte que cela ne servirait à rien. Je préfère continuer à écrire de nouveaux récits plutôt que de relire ou republier les anciens. Et qu’est-ce une version définitive ? Je pourrais être tenté de revoir et corriger les textes, mais pour qui ? Même des écrivains qui étaient très célèbres lorsqu’ils publiaient sont tombés dans l’oubli.

J’ai gardé tous les fichiers originaux mais ils ne sont pas classés. Certains ont un format Word, les récents un format Pages, et ils sont dispersés dans différents répertoires, dont des copies de disques d’anciens ordinateurs. Les supports informatiques sont trop avantageux de nos jours, cela ne motive plus à faire de l’ordre, même pas lorsqu’on renouvelle son matériel puisque les fichiers sont dispersés quelque part dans les nuages.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 04 avril 2022
004

Les voyages supra-luminiques par les couloirs de Hawking étaient éprouvants : les Explorateurs étaient plongés dans une stase profonde avant la dématérialisation du vaisseau et de ses occupants. 
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 04 avril 2022
J’ai gardé tous les fichiers originaux mais ils ne sont pas classés. Certains ont un format Word, les récents un format Pages, et ils sont dispersés dans différents répertoires, dont des copies de disques d’anciens ordinateurs. Les supports informatiques sont trop avantageux de nos jours, cela ne motive plus à faire de l’ordre, même pas lorsqu’on renouvelle son matériel puisque les fichiers sont dispersés quelque part dans les nuages.
Pour ma part, les fichiers sont mieux classés dans mon ordinateur que le contenu de ma maison. C'est plus facile à faire.
J'ai eu 2 périodes pour l'utilisation de l'ordinateur :
J'ai très tôt partitionné mon puis mes disque(s). En effet, lorsque sous MS-DOS j'ai eu le disque de 20 ou 40 Mo plein à plus des 3/4, je ne suis aperçu qu'avec plusieurs partitions, je récupérais les performances qui s'étaient dégradées.

Et donc, même si j'ai périodiquement changé de PC ou mis à jour mes systèmes d'exploitation ou encore remplacé mes disques dur ou modifié l'organisation de ceux-ci (notamment la taille des partitions), les mises à jour de l'espace utilisateur ont consisté à recopier ailleurs le contenu des partitions existantes et de continuer à les remplir.

Pour le cloud, je n'ai jamais utilisé à grande échelle. Juste quelques framapad et framacalc pour avoir le même fichier chez moi et au travail. Sinon, quand je partais en vacances à un autre domicile, il y avait un ou deux disques durs dans le sac à dos pour les mise à jour entre ordinateurs.
De toutes façon, ce n'est que depuis novembre (après un déménagement) que j'ai un accès internet fibre. Envoyer de gros volumes sur le cloud en ADSL aurait été trop long.

Mon défaut, quand je fais des sauvegardes est de les mettre sur plusieurs disques identiques dont l'ancien contenu est écrasé. Il vaudrait mieux étiqueter les disques de sauvegarde pour conserver d'anciennes versions plutôt que juste l'état le plus récent.

004

Les voyages supra-luminiques par les couloirs de Hawking étaient éprouvants : les Explorateurs étaient plongés dans une stase profonde avant la dématérialisation du vaisseau et de ses occupants.
Ça me rappelle une conférence dans un club d'astronomie sur la physique de Star Trek. Pour une téléportation, la solution technique envisagée était de scanner atome par atome les voyageurs au point de départ, puis de les reconstituer au point d'arrivée à partir de matière disponible localement.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 05 avril 2022
Merci @bech pour ton commentaire.

Pour ma part, les fichiers sont mieux classés dans mon ordinateur que le contenu de ma maison.

Comme j’étais informaticien dans ma vie professionnelle dès 1981 (sur des IBM zSeries), je me suis aussi beaucoup intéressé au développement des ordinateurs personnels, mais, à la longue, cet intérêt a diminué et finalement je ne suis devenu qu’un utilisateur lambda de Windows puis de macOS et je préférerais avoir le moins de problèmes possibles et ne pas me soucier de faire des sauvegardes moi-même, d’où l’utilisation des clouds de nos chères GAFAM.

Ça me rappelle une conférence dans un club d'astronomie sur la physique de Star Trek. Pour une téléportation, la solution technique envisagée était de scanner atome par atome les voyageurs au point de départ, puis de les reconstituer au point d'arrivée à partir de matière disponible localement.

On peut imaginer beaucoup de techniques pour les voyages supra-luminiques, celle que tu cites est intéressante, j’y ai aussi pensé. Je relis en ce moment Dune, de Franz Herbert, lui il avait imaginé l’épice, basé en fait sur aucun fondement scientifique. J’aime bien le personnage de Paul que j’imaginerais homosexuel, j’aimerais réécrire des scènes en pensant qu’il ressemble à Timothée Chalamet. Outre sa formation pour en faire un surhomme, il aurait pu avoir une formation très pointue pour gérer ses instincts sexuels…

On ne peux pas échapper à ces voyages qui permettent de passer instantanément ou presque d’un bout de la galaxie à l’autre, sinon cela devient très difficile de concevoir un récit cohérent car nous sommes trop conditionnés par la flèche du temps sur notre Terre. Quel intérêt aurait-ce de financer une exploration à des vitesses infra-luminiques dont on n’aurait les résultats que 500 ans plus tard ? Ou si le voyage en lui-même durait 500 ans pour les explorateurs, s’ils n’étaient pas cryogénisés, avec des générations successives qui se succéderaient à bord du vaisseau ?
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 05 avril 2022
005

Les explorations avec des êtres humains étaient rares, la plupart du temps, ce n’étaient que des vaisseaux automatiques qui recherchaient des traces de vies extraterrestres dans la galaxie.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 06 avril 2022
006

Les humains étaient trop sensibles, il y avait toujours le risque qu’ils fissent passer leurs sentiments personnels avant l’intérêt de la mission.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 07 avril 2022
007

Maël resta le visage collé contre le hublot pendant plusieurs minutes, il se remémora ce qui l’avait amené à se trouver ici, sur cette lointaine exoplanète, en ce — il regarda sa montre — 7 avril 2101.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 08 avril 2022
008

Sa montre le félicita car c’était le jour de son anniversaire, il l’avait complètement oublié ; il était né 21 ans plus tôt, le 7 avril 2080.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 09 avril 2022
009 / 09.04.2022

Il était né au bon moment : dès son enfance il avait rêvé de devenir Explorateur, fasciné par la reprise des voyages spatiaux après la Grande Réconciliation de 2060.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 10 avril 2022
010

Une partie de la planète était devenue inhabitable en raison du réchauffement climatique, les Terriens avaient décidé de ne plus se faire la guerre et de consacrer l’argent ainsi économisé à la recherche de nouvelles technologies.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 11 avril 2022
011 

Les chercheurs avaient tout d’abord conçu des intelligences artificielles quantiques qui leur avaient permis d’optimiser les sources d’énergie renouvelables et d’en découvrir des nouvelles, ce qui avait limité la dépendance aux hydrocarbures.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 12 avril 2022
012

Parmi les nombreuses découvertes de IA, celles des couloirs permettant les voyages supra-luminiques avait été la plus étonnante et avait incité les Terriens a reprendre l’exploration spatiale.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 13 avril 2022
013

Les Terriens devaient envisager que leur planète ne serait pas toujours habitable et qu’un exil pourrait être nécessaire, il fallait trouver une exoplanète susceptible de les accueillir.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 13 avril 2022
Ecologiquement, et même, de plus en plus, politiquement, l'exode devient une option intéressante ¯\_(ツ)_/¯  Mais Kepler est très froide, si une vie extra-terrestre s'y est développée, le contact le sera aussi, mais le métabolisme y sera ralenti, et les rapports d'autant plus...  ¬‿¬  Maël étant - rapide check, le récit est catégorisé gay, OK - possiblement amateur d'invasions qui prennent clairement plus de temps à produire leur effet, il pourrait y trouver un certain... confort ?
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 14 avril 2022
Ecologiquement, et même, de plus en plus, politiquement, l'exode devient une option intéressante ¯\_(ツ)_/¯  Mais Kepler est très froide, si une vie extra-terrestre s'y est développée, le contact le sera aussi, mais le métabolisme y sera ralenti, et les rapports d'autant plus...  ¬‿¬  Maël étant - rapide check, le récit est catégorisé gay, OK - possiblement amateur d'invasions qui prennent clairement plus de temps à produire leur effet, il pourrait y trouver un certain... confort ?

Merci @lelivredejeremie pour ton commentaire.

Je crois qu’il y a beaucoup de recherches d’exoplanètes en ce moment. Même si dans l’état actuel de nos connaissances il serait impossible de les atteindre, c’est certainement l’idée de trouver des conditions de vie identiques que sur la Terre qui intéresse les chercheurs. Ce n’est pas ceci qui va résoudre les problèmes climatiques ou politiques...

Je ne vais pas revenir en détail sur ce que tu as écrit afin de ne pas dévoiler la suite (qui sera certainement différente de ce que j’imagine en ce moment).
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 14 avril 2022
014

Dès sa dixième année, Maël avait passé toutes ses vacances d’été dans des Camps de l’espace organisés par l’Agence Spatiale Mondiale.
Titre: Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 14 avril 2022
Ben oui, avant de chercher une Terre 2.0, essayons de sauver celle-ci...  ::)

(qui sera certainement différente de ce que j’imagine en ce moment).
Ben oui, l'idée générale est d'écrire une ligne spontanée par jour, sans ligne directrice pour la suite, et surtout la fin (pas évident, du moins pour moi, trop besoin d'un 'cadre'  :( )
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Philou0033 le 15 avril 2022
Bonjour @Lange128 !

J'ai préféré lire les 14 premières lignes d'un coup.

C'est assez particulier et on se rend compte que nous sommes presque dans la réalité, comme le dit si bien @lelivredejeremie , "avant de chercher une Terre 2.0, essayons de sauver celle-ci..."
Il suffit de voir comment nous agissons avec une telle désinvolture en gaspillant les ressources de notre belle planète.

Je vais te suivre dans ce "challenge" scriptural!

Très bon week-end de Pâques.

Je t'embrasse!
Philou
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 15 avril 2022
Bonjour @Lange128 !

J'ai préféré lire les 14 premières lignes d'un coup.

C'est assez particulier et on se rend compte que nous sommes presque dans la réalité, comme le dit si bien @lelivredejeremie , "avant de chercher une Terre 2.0, essayons de sauver celle-ci..."
Il suffit de voir comment nous agissons avec une telle désinvolture en gaspillant les ressources de notre belle planète.

Je vais te suivre dans ce "challenge" scriptural!

Très bon week-end de Pâques.

Je t'embrasse!
Philou

Bonjour @Philou0033 et merci pour ton commentaire.

Je comprends que tu en désires pas lire ce récit tous les jours, c’est surtout un défi pour moi d’écrire comme ceci.

Je reviendrai peut-être sur la situation de la Terre au vingt-et-unième siècle plus tard dans ce récit, la science-fiction parle plus souvent du présent que de l’avenir. Je lisais beaucoup de SF avant d’écrire, mais cela ne m’a pas vraiment inspiré jusqu’à présent.

Très bon week-end pascal à toutes et à tous.

Je t’embrasse.
Daniel

PS J’ai oublié de publier quelque chose ce matin, j’étais pressé d’aller « boire à la santé des putains d’Amsterdam » chères à Jacques Brel. Hélas, il semble qu’elles ont disparu avec la pandémie, la plupart des vitrines sont à louer. Je n’ai pas retrouvé non plus la péniche-bordel où Koen et Frédéric s’étaient dévergondés.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 15 avril 2022
015

Les futurs Explorateurs étaient sélectionnés par les IA qui connaissaient le profil de chaque habitant de le Terre depuis, et même avant, sa naissance et elles se trompaient rarement.

NDA Comme il s’agit d’un texte littéraire, je ne vais pas utiliser l’écriture inclusive. J’attends qu’elle soit validée par l’Académie française, je pense que ce sera aussi autour de 2101.
Titre: Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 16 avril 2022
j’étais pressé d’aller « boire à la santé des putains d’Amsterdam » chères à Jacques Brel. Hélas, il semble qu’elles ont disparu avec la pandémie, la plupart des vitrines sont à louer. Je n’ai pas retrouvé non plus la péniche-bordel où Koen et Frédéric s’étaient dévergondés.
Céline, auteur brillant, humain légèrement plus douteux, a écrit un passage terriblement cynique sur la détresse passagère, en saluant ceux 'à qui le bordel suffit', j'espère que ce n'est pas ton cas  ???
je ne vais pas utiliser l’écriture inclusive
Celle que je connais exclut les stéréotypes de sexe, impose la grammaire égalitaire et un langage inclusif, quelle utilité ici ?  :(  Ne change pas ton style  ;)
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 16 avril 2022
Merci Jérémie pour ton commentaire.

Céline, auteur brillant, humain légèrement plus douteux, a écrit un passage terriblement cynique sur la détresse passagère, en saluant ceux 'à qui le bordel suffit', j'espère que ce n'est pas ton cas  ???

Il faudrait que ce soit un bordel pour hommes et ce n’est pas courant. Cela m’est arrivé de payer pour des massages érotiques, le masseur ne considérait pas que c’était de la prostitution. Pourrait-on dire la même chose des hommes qui n’ont que des « plans cul » avec des partenaires différents chaque fois ?

Si j’évoquais cela c’était parce que cela m’avait frappé lors de mon premier voyage à Amsterdam en 1975, j’avais 17 ans. C’était une autre époque où le sexe n’était pas aussi visible que de nos jours et c’était une véritable attraction touristique. Hier cela m’a paru très banal et inintéressant, j’ai préféré les musées d’art.

Celle que je connais exclut les stéréotypes de sexe, impose la grammaire égalitaire et un langage inclusif, quelle utilité ici ?  :(  Ne change pas ton style  ;)

Ce serait intéressant de connaître l’avis de mes lectrices, si j’en ai. Le plus simple serait de créer des nouveaux mots avec des suffixes neutres plutôt que d’utiliser des signes typographiques imprononçables.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 16 avril 2022
016

Un entraînement dès l’enfance permettait d’acquérir les réflexes nécessaires pour survivre confiné dans un vaisseau ou dans une combinaison spatiale.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 16 avril 2022
J'ai commencé par me demander en quoi on pouvait être confiné dans une combinaison spatiale, et puis j'ai pensé à un truc  :D
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 17 avril 2022
J'ai commencé par me demander en quoi on pouvait être confiné dans une combinaison spatiale, et puis j'ai pensé à un truc  :D

Merci @bech pour ta remarque.

J’ai hésité à utiliser le mot « confiné » mais je n’en ai pas trouvé de meilleur. Le problème est le même que dans un vaisseau  : éviter la claustrophobie. Je ne vois pas à quel truc tu as pensé.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 17 avril 2022
017

Après une formation de base, les Cadets de l’espace, comme on appelait les participants à ces camps, devaient tout d’abord affronter des environnements hostiles sur la Terre, dans un désert ou à bord d’un sous-marin.
Titre: Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 18 avril 2022
J'ai commencé par me demander en quoi on pouvait être confiné dans une combinaison spatiale, et puis j'ai pensé à un truc  :D

Merci @bech pour ta remarque.

J’ai hésité à utiliser le mot « confiné » mais je n’en ai pas trouvé de meilleur. Le problème est le même que dans un vaisseau  : éviter la claustrophobie. Je ne vois pas à quel truc tu as pensé.

Un petit truc allongé au niveau de l'entrejambe. Une combinaison spatiale étant hermétique, notamment pour la pressurisation, il risque d'être peu accessible.

Sinon, je voie que tu as réutilisé le terme "Cadets de l’espace".
Titre: Re : Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 18 avril 2022
Un petit truc allongé au niveau de l'entrejambe. Une combinaison spatiale étant hermétique, notamment pour la pressurisation, il risque d'être peu accessible.

Sinon, je voie que tu as réutilisé le terme "Cadets de l’espace".

Je vais certainement parler de détails « techniques » en relation avec les voyages interstellaires, mais, en ce moment, j'évoque plutôt la formation avant l’âge de figurer dans des récits érotiques et j’évite les trucs allongés au niveau de l’entrejambe.

J’aime bien ce terme de « Cadets de l’espace » que je n’ai d’ailleurs pas inventé, je viens de voir qu’il y a eu une série télévisée avec ce nom.

Une question que personne ne m’a posée : pourquoi débuter la formation si jeune alors que dans la réalité les cosmonautes étaient souvent des pilotes militaires avec une longue expérience ?

La principale raison est que j’aime bien les personnages jeunes, Maël a 21 ans. Luke Skywalker dans Star Wars était aussi relativement jeune (l’acteur Mark Hamill a maintenant 70 ans, que de temps écoulé depuis la sortie de ce film…).

Une autre raison est que, avec l’évolution de la technique, un vaisseau spatial ne se piloterait plus, tout serait automatisé et la programmation du vol se ferait avant le départ.

Cela me fait penser à un roman d’Orson Scott Card, La Stratégie Ender, où c’étaient des enfants qui étaient chargés de faire la guerre contre des extraterrestres. Je ne sais plus quelles étaient les motivations d’utiliser des enfants, il me semble que pour eux c’était un jeu (j’aime moins cet auteur lorsqu’il écrit que l’homosexualité est un péché). 
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 18 avril 2022
018

L’étape suivante était un vol dans une navette en orbite autour de la Terre, premières sensations de l’apesanteur et première sortie extravéhiculaire.

J’ai l’impression que ce début de récit ressemble à un synopsis de roman et que je pourrais écrire un chapitre entier pour chaque phrase. En fait, je reprends des idées que j’aurais aimé développer avec mes premiers cadets de l’espace il y a quelques années. Je finirais peut-être par écrire un vrai roman à ce sujet.
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 19 avril 2022
J’ai l’impression que ce début de récit ressemble à un synopsis de roman et que je pourrais écrire un chapitre entier pour chaque phrase.
Sans dire que c'est vraiment frustrant, on ne peut pas s'empêcher d'extrapoler en imagination sur tout ce qui n'est pas dit derrière la phrase du jour, mais c'est le principe du jeu.
Titre: Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 19 avril 2022
Sans dire que c'est vraiment frustrant, on ne peut pas s'empêcher d'extrapoler en imagination sur tout ce qui n'est pas dit derrière la phrase du jour, mais c'est le principe du jeu.

Ces flashbacks sont nécessaires pour définir le cadre dans lequel se situe ce récit puisqu’il se déroule dans un monde imaginaire que le lecteur ne connaît pas. Je pense qu’il y en aura encore beaucoup d’autres chaque fois que je devrai donner une information. Au bout d'une année j'aurai créé un monde cohérent.

Tu as utilisé le mot « jeu », c’est le terme exact, l’écriture doit être ludique, mais ce qui est ludique pour moi peut effectivement être frustrant pour les lecteurs. Ce sujet me permet aussi d’écrire beaucoup plus qu’une phrase par jour en répondant aux commentaires.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 20 avril 2022
019 

La dernière année, à 18 ans, les Cadets pouvaient passer quelques jours sur la base lunaire d’entraînement ; après cette épreuve, ils étaient définitivement sélectionnés pour poursuivre la formation à plein temps et devenir Explorateurs de l’espace.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 20 avril 2022
017

Après une formation de base, les Cadets de l’espace, comme on appelait les participants à ces camps, devaient tout d’abord affronter des environnements hostiles sur la Terre, dans un désert ou à bord d’un sous-marin.
018

L’étape suivante était un vol dans une navette en orbite autour de la Terre, premières sensations de l’apesanteur et première sortie extravéhiculaire.

Dans la pratique, avant d'aller en orbite, pour l’apesanteur, il y a les vols paraboliques. J'ai appris qu'ils se pratiquent depuis l'époque de Gagarine et font partie de l'entrainement des astronautes. L'inconvénient est que les phases d'apesanteur sont courtes et que la nécessité de bien se recevoir quand la pesanteur reviendra gâche un peu la fin.

Pour le grand public, il y a même quelques vols qui partent de l'aéroport de Dübendorf, bien que plus chers que ceux qui partent de Bordeaux Mérignac.

Ensuite, c'est sûr qu'en écrivant de la science fiction, il n'y a pas les contraintes liées aux moyens à mettre en œuvre et donc à leur coût.

Si cet exercice te permet de mettre en place des idées sur les Cadets de l'espace, il faudra les utiliser pour écrire une suite à l'histoire des 3 jeunes russes qui se sont connus au sanatorium.
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 20 avril 2022
Dans la pratique, avant d'aller en orbite, pour l’apesanteur, il y a les vols paraboliques. J'ai appris qu'ils se pratiquent depuis l'époque de Gagarine et font partie de l'entrainement des astronautes. L'inconvénient est que les phases d'apesanteur sont courtes et que la nécessité de bien se recevoir quand la pesanteur reviendra gâche un peu la fin.

Pour le grand public, il y a même quelques vols qui partent de l'aéroport de Dübendorf, bien que plus chers que ceux qui partent de Bordeaux Mérignac.

Ensuite, c'est sûr qu'en écrivant de la science fiction, il n'y a pas les contraintes liées aux moyens à mettre en œuvre et donc à leur coût.

Si cet exercice te permet de mettre en place des idées sur les Cadets de l'espace, il faudra les utiliser pour écrire une suite à l'histoire des 3 jeunes russes qui se sont connus au sanatorium.

Merci @bech pour ton commentaire.

Cet exercice est effectivement l’occasion pour moi de réfléchir à ce thème des Cadets de l’espace. Voici l’état actuel de mes réflexions.

Si j’avais continué le récit avec les trois Russes, cela aurait été réaliste et j’aurais décrit les techniques de l’époque, avec un élément SF : la télépathie des jumeaux. Ce récit était cependant trop ambitieux et c’est pour cela que je ne l’ai jamais terminé. Un véritable entraînement durait des années. Je dois concentrer mes récits sur des périodes courtes, les périodes de la vie les plus importantes pour mes personnages.

Si j’écrivais un nouveau récit avec des Cadets de l’espace, ce serait un camp qui ne durerait que quelques semaines et où tout se déroulerait dans des simulateurs, à part un vol parabolique comme tu l’as décrit. Ce serait préférable de créer de nouveaux personnages et de situer l’action à l’époque actuelle ou dans un proche futur, sans aucune technologie inconnue.

Il y aurait deux aspects : les activités en relation avec l’exploration de l’espace et les activités en relation avec l’exploration de la sexualité, pas très différentes des camps scouts chers à @Philou0033

Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 21 avril 2022
Deux phrases ce soir puisque j’avais un jour de retard.

020

Maël appréciait de plus en plus la promiscuité avec les autres Cadets, surtout ceux qui avaient un pénis, on ne faisait plus de distinction entre hommes et femmes à cette époque.

021

Il était pourtant difficile ou même impossible d’avoir des relations sexuelles pendant les camps car il n’y avait pas d’endroits pour s’isoler dans les vaisseaux et la base.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 22 avril 2022
022 

Et surtout la plupart des Cadets qui avaient un pénis préféraient les Cadets avec un vagin ; même si les idées concernant le sexe et le genre avaient évolué au cours du vingt-et-unième siècle, la nature n’avait pas suivi et les hétérosexuels étaient toujours majoritaires, au grand désespoir de Maël.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Philou0033 le 23 avril 2022
Bonjour @Lange128 !

Je poursuis la lecture de ton "récit", ne t'inquiète pas, je ne laisse qu'un commentaire de temps en temps!

L'histoire progresse. Bien entendu c'est de la science fiction mais c'est assez intéressant en fin de compte.
Maël n'est pas satisfait au niveau rapports sexuels, il y a une majorité d'hétéros et il se trouve bien seul d'autant plus qu'il n'est pas évident d'avoir des endroits où s'épancher avec l'un ou l'autre gay.

Je vais suivre la suite, de jour en jour!

Je te souhaite un très bon week-end!

Je t'embrasse!
Philou
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 23 avril 2022
Bonjour @Lange128 !

Je poursuis la lecture de ton "récit", ne t'inquiète pas, je ne laisse qu'un commentaire de temps en temps!

L'histoire progresse. Bien entendu c'est de la science fiction mais c'est assez intéressant en fin de compte.
Maël n'est pas satisfait au niveau rapports sexuels, il y a une majorité d'hétéros et il se trouve bien seul d'autant plus qu'il n'est pas évident d'avoir des endroits où s'épancher avec l'un ou l'autre gay.

Je vais suivre la suite, de jour en jour!

Je te souhaite un très bon week-end!

Je t'embrasse!
Philou

Bonjour @Philou0033 et merci pour ton commentaire.

Je sais que c’est frustrant de n’écrire qu’une phrase par jour, mais il y a d’autres personnes qui ont écrit de la même manière sur Scribay en répondant à ce défi et qui ont déjà plus de 200 phrases. Je vais donc continuer ainsi pour le moment.

J’ai imaginé que ce ne serait plus un problème d’être homosexuel ou d’avoir toute autre orientation ou genre en ce début de 22ème siècle — en fait il ne reste que le + des LGBTQIA+, chaque personne vit comme elle le ressent et le désire sans se classer dans une catégorie —, mais, même s’il n’y a plus d’homophobie, c’est toujours difficile de s’intégrer et de trouver un partenaire dans un milieu où la majorité sont des hétérosexuels.

Je te souhaite aussi un très bon week-end.

Je t’embrasse.
Daniel
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 23 avril 2022
023

Il avait donc renoncé à chercher un partenaire pour se consacrer entièrement à sa formation, se contentant de masturbations fréquentes.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 24 avril 2022
024

C’était la première fois que Maël participait à une véritable mission avec de la vitesse supra-luminique, il ne s’attendait pas à avoir un rôle actif dans son déroulement, il était là pour observer et apprendre.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 25 avril 2022

025 

Il fut donc étonné d’avoir eu cette intuition de découvrir l’amour ce jour-là, jour qui serait consacré à l’exploration de cette planète et pas à d’improbables dépucelages.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 26 avril 2022
026

La porte de la cabine s’ouvrit et quelqu’un entra ; Maël, surpris, se retourna.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 27 avril 2022
027

C’était le Capitaine Bacha qui sourit en voyant le sexe dressé du jeune Explorateur.
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 27 avril 2022
Maël appréciait de plus en plus la promiscuité avec les autres Cadets, surtout ceux qui avaient un pénis, on ne faisait plus de distinction entre hommes et femmes à cette époque.
Il était pourtant difficile ou même impossible d’avoir des relations sexuelles pendant les camps car il n’y avait pas d’endroits pour s’isoler dans les vaisseaux et la base.
Indépendamment de la proportion biologiquement inévitable d'hétéros nécessaires à la reproduction de l'espère (dessein intelligent ?) on aurait pu croire l'ère de la colonisation de la Terre 2.0 un peu plus ouverte d'esprit envers la minorité, mais je suppose que certaines choses ne changeront jamais vraiment...
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 27 avril 2022
027

C’était le Capitaine Bacha qui sourit en voyant le sexe dressé du jeune Explorateur.
Simple sourire de connivence entre deux voyageurs 'non-pairés' et réduits aux plaisirs solitaires ? Non, ce ne serait pas du Lange...  8)
Titre: Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 28 avril 2022
Indépendamment de la proportion biologiquement inévitable d'hétéros nécessaires à la reproduction de l'espère (dessein intelligent ?) on aurait pu croire l'ère de la colonisation de la Terre 2.0 un peu plus ouverte d'esprit envers la minorité, mais je suppose que certaines choses ne changeront jamais vraiment...

C’est un sujet qui aurait mérité plus d’une phrase pour le développer. En théorie, la société actuelle semble plus tolérante envers les minorités sexuelles, mais je ne sais pas si l’utilisation systématique de l’écriture inclusive ou la fin des toilettes hommes/femmes, remplacées par celles ou l’on est debout et celles où l’on est assis, résoudront tous les problèmes.

Simple sourire de connivence entre deux voyageurs 'non-pairés' et réduits aux plaisirs solitaires ? Non, ce ne serait pas du Lange...  8)

J’ai parfois l’impression que je me pastiche moi-même et que le cadre où se déroule le récit a peu d’importance, pourvu que ce soit un lieu où des hommes doivent vivre en commun. J’ai déjà indiqué comment l’histoire se terminerait dana la première phrase, il ne reste plus qu’à savoir avec qui Maël perdra son pucelage, si tout se passe bien ce sera en mars 2023.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 29 avril 2022
028

Maël rougit et mit ses mains devant son entrejambe.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 29 avril 2022
029 

Le Capitaine dit : « Bonjour, jeune aventurier pudique. Ce n’est pas la première fois que je verrai une bite au cours de ma longue carrière et, je l’espère, pas la dernière. Enlève tes mains. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 30 avril 2022
Un ordre est un ordre ! You're in the army, now...  ::) 

Je pense qu'il y a encore une armée en Suisse, non ? Ou une sorte de vague forme de service obligatoire, peut-être ? Paradoxalement étrange pour un pays neutre mais naturellement méfiant du reste du monde... Alors, que répondrais-je à l'ordre d'un officier ? Cette option est-elle prévue dans le 'code militaire', ou quel qu'en soit le terme ?
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 30 avril 2022
Un ordre est un ordre ! You're in the army, now...  ::) 

Je pense qu'il y a encore une armée en Suisse, non ? Ou une sorte de vague forme de service obligatoire, peut-être ? Paradoxalement étrange pour un pays neutre mais naturellement méfiant du reste du monde... Alors, que répondrais-je à l'ordre d'un officier ? Cette option est-elle prévue dans le 'code militaire', ou quel qu'en soit le terme ?

Merci @lelivredejeremie pour ton commentaire.

Oui, l’armée est encore obligatoire en Suisse pour les hommes, même si un service civil est possible à la place (autrefois on emprisonnait les objecteurs de conscience).

J’ai eu l’honneur (?) d’être soldat dans cette armée, mais je ne n’ai jamais dû me déshabiller devant un officier, à part devant des médecins militaires. Je ne me souviens pas avoir reçu des ordres équivoques. Il y avait parfois des formulations à sous-entendus sexuels, par exemple : « On veut voir des hommes qui giclent ! », pour souhaiter un engagement maximal.

Dans la caserne où j’avais fait mon « école de recrues », deux officiers instructeurs avaient été jugés quelques années plus tard pour abus sexuels. Tout n'était donc pas permis.

Dans ce récit, certaines phrases peuvent donner une indication sur la suite du récit. Je ne vais pas dire lesquelles et je peux aussi faire exprès de donner des fausses pistes. Je n’avais pas prévu cette incursion du capitaine dès le début.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 30 avril 2022
030

« Comment veux-tu affronter l’inconnu si tu n’oses même pas bander devant une autre personne ? »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Philou0033 le 30 avril 2022
Bonjour @Lange128 !

Pas mal, Maël est maintenant face au Capitaine, nu, le sexe dressé, badant! Il cache son entre-jambe mais le Capitaine l'encourage à se dévoiler en ces termes: "Comment veux-tu affronter l’inconnu si tu n’oses même pas bander devant une autre personne ?"
Il me tarde de lire la suite.

Je te souhaite un très bon week-end!
Je t'embrasse!
Philou
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 30 avril 2022
Bonjour @Lange128 !

Pas mal, Maël est maintenant face au Capitaine, nu, le sexe dressé, badant! Il cache son entre-jambe mais le Capitaine l'encourage à se dévoiler en ces termes: "Comment veux-tu affronter l’inconnu si tu n’oses même pas bander devant une autre personne ?"
Il me tarde de lire la suite.

Je te souhaite un très bon week-end!
Je t'embrasse!
Philou

Bonjour @Philou0033 et merci pour ton commentaire.

Le Capitaine en sait-il plus que le jeune Explorateur sur la mission qui l’attend ? Le sexe en ferait-il partie ? Ou alors est-il aussi gay et a-t-il seulement envie de dépuceler son subordonné ?

Je vais essayer de faire durer le suspense le plus longtemps possible, tout en parsemant le récit de scènes érotiques comme celle-ci pour qu’il reste intéressant. Sur Scribay, où j’ai relevé le défi, plus personne ne le lit. Heureusement que j’ai plus de vues sur Slygame.

Je te souhaite un bon week-end et t’embrasse.
Daniel
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 30 avril 2022
La phrase N° 28 a eu du retard, mais à présent, retard rattrapé.

Donc, on est en 2101. Cela fait quelques 90 ans que Facebook s'est mis à censurer les torses nus dans les photos de profil. De son coté, youtube après avoir été rachetée par Google a éliminé les vidéos de gars en train de pisser dans leur jean, au motif qu'elle contrevenaient à leur nouvelles règles concernant la nudité et le caractère sexuel. A présent, afin de ne pas choquer les vieilles américaines prudes par des vidéos inappropriées, il est recommandé de n'en tourner que par temps sec, toute trace d'humidité, notamment à l'entrejambe pouvant être détectée par les logiciels de filtrage permettant de lutter contre la pornographie, ce qui entraînera dans les 2 minutes qui suivent l'envoi de la vidéo, la fermeture irréversible du compte du contrevenant.

Il existe toujours des sites web conspirationnistes, et certains évoquent une chanson ayant eu pour titre "I'm pissing in the rain". Mais on se doute bien que c'est une idée farfelue car qui aurait eu l'idée d'écrire une chanson racontant une telle horreur ?

Dans les école, les enfant apprennent toujours qu'il ont été créés à l'image d'un dieu humanoïde. Toutefois, comme ce dernier avait attendu la moitié de l'éternité avant de commencer à s'ennuyer et de se décider à créer quelque-chose, tout dieu qu'il était, il n'était plus aussi beau gosse que lorsqu'il était plus jeune, au début de l'éternité, si tant est que l'éternité ait commencée à un certain moment. Aussi édicta-il le 182ème commandement (10110110 en binaire, 266 en octal, C2 en base 64, et KIBE dans la numérotation de Bobby Lapointe (https://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_bibi-binaire)) : « Tu auras honte de ton image. »

Et donc, comme le capitaine s'est permit de rentrer dans la pièce sans avoir prévenu au préalable Maël par un SMS doublé par un code d'authentification, ce dernier se trouve dans une situation embarrassante.

La phrase « Comment veux-tu affronter l’inconnu si tu n’oses même pas bander devant une autre personne ? » M'a bien fait rire. Attendons la suite.

_____________________________________________


Pour revenir sur un tout autre sujet, j'avais appris au siècle dernier que les Suisses qui ne voulaient pas faire de service militaire pouvaient payer d'avantage d'impôts à la place.
Je connaissais un Suisse qui est allé vivre plusieurs années en France afin d'échapper à ce service.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 30 avril 2022
Merci @bech pour ton long commentaire.

Mon compte a été supprimé de Doctissimo car ils avaient un logiciel qui pouvait déterminer si un homme nu avait plus ou moins de 18 ans. J’avoue que je n’en suis pas capable.

Il nous reste Twitter, espérons que M. Musk ne soit pas trop prude…

Je n’ai pas réfléchi à ce pourrait être la censure et la morale en 2101. Je commence seulement à mettre en place mon monde du futur. Les GAFAM seront-elles les nouvelles religions ?

Le capitaine aurait pu prévenir avant d’entrer, mais il devait déjà avoir vu la nudité de Maël sur les vidéos de surveillance ou dans son dossier. Je dois adapter la vie sur le vaisseau à mes fantasmes. Une cabine individuelle avec une porte n’est pas très vraisemblable, peut-être nécessaire pour le voyage supra-luminique. 

Tous ces points seraient à préciser si j’écrivais une version longue de ce récit.

———-

Non, c’étaient les Suisses qui ne pouvaient pas faire de service militaire (pour raison médicale par exemple) qui devaient payer un impôt.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 01 mai 2022
Pour doctissimo, le compte lange129 existe toujours : https://club.doctissimo.fr/lange129/

Par contre, j'ai vu cet après midi que le site scribay a changé de nom et pour être redirrigé depuis l'ancien, il faut taper un lien en http au lieu de https. Je ne sais pas comment ils se sont débrouillés pour faire une redirection aussi m....que !
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: fablelionsilencieux le 01 mai 2022

Par contre, j'ai vu cet après midi que le site scribay a changé de nom et pour être redirrigé depuis l'ancien, il faut taper un lien en http au lieu de https. Je ne sais pas comment ils se sont débrouillés pour faire une redirection aussi m....que !

WOW! Une chance que je suis la nouvelle "phrase" de notre ami Daniel (méthode très originale, je dois dire)

Suite à la lecture de ton poste, j'ai voulu me connecté à Scribay/Atelier des auteurs... Si mon compte est toujours là, tout le reste est à zéro, tout a disparu, mes textes, mes lectures, les auteurs suivis, mes abonnés, etc.
Bref, c'est page blanche ! Même si je n'y allais plus (beaucoup) depuis mes soucis de santé, c'est frustrant !!!
Quelqu'un sait comment récupérer mes données et liens?

Merci d'avance
Titre: Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 01 mai 2022
Pour doctissimo, le compte lange129 existe toujours : https://club.doctissimo.fr/lange129/

Oui, c’est le compte Lange128 qui a été supprimé.

WOW! Une chance que je suis la nouvelle "phrase" de notre ami Daniel (méthode très originale, je dois dire)

Merci @fablelionsilencieux de me suivre, cette nouvelle méthode suscite plus de commentaires et d’interactions avec les lecteurs, c’est positif, cela me donne des idées pour la suite.

Suite à la lecture de ton poste, j'ai voulu me connecté à Scribay/Atelier des auteurs... Si mon compte est toujours là, tout le reste est à zéro, tout a disparu, mes textes, mes lectures, les auteurs suivis, mes abonnés, etc.
Bref, c'est page blanche ! Même si je n'y allais plus (beaucoup) depuis mes soucis de santé, c'est frustrant !!!
Quelqu'un sait comment récupérer mes données et liens?

Te serais-tu éventuellement annoncé avec Facebook plutôt qu’avec ton compte et ton mot de passe ? Dans ce cas, un nouveau compte est créé au lieu de faire le lien entre les données fournies par Facebook et ton ancien compte.

Ton compte existe toujours, je vois tes 20 oeuvres, tes abonnés/abonnements et ta liste de lecture.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 01 mai 2022
031

Maël obéit, plaça ses bras le long du corps. Même si la discipline était moins formelle que dans les anciennes armées, ce fut l’expression « garde-à-vous » qui lui revint à l’esprit.
Titre: Re : Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: fablelionsilencieux le 01 mai 2022


Te serais-tu éventuellement annoncé avec Facebook plutôt qu’avec ton compte et ton mot de passe ? Dans ce cas, un nouveau compte est créé au lieu de faire le lien entre les données fournies par Facebook et ton ancien compte.

Ton compte existe toujours, je vois tes 20 oeuvres, tes abonnés/abonnements et ta liste de lecture.

Merci Daniel,
Je me suis reconnecté avec mon mot de passe et ça a très bien fonctionné, cette fois !
Leur système n'est pas encore au point, via la "tête de caprin"... c'est moi qui ai failli devenir chèvre!
Pour un lion, c'eut été un comble.

Des tas de bizoux, ô mon sauveur
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 02 mai 2022
032

Bacha se rapprocha, regarda longuement le jeune homme qui avait toujours le sexe à l’horizontale — un filet de précum pendait du gland —, il lui demanda de se tourner pour voir ses fesses.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 03 mai 2022
033

Il dit : « C’est bien ce que j’ai lu dans ton dossier, tu as un corps parfait ! »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 04 mai 2022
034 

Maël s’étonna : « Vous avez accès à mon dossier ? Il n’est pas protégé ? »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 05 mai 2022
035

Le Capitaine rit : « Un commandant doit tout connaître de ses subordonnés, même les détails plus intimes. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 06 mai 2022
036

Maël se souvint des nombreux examens qu’il avait subis au cours de sa formation, il avait dû régulièrement fournir des échantillons de sperme et s’était toujours demandé en quoi cela pouvait intéresser les médecins qu’il pût bander et qu’il ne fût pas stérile.

NDA Une scène du film L’Étoffe des héros (The Right Stuff), réalisé par Philip Kaufman, sorti en 1983, montre que les futurs cosmonautes devaient effectivement se masturber pour fournir un échantillon de sperme, ceci se passait dans les toilettes.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Philou0033 le 06 mai 2022
Bonsoir @Lange128 !

J'ai lu d'une part les échanges relatifs aux comptes docti et bien entendu les suites de ce récit, phrase par phrase.
Maël se rend compte que même le commandant a accès à ses données les plus privées.
Il est évident que c'est probablement l'époque et l'auteur qui veulent ça, nous ne sommes plus dans les années 2020 !!!

Merci Daniel pour ce récit et les suites.

Très bon week-end à toi et aux lecteurs!

Je t'embrasse!
Philou
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 06 mai 2022
Bonsoir @Lange128 !

J'ai lu d'une part les échanges relatifs aux comptes docti et bien entendu les suites de ce récit, phrase par phrase.
Maël se rend compte que même le commandant a accès à ses données les plus privées.
Il est évident que c'est probablement l'époque et l'auteur qui veulent ça, nous ne sommes plus dans les années 2020 !!!

Merci Daniel pour ce récit et les suites.

Très bon week-end à toi et aux lecteurs!

Je t'embrasse!
Philou

Bonsoir @Philou0033 et merci pour ton commentaire.

Nous ne sommes plus dans les années 2020 avec ce récit, mais je me base quand même sur l’époque actuelle car je ne peux pas imaginer exactement ce que sera la vie au début du siècle prochain.

Je me rappelle d’un roman écrit dans les années 1950 où le personnage se trouvait près d’un spatioport où décollaient les vaisseaux interstellaires, mais il devait passer par une opératrice pour les téléphones interurbains. Pourquoi l’auteur pouvait-il imaginer des voyages dans l’espace mais pas un smartphone ?

Être cosmonaute est certainement la profession la plus exigeante sur le plan physique et mental et l’on ne peut pas se permettre la moindre défaillance des êtres humains qui l’accomplissent ; cela signifie que les candidats doivent se mettre à nu, au propre comme au figuré, avant d’être sélectionnés. Pourquoi le capitaine a-t-il eu accès au dossier de Maël ? Il en sait certainement plus sur le but de la mission, tout comme l’auteur. Dans l’état actuel du récit, c’était pour montrer que Maël est totalement transparent et qu’il ne peut absolument rien cacher à ses supérieurs.

Pour comparer avec l’époque actuelle, nous sommes également totalement transparents lorsque nous dévoilons notre vie privée sur les différents sites internet, la photo de notre bite, notre position avec nos téléphones portables, nos habitudes d’achats, notre situation financière, médicale, etc. On pourrait donc imaginer que toutes ces informations privées soient regroupées dans un même dossier. Par qui ? Au profit de qui ? C’est encore de la SF, jusqu’à quand ?

Je te souhaite un bon week-end et t’embrasse.
Daniel
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 07 mai 2022
037 

Bacha précisa : « Ne te méprends pas sur mes intentions, si je te dis que ton corps est parfait, je parle uniquement de son fonctionnement, je ne me permettrais pas de porter un jugement sur sa beauté ou sur la longueur de ta bite, ou sur ton orientation sexuelle. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 08 mai 2022
038 

« Pas le temps de te branler ce matin, la journée sera longue. Mets au moins un short pour le petit déjeuner. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 09 mai 2022
039

Le capitaine sortit. Maël s’habilla avec les habits à usage unique : un short, qui faisait aussi office de sous-vêtement, un tee-shirt, des chaussettes et des baskets.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 10 mai 2022
040

Il se rendit ensuite vers l’arrière du vaisseau, aux toilettes situées entre la partie habitable et la partie réservée au matériel, juste avant le sas de dépressurisation.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 11 mai 2022
041

Il fut content de ne croiser personne puisqu’on devinait encore son membre à moitié érigé sous le non-tissé.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 11 mai 2022
Puisqu’on devenait ?

Sinon, tu es très matinal (moi, c'est l'inverse).
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 11 mai 2022
Puisqu’on devenait ?

Sinon, tu es très matinal (moi, c'est l'inverse).

Merci @bech d’avoir signalé cette erreur.

C’est exact, lorsque je n’ai rien le soir, je me couche très (trop) tôt et je suis aussi réveillé très (trop) tôt le matin et je ne peux plus me rendormir. Contrairement à mes héros, je n’ai hélas plus d’érection matinale (des ans l’irréparable outrage…), cette phrase quotidienne permet parfois de réveiller l'endroit de mon corps resté endormi et de maintenir le matériel en état de fonctionnement.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 12 mai 2022
042

Pour uriner, Maël introduisit son membre décalotté dans une sorte d’étui pénien relié à un flexible. Le pénis était légèrement comprimé par un coussin d’air pour assurer l’étanchéité puis le liquide était aspiré.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 12 mai 2022
S'ils sont en apesanteur, c'est logique et c'est le principe des WC des stations spatiales.
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 12 mai 2022
S'ils sont en apesanteur, c'est logique et c'est le principe des WC des stations spatiales.

En fait, à ce moment du récit, ils sont déjà sur la planète qui doit avoir une gravité plus ou moins équivalente à celle de la Terre (pour simplifier), mais ce sont les mêmes toilettes qu’en apesanteur.

Je me suis posé deux questions :

— Les cosmonautes auraient-ils dû être circoncis pour des raisons d’hygiène ? J’ai renoncé car cela aurait dépassé le cadre de ce récit et le capitaine a dit à Maël qu’il avait un corps parfait, donc intact. Je connais ton avis au sujet de la circoncision, je ne pense pas que cela t’aurait plu.

— Comment faire pour évacuer la dernière goutte lorsqu’on ne tient pas son pénis ?

Cela m’a fait penser à une scène du film 2001, de Stanley Kubrick, avec les instructions pour utiliser les toilettes. Les scénaristes avaient réellement écrit ces instructions très détaillées et on peut les trouver en googlant « zero gravity toilet 2001 ». Je ne vais pas être aussi précis dans mes descriptions des lieux consacrés à l’hygiène (toilettes, douches) et il y aura une part de fantasmes.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 13 mai 2022
043 

À la fin, la pression sur le pénis augmentait afin d’évacuer les dernières gouttes se trouvant encore dans l’urètre, une buse projetait de l’eau sur le gland pour le nettoyer, celui-ci était ensuite séché avec de l’air pulsé.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 14 mai 2022
044 

On disait même qu’on pouvait modifier la programmation de l’étui afin de le transformer en masturbateur, en pressant une combinaison des touches de commandes non décrite dans le mode d’emploi.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 15 mai 2022
045

Bien que la combinaison fût un secret de polichinelle, Maël préférait se masturber selon la méthode traditionnelle, observant les bulles de sperme voltigeant dans la cabine en apesanteur après leur libération.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 15 mai 2022
 :D  :D  :D  c'est l'un des intérêts de l'apesanteur, même si je ne suis pas sûr que dans l'ISS, ils fassent ça.
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 15 mai 2022
:D  :D  :D  c'est l'un des intérêts de l'apesanteur, même si je ne suis pas sûr que dans l'ISS, ils fassent ça.

Merci @bech pour ton commentaire.

Je pense que les hommes qui séjournent plusieurs mois dans l’espace se masturbent, plus discrètement que dans mes fantasmes. Il doit aussi y avoir eu des études concernant la fertilité. Pour le moment, je parle surtout de la vie sexuelle de mon personnage, je vais bientôt passer au but de la mission.

C’est difficile de gérer l’évolution de l’histoire car sa durée sera fixe avec 365 phrases, je ne dois ni aller trop vite, ni trop lentement. D’habitude je ne sais pas à l’avance combien il y aura d’épisodes.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Philou0033 le 16 mai 2022
Bonjour @Lange128 !

Pas mal les dernière phrases. Je m'imagine bien les gouttelettes de sperme "flotter" dans la cabine de Maël.
Oui il faut penser à tout même faire pipi le matin, pas évident en apesanteur d'où l'utilisation d'une technologie particulière.
Une masturbation via ce tuyaux d'évacuation en mode "aspirateur" m'a fait penser à certains ados qui utilise l'aspirateur de maman pour se satisfaire.

Merci Daniel pour ces phrases.

Bonne semaine.
Je t'embrasse!
Philou
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 16 mai 2022
Bonjour @Lange128 !

Pas mal les dernière phrases. Je m'imagine bien les gouttelettes de sperme "flotter" dans la cabine de Maël.
Oui il faut penser à tout même faire pipi le matin, pas évident en apesanteur d'où l'utilisation d'une technologie particulière.
Une masturbation via ce tuyaux d'évacuation en mode "aspirateur" m'a fait penser à certains ados qui utilise l'aspirateur de maman pour se satisfaire.

Merci Daniel pour ces phrases.

Bonne semaine.
Je t'embrasse!
Philou

Bonsoir @Philou0033 et merci pour ton commentaire.

Mon premier long récit était déjà de la SF et j’avais imaginé deux hommes faisant l’amour en apesanteur, mais je n’avais pas pensé à la masturbation. Il ne reste plus qu’à découvrir ce qu’il va faire avec ces gouttelettes.

J’ai évoqué les fonctions corporelles du pénis, je ferai allusion plus tard à celles du rectum lorsqu’ils devront mettre une combinaison pour sortir explorer la planète qui n'a manifestement pas de WC publics (je ne pense pas trop dévoiler la suite en mentionnant cela, rester confiné dans le vaisseau ne serait pas très intéressant).

Je ne me suis jamais masturbé avec un aspirateur, je ne trouve pas cet appareil particulièrement érotique, ni d’ailleurs d’autres appareils conçus pour cette activité.

Je t’embrasse.
Daniel
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 16 mai 2022
046

Afin de faire disparaître les traces se sa jouissance, il essayait de gober les gouttelettes ; ce fut ainsi qu’il découvrit le goût de son sperme. 
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 17 mai 2022
047

Maël regarda la tablette à côté de la cabine de douche : ce n’était pas son tour maintenant, il devrait la prendre deux heures standards plus tard, il pensa que ce serait pendant que les autres Explorateurs se prépareraient pour l'exploration de la planète.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 18 mai 2022
Maël est adorablement candide, attendre la maturité pour participer à un vol spatial pour goûter sa propre semence...  ::) Il a dix ans de retard sur l'humain lambda  ;D  Après, l'apesanteur donne un plus (comme celui sur le drapeau suisse  :P )

J'ai décidément lu trop d'horreurs sur doctissimo (et pire, Nifty, in illo tempore), j'ai été un peu déçu que le commandant ne s'intéresse qu'à sa santé, et pas à la résistance de son rectum, internet m'a définitivement perdu (et damné, je le crains)
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 18 mai 2022
Maël est adorablement candide, attendre la maturité pour participer à un vol spatial pour goûter sa propre semence...  ::) Il a dix ans de retard sur l'humain lambda  ;D  Après, l'apesanteur donne un plus (comme celui sur le drapeau suisse  :P )

J'ai décidément lu trop d'horreurs sur doctissimo (et pire, Nifty, in illo tempore), j'ai été un peu déçu que le commandant ne s'intéresse qu'à sa santé, et pas à la résistance de son rectum, internet m'a définitivement perdu (et damné, je le crains)

Merci @lelivredejeremie pour ton commentaire.

Goûter son sperme en apesanteur et une idée qui m’est venue spontanément et je n’ai pas pensé qu’il pourrait avoir du retard par rapport aux humains lambda, il a aussi du retard puisqu’il n’a pas encore eu de rapports sexuels à 21ans…

Il est vrai que le capitaine aurait pu s’en charger, mais cela ne faisait pas partie du scénario. Mes lecteurs peuvent imaginer ce que je ne décris pas, ou même écrire une fanfiction avec mes personnages.

Il m’arrive aussi d’écrire des scènes supplémentaires pour mes récits sans que je prévoie de les publier car je trouve qu’elles ne s’intègrent pas dans l’histoire ou que ce sont des fantasmes trop personnels et/ou répétitifs. Une exploration de la résistance du rectum de Maël par le capitaine pourrait être une telle scène.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 18 mai 2022
048

Il se rendit à l’avant du vaisseau, au mess, entre la coursive des cabines et le poste de pilotage. Mehdi, un autre Explorateur, prenait son petit déjeuner.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 19 mai 2022
049 

Une bonne odeur de café flottait dans l’air en conserve, un célèbre fabricant de capsules avait développé une machine conçue pour fonctionner dans l’espace et l’avait utilisée pour faire sa publicité. What else ?
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 20 mai 2022
050

Maël se prépara un café, il ouvrit une armoire et prit des aliments emballés sous vide dans des sachets de plastique : du bircher, du gruyère et du pain, puis s’assit à côté de son compagnon.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 21 mai 2022
051 

Mehdi salua le nouveau venu : « Bonjour Maël ! Bien dormi pendant le grand saut ? »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 22 mai 2022
052 

Maël répondit : « Salut Mehdi ! J’ai bien dormi, sûrement les médocs qu’ils nous ont donnés avant, il devait y avoir un somnifère. Cela ne m’a pas empêché de… Tu vois ce que je veux dire. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 23 mai 2022
053

Mehdi rit : « Tu bandais ? C’est un effet secondaire connu, pas désagréable du tout. As-tu eu la visite du capitaine ? »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 23 mai 2022
 :D :D :D

Il est possible que le capitaines s'intéresse pas mal ... à la bonne forme de ses subordonnés.
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 23 mai 2022
:D :D :D

Il est possible que le capitaines s'intéresse pas mal ... à la bonne forme de ses subordonnés.

En effet, le comportement du capitaine est assez trouble. Ils vont en parler, je ne vais donc pas en dire plus.

Pour le moment, mes personnages pensent plus à leurs zizis qu’à leur mission, ce n’est pas très réaliste… mais plus érotique. Je n’ai pas d’explication scientifique pour expliquer pourquoi un voyage supra-luminique fait bander (ni d’ailleurs comment un voyage supra-luminique est possible). Je ne sais pas si Albert Einstein aurait apprécié mon récit.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 25 mai 2022
054 / 24.05.2022

« Oui, cela m’a gêné car j’étais encore à poil et je bandais, sinon j’ai l’habitude de la promiscuité dans un vaisseau. »

055 

« Bah, il aurait voulu voir ta bite dressée même si tu avais mis ton short. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 26 mai 2022
056

Maël demanda : « Pourquoi ? Est-il gay ? Bon, je sais que c’est sa vie privée et que cela ne me regarde pas. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Philou0033 le 27 mai 2022
Bonjour @Lange128 !

Voilà Maël en compagnie de Mehdi, ils prennent leur petit déjeuner ensemble.
Petite conversation sur la bandaison du "matin" (ou au réveil). Bien entendu Maël raconte la visite du capitaine dans sa cabine. Le capitaine est-il gay, sachant qu'il aime voir les queues de ses "hommes" dressées ?

Merci Daniel pour ces suites.

Déjà très bon week-end!

Je t'embrasse!
Philou
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 27 mai 2022
Bonjour @Lange128 !

Voilà Maël en compagnie de Mehdi, ils prennent leur petit déjeuner ensemble.
Petite conversation sur la bandaison du "matin" (ou au réveil). Bien entendu Maël raconte la visite du capitaine dans sa cabine. Le capitaine est-il gay, sachant qu'il aime voir les queues de ses "hommes" dressées ?

Merci Daniel pour ces suites.

Déjà très bon week-end!

Je t'embrasse!
Philou

Bonjour @Philou0033 et merci pour ton commentaire.

Sujet de conversation intéressant pour le petit déjeuner, Mehdi ne semble pas non plus gêné de parler de queues dressées. Le nombre d’homosexuels pourrait être plus élevé sur ce vaisseau que dans la réalité (comme dans beaucoup de mes récits), mais c’est aussi pour brouiller les pistes, sinon ce serait trop facile à deviner avec qui Maël découvrira l’amour « avant le coucher des deux soleils ».

Je te souhaite un très bon week-end et t’embrasse.
Daniel
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 27 mai 2022
057

Mehdi répondit : « Personne ne sait s’il est gay ou pas, on ne lui connaît aucun partenaire, ni aucune famille. Il doit être asexuel et se consacrer uniquement à son travail. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: fablelionsilencieux le 27 mai 2022
Coucou Daniel,  :)

Parler de bites dressées, le week-end de l'ascension me semble un bon timing !  ;)

 :-* :-*
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 27 mai 2022
Coucou Daniel,  :)

Parler de bites dressées, le week-end de l'ascension me semble un bon timing !  ;)

 :-* :-*

Coucou @fablelionsilencieux.

Bien vu. Dans ce récit, une journée qui sera étalée sur année, ce sera peut-être la seule érection, comme il n’y a qu’une fête de l’Ascension. Disons plutôt la seule érection matinale, il pourrait y en avoir une post-méridienne, une vespérale, une nocturne...
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 28 mai 2022
058

Maël avait été impressionné lorsqu’il avait appris que ce serait le Capitaine Bacha qui commanderait sa première exploration, il avait été le premier Terrien à dépasser la vitesse de la lumière, il était seul à bord du vaisseau et la mission avait été tenue secrète.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 29 mai 2022
059

Maël découvrait une autre facette de la personnalité du Capitaine ce matin-là, ce n’était plus une légende vivante, c’était un être humain comme tous les autres, avec ses désirs peut-être inassouvis.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 30 mai 2022
060 

Maël dit à Mehdi : « Le capitaine a quand même regardé mon corps attentivement, en particulier ma bite. S’il n’est pas gay, pourquoi l’a-t-il fait ? »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 31 mai 2022
061

Mehdi répondit : « Ce doit être un genre de bizutage. Tu es devenu un vrai explorateur après avoir osé lui montrer ta bite bandée. Il m’avait aussi demandé de le faire lors de ma première mission avec lui. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 31 mai 2022
Ou alors, le capitaine est parfaitement hétéro, ou au pire/mieux bi-curieux, et les jolis Maël et Mehdi sont de potentiels réceptacles du plaisir qu'il est persuadé de leur offrir (pcq il y a des mecs comme ça) (généralement décevants...)
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 01 juin 2022
Ou alors, le capitaine est parfaitement hétéro, ou au pire/mieux bi-curieux, et les jolis Maël et Mehdi sont de potentiels réceptacles du plaisir qu'il est persuadé de leur offrir (pcq il y a des mecs comme ça) (généralement décevants...)

Merci @lelivredejeremie pour ton commentaire.

Plutôt que de concentrer l’action sur une seule journée, j’aurais pu imaginer un voyage beaucoup plus long où j’aurais pu décrire les relations entre les membres de l’équipage jusqu’à l’arrivée sur la planète. Ce n’était pas mon idée de départ et je crains que je ne puisse pas suivre toutes les pistes que je suggère. Cela pourrait m’inciter à écrire ensuite la version longue de ce récit.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 02 juin 2022
062 / 01.06.2022

« Tu lui avais obéi ? »

063 / 02.06.2022 

« Je suis fier de ma bite et je n’ai pas de raison de la cacher. Je te la montrerais aussi si tu le désirais, mais nous n’avons pas le temps. Prêt pour ta première exploration ? »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 03 juin 2022
064 

Maël dit : « Je pense que je resterai à bord, c’est Natacha et toi qui sortiront. Vous êtes plus expérimentés que moi. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 04 juin 2022
Maël semble décidément inexpérimenté dans bien des domaines, il gagnerait à plus de proactivité   ::)
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 04 juin 2022
Maël semble décidément inexpérimenté dans bien des domaines, il gagnerait à plus de proactivité   ::)

C’est exact, je l’imagine peut-être un peu trop naïf, il aurait probablement échoué aux tests psychologiques pour devenir cosmonaute. Pourquoi a-t-il quand même été sélectionné ? Un indice dans la phrase du jour qui va suivre.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 04 juin 2022
065 

« Ce ne n’est pas le capitaine qui décide qui sortira, c’est l’IA. Et elle n’est pas obligée de respecter la tradition, que tu sois un bleu ne l’intéresse pas. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 05 juin 2022
066 

Maël fut étonné et un peu inquiet, Mehdi devait en savoir plus que lui. Aurait-il déjà reçu des informations du Capitaine ?
Titre: Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 06 juin 2022
Pourquoi a-t-il quand même été sélectionné ? Un indice dans la phrase du jour qui va suivre.
Sans imaginer qu'il contienne des photos nu, le capitaine a p-ê épluché son dossier et l'a posé en haut de la pile...  ::)
Titre: Re : Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 06 juin 2022
Sans imaginer qu'il contienne des photos nu, le capitaine a p-ê épluché son dossier et l'a posé en haut de la pile...  ::)

Bonne intuition, mais est-ce vraiment le capitaine qui a épluché les dossiers ?

Moins réjouissant en ces temps où la guerre est de nouveau actuelle en Europe, les soldats américains étaient photographiés nus de face, de dos et de profil pendant les guerres mondiales afin de pouvoir identifier leurs corps en cas de mort au combat. Certaines de ces photos se retrouvent maintenant sur des sites érotiques…
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 06 juin 2022
067

Après le petit-déjeuner, tout l’équipage se réunit au mess pour la présentation de la mission. Ils étaient six : le Capitaine Macha, la Pilote et Seconde Capitaine Hanaé, le Médecin Leonardo, ainsi que les trois Explorateurs Natacha, Mehdi et Maël.
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: fablelionsilencieux le 06 juin 2022
les soldats américains étaient photographiés nus de face, de dos et de profil pendant les guerres mondiales afin de pouvoir identifier leurs corps en cas de mort au combat. Certaines de ces photos se retrouvent maintenant sur des sites érotiques…

Moi, je les aurai photographiés à quatre pattes !  :P
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 06 juin 2022
Moi, je les aurai photographiés à quatre pattes !  :P

Aurais-tu été un sergent-instructeur vicieux de l’armée américaine dans une vie antérieure, comme celui du film Full Metal Jacket, de Stanley Kubrick, par exemple ? Ou dans les Forces Armées Belges ?
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: fablelionsilencieux le 06 juin 2022
Aurais-tu été un sergent-instructeur vicieux de l’armée américaine dans une vie antérieure, comme celui du film Full Metal Jacket, de Stanley Kubrick, par exemple ? Ou dans les Forces Armées Belges ?

Hélas, simple trouffion pendant mon service dans une caserne de 3000 hommes - moyenne d'âge entre 18 et 25 ans pour les appelés. Que de choix appétissant et pas autorisé de consommer...  bien que !
Marche-en-Famenne (Luxembourg Belge)  ;)
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 06 juin 2022
Je suis aussi resté soldat, jusqu’à 40 ans avec le système suisse qui prévoit des « cours de répétition » chaque année ou presque. L’armée n’est pas un endroit que je trouvais érotique, malgré la promiscuité masculine. Trop d’hétérosexuels que ne parlaient de cul que pour se vanter de leurs prouesses avec leur petite amie pendant les week-ends de congé (« Je l’ai baisée sept fois, j’avais mal à la queue ensuite »).

J’aurais de la peine à imaginer un récit érotique dans ce contexte, je préfère les internats, camps de vacances, monastères et autres lieux civils et religieux où l’on vit en commun.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Philou0033 le 07 juin 2022
Bonjour @Lange128 !

Le capitaine aime voir les bites des plus jeunes comme si c'était une forme de bizutage. Serait-il asexué? Personne ne lui connait de partenaire, de famille, ...
Maël se demande s'il fera partie de la sortie du vaisseau prévue. Mehdi quant à lui est peut-être au courant de cette info que le capitaine lui aurait glissée à l'oreille !
Une présentation de la mission est organisée au mess avec les trois jeunes explorateurs, le capitaine, le pilote et le second capitaine. Nous en saurons donc plus dans la suite.

Merci Daniel pour ces suites.

Pas facile d'imaginer des rencontres entre homos dans certains milieux, nous avons tous nos préférences. Je peux comprendre que la sphère militaire est assez particulière et assez machiste.
Pour ma part il était impossible de montrer mon orientation sexuelle lorsque j'étais militaire! Cela m'aurait placé dans une très, très mauvaise position. Certains de mes camarades étaient franchement homophobes !!!

Je t'embrasse!
Philou
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 07 juin 2022
Bonjour @Lange128 !

Le capitaine aime voir les bites des plus jeunes comme si c'était une forme de bizutage. Serait-il asexué? Personne ne lui connait de partenaire, de famille, ...
Maël se demande s'il fera partie de la sortie du vaisseau prévue. Mehdi quant à lui est peut-être au courant de cette info que le capitaine lui aurait glissée à l'oreille !
Une présentation de la mission est organisée au mess avec les trois jeunes explorateurs, le capitaine, le pilote et le second capitaine. Nous en saurons donc plus dans la suite.

Merci Daniel pour ces suites.

Pas facile d'imaginer des rencontres entre homos dans certains milieux, nous avons tous nos préférences. Je peux comprendre que la sphère militaire est assez particulière et assez machiste.
Pour ma part il était impossible de montrer mon orientation sexuelle lorsque j'étais militaire! Cela m'aurait placé dans une très, très mauvaise position. Certains de mes camarades étaient franchement homophobes !!!

Je t'embrasse!
Philou

Bonsoir @Philou0033 et merci de ton commentaire.

La suite du récit sera monis érotique avec la présentation de la mission. Après, il y aura quand même un peu d’érotisme, mais ce sera plus « technique ».

Le bizutage est un sujet délicat, c’est souvent interdit de nos jours. Ou alors il faudrait que ce soit une coutume librement consentie et que chacun puisse refuser. Mais ce ne serait plus vraiment du bizutage.

Je crains que beaucoup de questions concernant les relations entre les membres de l’équipage ne restent sans réponse pour le moment. Comme je l’ai écrit précédemment, ce n’était pas mon idée de départ, mais je dois prendre mon temps pour « tenir » une année.

En Suisse, nous avons une armée de milice qui reflète les opinions de la société. J’ai rarement entendu des remarques ouvertement homophobes, mais je n’ai jamais entendu dire qu’un autre soldat serait ouvertement homosexuel. C’était comme dans l’armée américaine : « don’t ask, don’t tell ». Je ne sais pas ce qu’on disait de moi lorsque j’avais le dos tourné… À 20 ans, la question était plutôt de savoir si X ou Y était encore puceau ou s’il avait une petite amie, pour ceux qui ne se vantaient pas de leurs exploits sexuels. C’était il y a quarante ans, les opinions ont peut-être évolué de nos jours. Et, à présent, on peut faire un service civil à la place de l’armée, j’ai l’impression que cela m’aurait mieux convenu si j’avais eu le choix.

Je t’embrasse.
Daniel
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 07 juin 2022
068

Le Capitaine alluma un écran, le nom de la mission apparut : « Kepler-16 b / 2 », provoquant l’étonnement des membres de l’équipage, on leur avait dit qu’ils iraient sur TRAPPIST-1 f.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 08 juin 2022
069

Macha expliqua : « Cette mission a la classification 1 : top secret. Personne ne doit savoir que nous sommes ici. Officiellement, nous sommes sur TRAPPIST-1 f pour voir si on peut y cultiver du houblon. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 10 juin 2022
070 / 09.06.2022

Maël demanda : « Pourquoi cette classification secrète ? Je pensais que la conquête spatiale pouvait être suivie librement et que toutes les missions étaient répertoriées en temps réel. »

071 / 10.06.2022

Le Capitaine répondit : « Il y a toujours des exceptions pour confirmer les règles. Je compte évidemment sur vous pour garder le secret à votre retour sur la Terre. Si vous revenez… »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 12 juin 2022
072 / 11.06.2022

Les derniers mots firent réfléchir Maël, la mission n’était pas dénuée de dangers. Il comprit alors pourquoi on l’avait sélectionné.

073 / 12.06.2022

Natacha demanda : « Y a-t-il déjà eu une mission sur cette planète ? Il y a un "/ 2" à la fin de son nom. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 13 juin 2022
074

Macha répondit : « S’il y en a déjà eu une, elle était aussi secrète que celle-ci. Ne comptez pas sur moi pour vous en parler. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 13 juin 2022
Qu'il y ait eu une mission N° 1 avant, on peut s'en douter.

Les questions à se poser étant :
- était elle avec des passager humains ?
- si oui, ont ils pu revenir sur terre ?
- si non, ont ils choisi de ne pas revenir ?

Je verrai bien Maël faire l'amour avec un extra-terrestre.
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 13 juin 2022
Qu'il y ait eu une mission N° 1 avant, on peut s'en douter.

Les questions à se poser étant :
- était elle avec des passager humains ?
- si oui, ont ils pu revenir sur terre ?
- si non, ont ils choisi de ne pas revenir ?

Je verrai bien Maël faire l'amour avec un extra-terrestre.

Merci @bech pour ton commentaire.

Très bonnes questions et supposition. Tu comprendras que je ne vais pas y répondre maintenant, il faudra encore attendre plusieurs mois avec ce système d’une phrase par jour pour avoir toutes les réponses.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 14 juin 2022
075

Maël pensa que le Capitaine en savait plus et qu’il avait même participé à cette première mission sur Kepler-16 b. Était-ce celle où un être humain avait dépassé pour la première fois la vitesse de la lumière ? Si c’était celle-là, pourquoi avoir choisi cette planète plutôt qu’une autre ?
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 15 juin 2022
076

Le Capitaine continua ses explications : « Sur cette planète, il y a ce qu’on appelle une structure insondable. C’est une singularité dans la montagne qui reste opaque pour tous nos instruments de mesure. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 17 juin 2022
077 / 16.06.2022

« Votre mission sera de s’en approcher le plus possible et de voir si on peut y entrer. »

078 / 17.06.2022

Maël demanda : « Pourquoi n’est-il pas possible d’envoyer un robot d’exploration ? »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Philou0033 le 18 juin 2022
Bonjour @Lange128 !

Voilà que la mission se précise.

Il y a eu en son temps une mission "1" qui avait probablement été pilotée par le commandant.
La question qui hante alors Maël est de savoir s'il y a des risques de ne pas revenir sur Terre.

L'intrigue débute, mais est-ce bien pour pouvoir trouver un endroit pour cultiver du "houblon" ?

Merci Daniel pour les suites!

Bon week-end.
Je t'embrasse!
Philou
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 19 juin 2022
Bonjour @Lange128 !

Voilà que la mission se précise.

Il y a eu en son temps une mission "1" qui avait probablement été pilotée par le commandant.
La question qui hante alors Maël est de savoir s'il y a des risques de ne pas revenir sur Terre.

L'intrigue débute, mais est-ce bien pour pouvoir trouver un endroit pour cultiver du "houblon" ?

Merci Daniel pour les suites!

Bon week-end.
Je t'embrasse!
Philou

Bonjour @Philou0033 et merci pour ton commentaire.

Si je suggère que Maël pourrait ne pas revenir sur la Terre, c’est que ce cela a de fortes chances de se produire. Reste à savoir pourquoi.

C’est le nom de planètes « TRAPPIST » qui m’a suggéré le houblon, c’est un jeu de mots avec la bière trappiste. Explorer l’espace pour trouver des plantes peut paraître futile, on pourrait aussi se demander à quoi cela a servi d’envoyer des hommes sur la lune, à part pour prendre une photo-souvenir.

Pourquoi recherchons-nous des exoplanètes de nos jours ? J’ai une réponse à cette question, la donner pourrait dévoiler la suite. Question plus philosophique que scientifique à mon avis.

Je t’embrasse.
Daniel
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 19 juin 2022
079 / 18.06.2022

« Cette structure est difficile d’accès, on peut passer par des grottes où un robot a de la peine à progresser. Ceux que nous avons envoyé n’ont pas trouvé de porte. »

080 / 19.06.2022

« Et pourquoi un être humain en trouverait-il une si le robot n’en a pas trouvé ? »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: inny-2 le 19 juin 2022
La phrase 079 confirme donc qu'il y a eu une mission précédente sur Kepler-16 b.

Sinon, je vois que ce n'est plus une phrase par jour, mais une paire de phrases pas paires de jours.  ;D
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: fablelionsilencieux le 19 juin 2022
Sinon, je vois que ce n'est plus une phrase par jour, mais une paire de phrases pas paires de jours.  ;D

Normal pour Lange128... c'est qu'il est pè-paire, notre Daniel!  ;D ;)
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 19 juin 2022
Merci @inny-2 et @fablelionsilencieux pour vos commentaires.

Mon but est toujours de relever le défi avec une phrase par jour, mais j’ai souvent d’autres occupations et je n’ai pas le temps d’écrire cette phrase. Cela peut aussi être de la procrastination.

On dit toujours que les retraités (pè-paires) ont un agenda très chargé, c’est exact. Comme je vais souvent au théâtre je suis dépendant des programmes et c’est parfois mal réparti. Je suis aussi dépendant du temps lorsque je fais des randonnées, je n’aime ni la pluie, ni la canicule pour marcher.

SI j’avais les moyens, j’engagerais un jeune et beau secrétaire pour gérer mon agenda et mes orgasmes, j’aurais plus de temps pour écrire…
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 20 juin 2022
081 

Le Capitaine dit : « Tu ouvres la porte de ta maison seulement aux personnes que tu désires inviter. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 21 juin 2022
082

Natacha demanda : « Vous voulez dire que cette structure pourrait avoir une certaine… intelligence ? »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 22 juin 2022
083 

« C’est possible, mais si nous connaissions ce qui s’y cache il ne serait pas nécessaire de chercher à y entrer. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 22 juin 2022
Aurais-tu été un sergent-instructeur vicieux (...) dans les Forces Armées Belges ?
KWA ? Vraiment ?  :-\

Ouais, bon, pourquoi Maël aurait-il été particulièrement sélectionné pour une mission dangereuse ? Il n'est pas tout à fait humain, en fait ?
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 23 juin 2022
Ouais, bon, pourquoi Maël aurait-il été particulièrement sélectionné pour une mission dangereuse ? Il n'est pas tout à fait humain, en fait ?

Merci @lelivredejeremie pour ton commentaire.

Je n’ai donné encore aucun élément permettant de déduire pourquoi il a été sélectionné, lui peut supposer quelque chose et se tromper et moi je peux changer d’idée quant à la suite du récit.

En tout cas, je trouve cette idée qu’il ne soit pas humain intéressante.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 23 juin 2022
084 

Maël eut à nouveau le sentiment que le Capitaine mentait et qu’il en savait beaucoup plus qu’il ne voulait ou pouvait le dire.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Philou0033 le 24 juin 2022
Bonjour @Lange128 !

Le capitaine a-t-il tout dit ou alors cache-t-il quelque chose?
Une porte qui est difficile à trouver, bien entendu presque impossible à ouvrir. Est-elle dotée d'une sorte inintelligence artificielle capable de détecter qui peut prétendre de la franchir?
Il y a encore beaucoup de questions sans réponse.
On peut comprendre que Maël soit interloqué!

Merci Daniel pour ces suites.
Je te souhaite déjà, ainsi qu'aux lecteurs, un très bon week-end.

Je t'embrasse!
Philou
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 24 juin 2022
Bonjour @Lange128 !

Le capitaine a-t-il tout dit ou alors cache-t-il quelque chose?
Une porte qui est difficile à trouver, bien entendu presque impossible à ouvrir. Est-elle dotée d'une sorte inintelligence artificielle capable de détecter qui peut prétendre de la franchir?
Il y a encore beaucoup de questions sans réponse.
On peut comprendre que Maël soit interloqué!

Merci Daniel pour ces suites.
Je te souhaite déjà, ainsi qu'aux lecteurs, un très bon week-end.

Je t'embrasse!
Philou

Bonjour @Philou0033 et merci pour ton commentaire.

Il reste encore beaucoup de questions sans réponse, on en saura un peu plus petit à petit, encore neuf mois pour avoir la réponse à toutes les questions, sauf une que je laisserai ouverte.

Comme je l’ai dit dans une réponse précédente, le récit pourra encore évoluer par rapport à ce que je prévois à présent, les commentaires me donnent parfois de nouvelles idées.

Sans trop dévoiler la suite, il est cependant probable que la porte s’ouvrira, sinon j’aurais de la peine à raconter quelque chose d’intéressant en restant à l’intérieur du vaisseau.

Je te souhaite aussi un très bon week-end, ainsi qu’à mes autres lecteurs.
Je t’embrasse.
Daniel
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 24 juin 2022
085

Après avoir donné des indications techniques concernant l’accès à la zone à explorer, le Capitaine dit : « Natacha conduira le véhicule et ce sera Maël qui essaiera d’entrer dans la structure, seul. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 25 juin 2022
086

Maël ne fut pas surpris, il s’y attendait. Il demanda quand même : « Pourquoi moi ? Je suis le plus jeune et le moins expérimenté. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 26 juin 2022
087

« Je te rappelle que c’est l’IA qui a pris cette décision. Tu devrais lui demander, mais, contrairement à ce que suggère son nom, une IA est bête et je doute qu’elle te réponde si elle n’a pas été programmée pour le faire. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 27 juin 2022
Réponse très logique du capitaine, qui m'a toutefois rappelé un argument courant au siècle dernier quand quelque chose avait été mal fait : C'est l'ordinateur !
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 27 juin 2022
Réponse très logique du capitaine, qui m'a toutefois rappelé un argument courant au siècle dernier quand quelque chose avait été mal fait : C'est l'ordinateur !

Merci @bech pour ton commentaire.

C’est exact, j’ai commencé à programmer des ordinateurs professionnellement en 1981 et un utilisateur m’écrivait en commençant ses lettres par : « L’ordinateur a fait une erreur. », lettres écrites à la machine à écrire. C’était évidemment moi qui avais fait une erreur de programmation.

Au début, il y avait quand même une fascination pour l’ordinateur, je me rappelle que ce même utilisateur avait calculé manuellement un chiffre d’après les listes et microfiches fournies et qu’il l’avait ensuite saisi et imprimé  (avec une imprimante à chaîne ?) car cela faisait plus sérieux pour présenter aux chefs (pas encore de PowerPoint à cette époque).
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 27 juin 2022
088

« Et vous, Capitaine Macha, savez-vous pourquoi l’IA a pris cette décision ? » demanda Maël.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 28 juin 2022
089

« Les voies des IA sont impénétrables puisque ce sont nos nouvelles déesses. »

PS Je pense avoir attrapé la Covid avec cette énieme vague (à donner le mal de mer), confirmation après-demain avec les résultats d'un test PCR. Je ne sais pas dans quelle mesure je pourrais écrire, peut-être encore plus si je suis en isolation et que je ne peux pas sortir.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 29 juin 2022
090

« Heureusement, je n’aimerais pas baiser une IA. » dit Mehdi pour détendre l’atmosphère.
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: fablelionsilencieux le 29 juin 2022
PS Je pense avoir attrapé la Covid avec cette énieme vague (à donner le mal de mer), confirmation après-demain avec les résultats d'un test PCR. Je ne sais pas dans quelle mesure je pourrais écrire, peut-être encore plus si je suis en isolation et que je ne peux pas sortir.
Si c'est la Covid, j'espère qu'elle ne sera pas plus méchante que cette que j'ai eue : trois jours d'état style grippal et puis attendre la fin de la quarantaine.
L'avantage, après l'avoir eu, c'est d'être immunisé pour un trimestre... mieux qu'avec le vaccin !

Soigne toi bien et fait nous un tas de suites ;D

Bizoux  :-* :-* :-*

Titre: Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 30 juin 2022
Si c'est la Covid, j'espère qu'elle ne sera pas plus méchante que cette que j'ai eue : trois jours d'état style grippal et puis attendre la fin de la quarantaine.
L'avantage, après l'avoir eu, c'est d'être immunisé pour un trimestre... mieux qu'avec le vaccin !

Soigne toi bien et fait nous un tas de suites ;D

Bizoux  :-* :-* :-*

Merci @fablelionsilencieux pour ton commentaire.

Oui, c’est bien la Covid, le test PCR l’a confirmé. Les symptômes sont modérés jusqu’à présent et ma fièvre a déjà baissé. Il y a quand même un côté imprévisible dans cette maladie, avec ses multiples variants et sous-variants, parce que nous ne la connaissons pas, contrairement à la grippe et aux rhumes que nous avons déjà souvent eus.

Je ne sais pas où je l’ai attrapée, au théâtre je continuais à porter un masque FFP2. Dans un train, un restaurant, un magasin ? Si c’est le cas, ce variant semble très contagieux et je crains que beaucoup de monde ne soit affecté cet été.

J’espère retrouver rapidement mes goûts (celui de l’écriture et celui de savourer des aliments).

Bisous.
Daniel
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 30 juin 2022
091

Le Capitaine demanda à Maël : « As-tu peur d’exécuter cette mission ? »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 01 juillet 2022
092 

« Pas vraiment de la peur de me rendre dans cet endroit, plutôt de l’appréhension de ce que je vais y découvrir. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Philou0033 le 01 juillet 2022
Bonjour @Lange128 !

Maël est désigné pour passer l'entrée découverte. C'est l'IA qui a pris cette décision et donc le capitaine confirme bien que c'est Maël qui s'y colle. Maël n'a pas peur, mais il se pose des questions sur ce qu'il va découvrir!

J'espère Daniel que ça va mieux point de vue santé et que cette contamination à la Covid n'est pas trop invalidante.

Merci Daniel pour ces suites!
Bon week-end!

Je t'embrasse!
Philou
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 01 juillet 2022
Bonjour @Lange128 !

Maël est désigné pour passer l'entrée découverte. C'est l'IA qui a pris cette décision et donc le capitaine confirme bien que c'est Maël qui s'y colle. Maël n'a pas peur, mais il se pose des questions sur ce qu'il va découvrir!

J'espère Daniel que ça va mieux point de vue santé et que cette contamination à la Covid n'est pas trop invalidante.

Merci Daniel pour ces suites!
Bon week-end!

Je t'embrasse!
Philou

Bonjour @Philou0033 et merci pour ton commentaire.

Maël se pose des questions sur ce qu’il va découvrir. Il doit bien se rendre compte que sa désignation par l’IA n’est pas logique compte tenu de son inexpérience, mais elle peut se baser sur d’autres critères.

Merci de prendre des nouvelles de ma santé. Je vais mieux et je pense que ma maladie est terminée, à part un peu de toux et une altération du goût qui semble être de nouveau fréquente avec le sous-variant Omicron BA.5 et qui peut mettre longtemps pour guérir.

Je te souhaite un bon week-end et t’embrasse.
Daniel
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 02 juillet 2022
093

Maël continua : « J’ai le pressentiment que cela concernera surtout ma propre vie, l’inverse des mots de Neil Armstrong : un grand pas pour un homme, insignifiant pour l’humanité. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 03 juillet 2022
094

« Pas d’autres questions ? » demanda le Capitaine « Non, alors tous à vos postes. Maël, tu restes avec moi un instant, c’est d’abord Natacha qui va se préparer et sortir le véhicule du vaisseau. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 04 juillet 2022
095 

Les autres membres de l’équipage obéirent aux ordres. Macha prit Maël dans ses bras et le serra longuement après s’être assuré qu’on ne pouvait plus les voir.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 04 juillet 2022
Quelques réflexions au sujet de ce récit.

Bientôt une centaine d’épisodes, j’ai réussi à publier une phrase par jour jusqu’à présent, parfois avec un peu de retard.

Je remarque cependant qu’il m’est impossible de ne pas prévoir à l’avance ce que j’écrirai, je pense très souvent à cette histoire. Il me sera également impossible de ne pas corriger certaines choses au début. Dans ce sens, le défi est raté et je ne pourrai plus improviser longtemps, il me faudra décrire précisément mon univers pour qu’il soit cohérent, description que je dévoilerai aux lecteurs progressivement en fonction de l’intrigue.

Je vous pose donc une question : préfériez-vous que je garde le rythme de publication d’une phrase par jour où préféreriez-vous un récit conventionnel, avec des épisodes de 1’000 mots environ ? Dans le second cas, contrairement à mes habitudes, j’écrirais le récit jusqu’à la fin avant de commencer à le publier.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 05 juillet 2022
096

Maël avait les larmes aux yeux, c’était la première fois que le Capitaine était aussi familier avec l’un de ses subordonnés. 
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 05 juillet 2022
Je vous pose donc une question : préfériez-vous que je garde le rythme de publication d’une phrase par jour où préféreriez-vous un récit conventionnel, avec des épisodes de 1’000 mots environ ? Dans le second cas, contrairement à mes habitudes, j’écrirais le récit jusqu’à la fin avant de commencer à le publier.

Le thème de l'exercice étant "une phrase par jour", je reste sur cette préférence.
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: fablelionsilencieux le 06 juillet 2022
Je vous pose donc une question : préfériez-vous que je garde le rythme de publication d’une phrase par jour où préféreriez-vous un récit conventionnel, avec des épisodes de 1’000 mots environ ? Dans le second cas, contrairement à mes habitudes, j’écrirais le récit jusqu’à la fin avant de commencer à le publier.

J'aime bien le principe d'une phrase par jour mais c'est toi l'auteur, donc...
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: emmanolife le 06 juillet 2022
Une phrase par jour, c'est sûrement intéressant pour écrire, même si ça ne doit pas être facile. Par contre, pour lire, je n'y arrive pas : du jour au lendemain, j'oublie à peu près tout...

Si l'histoire te semble intéressante, et si tu reprends un récit "normal", je te lirai.

Donc, pour contenter les préférences de chacun, je propose que tu fasse les deux : une phrase par jour et un épisode plus long une fois de temps en temps !!!
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 06 juillet 2022
Merci de vos premières réponses qui privilégient la publication d’une phrase par jour.

La proposition d’@emmanolife est intéressante mais ne me semble par réalisable. Ce sont deux manières d’écrire différentes qui sont, à mon avis, incompatibles.

J’imaginerais plutôt écrire une « version longue » du début du récit, où je pourrais développer certains thèmes qui m’intéressent. J’aimerais par exemple décrire le premier « camp de l’espace » auquel Maël a participé. Cela nécessiterait quelques modifications pour qu’il ait l’âge de figurer dans un récit érotique, modifications qui n’auraient aucune influence sur la suite. Par contre, je devrais éviter un dépucelage lors de ce camp. Ce serait en fait la concrétisation sous une autre forme du récit « La conquête de l’espace » resté inachevé.

Je vais y réfléchir, de quoi m’occuper ces prochains mois, et, peut-être, de délaisser momentanément un autre récit en cours pour lequel je n’ai plus vraiment de nouvelles idées.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 06 juillet 2022
Donc, pour contenter les préférences de chacun, je propose que tu fasse les deux : une phrase par jour et un épisode plus long une fois de temps en temps !!!
Ça ferait bizarre d'avoir dans la même discussion tantôt une phrase par jour, tantôt un chapitre plus long et serait déroutant pour le suivi.

Par contre si emmanolife est intéressé, rien n'empêche de mettre le même récit dans 2 discussions :
J’imaginerais plutôt écrire une « version longue » du début du récit, où je pourrais développer certains thèmes qui m’intéressent. J’aimerais par exemple décrire le premier « camp de l’espace » auquel Maël a participé. Cela nécessiterait quelques modifications pour qu’il ait l’âge de figurer dans un récit érotique, modifications qui n’auraient aucune influence sur la suite.

Règlement particulier :

Nous n’accepterons pas la publication de récits :
  • mettant en scène des protagonistes de moins de 15 ans ;
  • décrivant des rapports ou atteintes sexuelles proscrits par les Lois Françaises ;
  • décrivant des rapports ou atteintes sexuelles non consentis.

15 ans suffisent pour Maël. C'est l'âge de la majorité sexuelle en France. Du reste, même sur docti, il semble que dans un passé assez lointain, il était question d'au moins 18 ans, puis ça a été ramené à 15.
________________________________

Sinon, comme j'ai compris que tu as été informaticien. Je précise que pour la dernière citation qui est issue d'une discussion verrouillée, il m'a fallu la fabrique à la main, plus précisément mettre au point le texte de la ligne :

quote author=slyai link=topic=33.msg147#msg147 date=1595337259
Reste pour le champ date un nombre de 10 chiffres qui correspond au nombre de secondes écoulées depuis la création de l'univers le 1er janvier 1970 à 0 H UTC (qui correspond à l'origine du temps sur les systèmes UNIX).

J'ai commencé par un approximation en enlevant 730 jours de 86400 secondes à l'horodatage de la citation de ton message, puis en prévisualisant le résultat, j'ai fait deux corrections successives.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 06 juillet 2022
Il est toujours possible de ne lire ce récit que sporadiquement en lisant toutes les dernières publications d’une seule traite.

Je me suis toujours basé sur le code pénal suisse qui prévoit la majorité sexuelle à 16 ans. Selon ce code, je pourrais être en infraction si j’écrivais une histoire avec des personnages plus jeunes. Le problème est plutôt la publication simultanée sur l’Atelier des Auteurs (ex-Scribay) qui prévoit explicitement une limite d’âge à 18 ans.

Je peux toujours mettre une remarque générale au début du type : « Tous les personnages ont 18 ans ou plus même si je ne le mentionne pas explicitement pour chacun d'entre eux, afin de respecter les règles de publication. », remarque que tout le monde oublie aussitôt.

J’ai souvent pensé à une histoire se déroulant sur une autre planète, je pourrais dire que les personnages ont 18 ans alors qu’une année de cette planète correspond à deux années terrestres, ils aurait en réalité 9 ans. Ou alors ils auraient 18 ans, mais la puberté sur cette planète aurait lieu à 30 ans car ce serait une autre espèce d’humanoïdes. Comment pourrait-on juger si je respecte la loi ?

L’âge n’est finalement qu’une convention et chacun est libre d’imaginer celui qui lui convient le mieux. Nos pensées intimes et nos fantasmes, avouables ou inavouables, restent un domaine inviolable.

Oui, j’ai été informaticien, mais j’ai constaté au cours de ma vie un glissement du côté scientifique au côté littéraire et c’est ce côté littéraire que je développe maintenant au cours de ma retraite. Je n’ai plus aucun intérêt à approfondir le fonctionnement des ordinateurs et je suis aussi énervé qu’un utilisateur lambda lorsque quelque chose ne fonctionne pas. Il me reste quand même des intuitions, mon ordinateur avait sans arrêt des interruptions du réseau et j’étais sûr que c’était le logiciel de sécurité qui les provoquait, sans en avoir la preuve. Je l’ai remplacé par un autre et les problèmes ont effectivement disparu.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 06 juillet 2022
Une idée pour simplifier la lecture : je vais remettre la phrase précédente en italique lorsqu'il y a eu des commentaires. J'espère que cecl permettra de reprendre plus facilement le fil de l'histoire.

096

Maël avait les larmes aux yeux, c’était la première fois que le Capitaine était aussi familier avec l’un de ses subordonnés.


097

« Cela signifie-t-il que nous ne nous reverrons plus jamais ? » demanda le jeune Explorateur à son chef.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 07 juillet 2022
098 

« Je n’ai pas de boule de cristal pour lire l’avenir, mais, à moins d’un accident, tu resteras maître de ton destin. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 08 juillet 2022
099

« Vous en savez beaucoup plus sur cette mission ! » dit Maël d’un ton de reproche.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 09 juillet 2022
100

« Tu comprendras certaines choses que je n’ai effectivement pas le droit de te dire. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 09 juillet 2022
Je vois que tu maitrises bien le "une phrase par jour". Tu as l'art d'entretenir le suspense.

Donc pour résumer les infos qu'on a sur l'exploration :
La dernière phrase du capitaine semble laisser entendre que moins Maël en saura, plus il a de chances de réussir son exploration.

Je pense que Maël peut poser une dernière question, mais après, il sera temps de partir dans le véhicule.
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 10 juillet 2022
Je vois que tu maitrises bien le "une phrase par jour". Tu as l'art d'entretenir le suspense.

Donc pour résumer les infos qu'on a sur l'exploration :
  • On n'a pas la certitude qu'il y ait déjà eu une mission vers cette planète.
  • Toutefois, on sait que dans la montagne, il y a une zone que les appareils d'analyse n'ont pas pu analyser.
  • C'est cet endroit que Maël va devoir explorer.
La dernière phrase du capitaine semble laisser entendre que moins Maël en saura, plus il a de chances de réussir son exploration.

Je pense que Maël peut poser une dernière question, mais après, il sera temps de partir dans le véhicule.

Merci @bech pour ton commentaire.

J’essaie de donner quelques informations pour que les lectrices (oui, j’en ai une) et lecteurs aient envie de lire la suite sans casser le suspense. Tu as raison, Maël va encore essayer d’obtenir une dernière réponse avant de se préparer pour la sortie avec le véhicule. Ce sera beaucoup plus descriptif, il n’y aura donc pas de révélations… pendant un mois, à vue de nez. Ce ne sera pas encore une phase du récit pour laquelle je devrai définir plus précisément mon univers comme je l’ai expliqué il y a quelques jours.

Quant à une éventuelle version longue décrivant la formation de Maël que j’ai aussi évoquée, j’ai réfléchi mais j’ai un problème car j’aimerais coupler cette formation avec deux personnages qui tombent amoureux l’un de l’autre (pas très original, j’en conviens) et Maël doit rester vierge pour correspondre à la première phrase de ce récit, ce qui me paraît incompatible.

Je ne sais pas encore ce que je vais écrire ces prochaines semaines, à part ces phrases journalières. Je suis dans une phase de réflection et de recherche de nouvelles idées. J’aurais envie de revenir à des récits plus intimes avec moins de sexe de groupe, mais toujours du sexe, je suis incapable d'écrire autre chose...
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 10 juillet 2022
100

« Tu comprendras certaines choses que je n’ai effectivement pas le droit de te dire. »


101

« Trêve de sentimentalisme. Concentre-toi maintenant sur ta mission, malgré l’entraînement que tu as reçu, une planète comme celle-ci reste un environnement hostile pour un être humain. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 11 juillet 2022
102

« Jusqu’à l’ouverture de la porte de la structure insondable ? » suggéra Maël.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Philou0033 le 12 juillet 2022
Bonjour @Lange128 !
Belles suites.

Tu le sais mon cher Daniel, je lis ton récit une fois par semaine, soit de phrases en phrases, c'est plus facile pour la compréhension.

Maël est câliné par le Commandant du vaisseau. Il se pose la question de savoir si c'est la dernière fois qu'ils se verront. Maël a des doutes, il comprend que son chef en sait plus que ce qu'il n'en dit.
Bientôt Maël sera "maître de son destin".

PS: En Belgique la majorité sexuelle est fixée à 16 ans!

Je t'embrasse!
Philou
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 13 juillet 2022
Bonjour @Lange128 !
Belles suites.

Tu le sais mon cher Daniel, je lis ton récit une fois par semaine, soit de phrases en phrases, c'est plus facile pour la compréhension.

Maël est câliné par le Commandant du vaisseau. Il se pose la question de savoir si c'est la dernière fois qu'ils se verront. Maël a des doutes, il comprend que son chef en sait plus que ce qu'il n'en dit.
Bientôt Maël sera "maître de son destin".

PS: En Belgique la majorité sexuelle est fixée à 16 ans!

Je t'embrasse!
Philou

Bonjour @Philou0033 et merci pour ton commentaire.

Je comprends que ce n’est pas pratique de lire une phrase à la fois, mais c’est le principe du défi. Lis au rythme qui te convient le mieux. Il m’arrive d’avoir du retard, comme hier où je n’ai rien publié.

Le commandant du vaisseau est étonnement familier avec Maël. Pourquoi ? Je ne vais bien sûr pas le révéler maintenant.

J’ai eu des Belges dans mon autre récit et je n’ai pas mentionné leur âge, ils pouvaient donc avoir 16 ans ou plus. Comme je l’ai déjà écrit, chacun est libre d’imaginer l’âge qu’il désire.

Je t’embrasse.
Daniel
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 13 juillet 2022
102 / 11.07.2022

« Jusqu’à l’ouverture de la porte de la structure insondable ? » suggéra Maël.


103 / 12.07.2022

Le Capitaine ne répondit pas et rappela à Maël les points les plus importants à observer à l’extérieur du vaisseau, puis il le pria de se préparer pour la sortie.

104 / 13.07.2022

Maël connaissait bien ce qui allait suivre, il se rendit dans sa cabine et se déshabilla entièrement. 
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 14 juillet 2022
105

Il se rendit ensuite vers la cabine de douche où la tablette indiquait qu’il pouvait entrer pour la douche spéciale en prévision du port de la combinaison spatiale pendant plusieurs heures.

Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 14 juillet 2022
Je continue à penser que Maël a été choisi expressément par le capitaine, mais pour quelle raison, pcq il est sacrifiable, ou pcq il a des aptitudes particulières dont il n'a pas encore conscience mais qui auraient été détectées lors de sa sélection ou de l'entrainement ?
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 14 juillet 2022
Je continue à penser que Maël a été choisi expressément par le capitaine, mais pour quelle raison, pcq il est sacrifiable, ou pcq il a des aptitudes particulières dont il n'a pas encore conscience mais qui auraient été détectées lors de sa sélection ou de l'entrainement ?

Merci @lelivredejeremie pour ton commentaire.

Lorsque j’ai commencé ce récit, j’avais une autre raison pour le choix de Maël. J’ai changé d’idée par la suite et la raison actuelle me semble meilleure, mais rendra le récit plus complexe. Le fait que ce soit un récit de SF me permet une certaine liberté puisque je peux modéliser mon univers pour qu’il corresponde le mieux possible à l’histoire que je désire raconter, histoire qui sera finalement centrée sur la destinée de quelques personnages, comme toujours.

Je ne peux pas en dire plus maintenant sans dévoiler la fin. On verra alors si ta supposition est exacte ou pas.

Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 15 juillet 2022
105 

Il se rendit ensuite vers la cabine de douche où la tablette indiquait qu’il pouvait entrer pour la douche spéciale en prévision du port de la combinaison spatiale pendant plusieurs heures.


106 

Des dispositifs étaient prévus pour récolter l’urine et les matières fécales. Si le premier ne posait pas de problème particulier, le second était plus gênant et il était préférable de ne pas l’utiliser pour rester à l’aise.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 15 juillet 2022
D'où l'expression : il fait chier ce dispositif !  :D :D ;D ;D
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 15 juillet 2022
D'où l'expression : il fait chier ce dispositif !  :D :D ;D ;D

Je n’ai pas cherché de documents concernant le fonctionnement des combinaisons spatiales. Ce que raconterai sera imaginaire, mais ce « problème » existe réellement et je ne serai pas forcément éloigné de la réalité. Nous avons tous été confrontés à la même situation dans les premières années de notre vie et nous le seront à nouveau dans les dernières…
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 15 juillet 2022
Faut voir, si le second récolte, pas de problème, s'il collecte... Après, s'il est bien paramétré et calibré, ça peut éviter une tâche assez embarrassante (qui, dans un contexte professionnel, ne concerne évidemment pas Maël ni le capitaine, bien sûr  ::) )
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 16 juillet 2022
106

Des dispositifs étaient prévus pour récolter l’urine et les matières fécales. Si le premier ne posait pas de problème particulier, le second était plus gênant et il était préférable de ne pas l’utiliser pour rester à l’aise.


107 

L’eau était une ressource rare sur un vaisseau spatial, les douches étaient automatiques avec de petites buses qui délivraient juste la quantité d’eau nécessaire sous pression sur toutes les parties du corps. Une exception était la préparation que subissait Maël, il ne fut pas étonné lorsque la canule de plastique lubrifié s’inséra dans son rectum.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 16 juillet 2022
Donc si j'ai bien compris, Maël va subir un lavement. C'est une méthode logique pour ne plus avoir besoin de déféquer pendant quelques heures à condition de ne pas laisser trop d'eau dans l'intestin (un système automatique peut parfaitement traiter ce problème).

Donc les autres qui vont aller dans le véhicule n'ont pas eu cette douche spéciale et garderont leurs habits classiques. Il n'y a que Maël qui devra porter la combinaison en prévision de sa sortie extra véhiculaire.
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 16 juillet 2022
Donc si j'ai bien compris, Maël va subir un lavement. C'est une méthode logique pour ne plus avoir besoin de déféquer pendant quelques heures à condition de ne pas laisser trop d'eau dans l'intestin (un système automatique peut parfaitement traiter ce problème).

Donc les autres qui vont aller dans le véhicule n'ont pas eu cette douche spéciale et garderont leurs habits classiques. Il n'y a que Maël qui devra porter la combinaison en prévision de sa sortie extra véhiculaire.

Merci @bech pour ton commentaire.

C’est exact, Maël va subir un lavement. C’est presque du luxe dans un vaisseau spatial, je pense que dans la réalité les cosmonautes suivent un régime et prennent de la lopéramide avant de mettre leur combinaison. Cela n’exclut évidemment pas des réactions incontrôlées de l’organisme, le stress, la peur peuvent provoquer des diarrhées.

Certaines personnes trouvent les lavements érotiques, d’autres n’y voient qu’un passage obligé avant la sodomie. Parler de cela dans un récit érotique n’est pas évident, on préfère passer sous silence ce qui pourrait se trouver dans le rectum. On verra demain si ce lavement provoque une réaction chez Maël.

C’est Natacha qui conduira le véhicule, comme je l’ai écrit précédemment. Elle a donc déjà mis sa combinaison pendant que Maël discutait avec le capitaine. Je pense plutôt à un véhicule de type « jeep lunaire » avec seulement deux personnes à bord, les autres resteront dans le vaisseau.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Philou0033 le 16 juillet 2022
Bonjour @Lange128 !

Maël est désigné par la capitaine pour l'exploration et l'ouverture de ce qui est la poret d'accès à un monde étrange, ou dû moins supposé étrange.
Il est alors soumis à une douche complète, soit externe amis aussi à un lavement rectal avant de revêtir la combinaison spatiale qui lui est attribuée.

Maël est donc presque paré pour cette sortie spatiale.

Il me tarde de lire la suite, de jour en jour!

Très bon week-end Daniel.

Je t'embrasse!
Philou
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 16 juillet 2022
Bonjour @Lange128 !

Maël est désigné par la capitaine pour l'exploration et l'ouverture de ce qui est la poret d'accès à un monde étrange, ou dû moins supposé étrange.
Il est alors soumis à une douche complète, soit externe amis aussi à un lavement rectal avant de revêtir la combinaison spatiale qui lui est attribuée.

Maël est donc presque paré pour cette sortie spatiale.

Il me tarde de lire la suite, de jour en jour!

Très bon week-end Daniel.

Je t'embrasse!
Philou

Bonjour @Philou0033 et merci pour ce commentaire.

Petite douche anale inhabituelle qui me permet de faire patienter mes lecteurs jusqu’à la découverte de ce monde étrange. Il ne faudra pas qu’il soit trop étrange car ce récit est sensé être érotique et si Maël découvrait l’amour avant le coucher des deux soleils, comme il le pressent dans la première phrase, il ne faudrait pas que ce soit avec une créature trop bizarre. Pour donner un exemple, je ne sais pas si faire l’amour avec Jabba le Hut de Star Wars serait très érotique…

Je te souhaite également un très bon week-end.
Je t’embrasse
Daniel
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 17 juillet 2022
107

L’eau était une ressource rare sur un vaisseau spatial, les douches étaient automatiques avec de petites buses qui délivraient juste la quantité d’eau nécessaire sous pression sur toutes les parties du corps. Une exception était la préparation que subissait Maël, il ne fut pas étonné lorsque la canule de plastique lubrifié s’inséra dans son rectum.


108

Il sentit son pénis se redresser alors que l’eau remplissait la cavité.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 18 juillet 2022
109 

Maël n’aimait pas particulièrement les lavements, il pensait que c’était autre chose qui avait forcé sa rondelle et regretta de ne pas s’être masturbé en se levant.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 19 juillet 2022
110

La canule se retira et un petit siège, identique à ceux se trouvant dans les toilettes, se positionna sous les fesses du jeune Explorateur pour qu’il pût vider ses intestins.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 20 juillet 2022
111

Les buses nettoyèrent ensuite sa zone anale puis la séchèrent avec de l’air sous pression, ainsi que le reste de son corps.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 21 juillet 2022
112

Lorsque la porte de la cabine de la douche s’ouvrit, Mehdi était dans le couloir et il eut un sourire narquois en voyant le pénis dressé de Maël.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Philou0033 le 22 juillet 2022
Bonjour @Lange128 !

Pas mal la douche de Maël. Il se rend compte que cette douche était la bienvenue, concernant le lavement anal, c'est autre chose, Maël semblait ressentir qu'il y avait plus que le lavement, mais il était bel et bien seul dans cet endroit étroit.
Une fois avoir satisfait un besoin de soulagement anal, nettoyé et séché par des automates, Maël sort de la douche. Il croise Mehdi qui ne peut s'empêcher de voir le pénis tendu du jeune explorateur!

Merci Daniel pour ces suites, de page et page.

Je te souhaite déjà un bon week-end.

Je t'embrasse!
Philou
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 22 juillet 2022
Bonjour @Lange128 !

Pas mal la douche de Maël. Il se rend compte que cette douche était la bienvenue, concernant le lavement anal, c'est autre chose, Maël semblait ressentir qu'il y avait plus que le lavement, mais il était bel et bien seul dans cet endroit étroit.
Une fois avoir satisfait un besoin de soulagement anal, nettoyé et séché par des automates, Maël sort de la douche. Il croise Mehdi qui ne peut s'empêcher de voir le pénis tendu du jeune explorateur!

Merci Daniel pour ces suites, de page et page.

Je te souhaite déjà un bon week-end.

Je t'embrasse!
Philou

Bonjour @Philou0033 et merci pour ton commentaire.

Maël était bien seul sous la douche et c’était un automate qui le lavait, mais il a fantasmé et bande lorsqu’il sort. Ce n’est pas vraiment un hasard si Mehdi le voit à ce moment-là… Mais ce n’est pas du tout le moment de penser au sexe, comme nous allons le découvrir ces prochains jours, bien que Maël soit nu en présence des autres membres de l’équipage.

Je te souhaite aussi un très bon week-end.

Je t’embrasse.
Daniel
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 22 juillet 2022
112

Lorsque la porte de la cabine de la douche s’ouvrit, Mehdi était dans le couloir et il eut un sourire narquois en voyant le pénis dressé de Maël.


113

Maël en fut gêné et il revint à la réalité, il pensa à ce qui l’attendait et débanda aussitôt.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 23 juillet 2022
114

Il se retrouva à l’arrière du vaisseau, là où étaient entreposées les combinaisons pour la sortie. L’habillage se faisait selon des checklists et était supervisé par l’IA du vaisseau que les Explorateurs appelaient familièrement HAL, en référence au célèbre film de Stanley Kubrick qui faisait partie des grands classiques intemporels.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 24 juillet 2022
115 

La première étape était la mise en place de l’appareil qui surveillerait en permanence les réactions du corps de Maël et qui pourrait intervenir en cas d’urgence en délivrant immédiatement des médicaments.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 25 juillet 2022
116 

Le médecin de l’expédition, Leonardo, demanda à Maël de s’asseoir sur une chaise et de poser son bras gauche sur l’accoudoir ; il lui fixa un accès veineux au creux du coude et le relia à un appareil qui était pour le moment suspendu à la paroi de la cabine. Une solution physiologique le maintiendrait ouvert et veillerait à une hydratation suffisante pendant la sortie.

Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 25 juillet 2022
Tien, il y a 2 phrases aujourd'hui !

111

Les buses nettoyèrent ensuite sa zone anale puis la séchèrent avec de l’air sous pression, ainsi que le reste de son corps.

Je préfère ne pas intervenir tout le temps pour limiter les coupures dans la suite des phrases. Mais lors de la pénétration anale, Maël n'en a-il pas profité pour une branlette ? Si non, pourquoi ? On sait seulement qu'il a une érection quand il sort devant Mehdi.

Les préparatifs se poursuivent avec notamment la pose d'éléments de la combinaison. L'hydratation (et si nécessaire l'envoi de médicaments) se fera par voie intra-veineuse. A priori, pour les combinaisons passées et actuelles, qu'elles soient pour les sorties extra véhiculaires ou pour les marcheurs sur la lune, il y avait un tuyau près de la bouche pour boire.
Titre: Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 25 juillet 2022
Tien, il y a 2 phrases aujourd'hui !

111

Les buses nettoyèrent ensuite sa zone anale puis la séchèrent avec de l’air sous pression, ainsi que le reste de son corps.

Je préfère ne pas intervenir tout le temps pour limiter les coupures dans la suite des phrases. Mais lors de la pénétration anale, Maël n'en a-il pas profité pour une branlette ? Si non, pourquoi ? On sait seulement qu'il a une érection quand il sort devant Mehdi.

Les préparatifs se poursuivent avec notamment la pose d'éléments de la combinaison. L'hydratation (et si nécessaire l'envoi de médicaments) se fera par voie intra-veineuse. A priori, pour les combinaisons passées et actuelles, qu'elles soient pour les sorties extra véhiculaires ou pour les marcheurs sur la lune, il y avait un tuyau près de la bouche pour boire.

Merci @bech pour ton commentaire.

Deux phrases, mais traitant du même sujet, c'était plus clair de les réunir, surtout que c'était plus technique qu'érotique.

Je ne pense pas qu’il a eu le temps de se branler, à moins qu’il soit un éjaculateur précoce ou alors qu’il puisse retenir les lavements longtemps. Sinon, le temps passé sous la douche était strictement contrôlé par l’IA. Cette érection était plutôt une érection réflexe suite à l’introduction de la canule. Un récit peut aussi stimuler l’imagination des lecteurs, je laisse chacun libre d’imaginer qu’il s’est branlé.

Coïncidence ou pas, j’ai écrit en même temps dans mon autre récit une scène où deux jeunes hommes sortent de la douche avec « les pénis légèrement gonflés », ce qui pouvait aussi suggérer qu’ils s’étaient masturbés.

La combinaison a certainement aussi un tuyau près de la bouche. Dans les premiers vols spatiaux (et je crois même à présent après l’accident de la navette) les cosmonautes portaient déjà une combinaison au départ de la Terre et il me semble avoir lu que cet « habillage » était une sorte de rituel auquel assistaient plusieurs personnes (un peu comme le lever de Louis XIV en présence de ses courtisans…). Je me sais pas s’ils étaient nus comme Maël (je ne sais pas non plus pour le roi).

La voie intraveineuse me semble la plus efficace pour injecter des médicaments. Il faudrait aussi un dispositif qui puisse aussi analyser le sang, je n’y avais pas pensé, je vais y réfléchir. On peut mesurer la tension artérielle sans manchette en comparant le temps passé entre le battement du cœur (ECG) et l’arrivée du sang oxygéné dans le doigt (oxymètre). 
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 26 juillet 2022
116

Le médecin de l’expédition, Leonardo, demanda à Maël de s’asseoir sur une chaise et de poser son bras gauche sur l’accoudoir ; il lui fixa un accès veineux au creux du coude et le relia à un appareil qui était pour le moment suspendu à la paroi de la cabine. Une solution physiologique le maintiendrait ouvert et veillerait à une hydratation suffisante pendant la sortie.


117

Leonardo posa ensuite des électrodes pour l’électrocardiogramme sur la poitrine, un oxymètre à un doigt ; il fixa une ceinture sur le ventre avec des dispositifs permettant de piquer la peau afin d’analyser le sang ainsi que d’autres capteurs en divers endroits du corps.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 27 juillet 2022
118 

Mehdi demanda : « Tu ne lui mets pas un truc sur le zizi pour qu’on puisse contrôler s’il bande ? »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 27 juillet 2022
Curieuse question, d'autant plus que Mehdi ne doit pas en savoir plus que Maël sur ce qu'il y a à découvrir.
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 28 juillet 2022
Curieuse question, d'autant plus que Mehdi ne doit pas en savoir plus que Maël sur ce qu'il y a à découvrir.

Je vais expliquer ce soir dans la prochaine phrase pourquoi il a posé cette question, mais c’est exact, le capitaine n’avait aucune raison d’en dire plus à Mehdi qu’à Meël à ce stade du récit. L'intrigue va évidemment se concentrer sur les découvertes de Maël et pas sur le reste de l'équipage resté dans le vaisseau.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 28 juillet 2022
118

Mehdi demanda : « Tu ne lui mets pas un truc sur le zizi pour qu’on puisse contrôler s’il bande ? »


119

C’était une plaisanterie éculée que quelqu’un faisait à chaque fois, elle faisait plus rire par son caractère répétitif que par son originalité ; il n’y avait jamais eu de capteurs posés sur le pénis.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Nostalgique le 28 juillet 2022
Je ne sais pas si au lever du roi Louis XIV celui-ci apparaissait nu ou non par contre j'ai lu, récemment, un ouvrage sur l'enfance de Louis XIII, le père du précédent, celui-ci quoique Roi était sous la tutelle de sa mère Marie de Médicis qui exerçait la régence et entendait la conserver le plus longtemps possible.
Jusqu'à l'âge de 15 ans, le médecin du jeune roi le voyait tous les matins absolument nu et vérifiait la couleur et l'odeur de ses urines. Comme il n'avait pas le droit de s'habiller lui-même, certains de ses gens devaient bien se rincer l'œil.
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 28 juillet 2022
Je ne sais pas si au lever du roi Louis XIV celui-ci apparaissait nu ou non par contre j'ai lu, récemment, un ouvrage sur l'enfance de Louis XIII, le père du précédent, celui-ci quoique Roi était sous la tutelle de sa mère Marie de Médicis qui exerçait la régence et entendait la conserver le plus longtemps possible.
Jusqu'à l'âge de 15 ans, le médecin du jeune roi le voyait tous les matins absolument nu et vérifiait la couleur et l'odeur de ses urines. Comme il n'avait pas le droit de s'habiller lui-même, certains de ses gens devaient bien se rincer l'œil.

Merci @Nostalgique pour ces précisions.

J’avais également lu qu’il y avait une présentation « officielle » des dauphins à certaines personnes afin qu’elles puissent vérifier qu’ils avaient les organes nécessaires pour assurer une descendance.

Un autre dauphin aurait dit à sa mère qu’il avait eu sa première éjaculation et toute la cour l’aurait su.

Je ne pas retrouvé ces articles, Google semble préférer les mammifères marins.

En fait, un examen pour prouver qu’on peut procréer est un fantasme récurrent chez moi puisque l’un de mes premiers textes publié il y a une dizaine d’années évoquait déjà cela dans un contexte SF, il était inspiré de Dune, de Frank Herbert, où Paul doit placer sa main dans une boîte, alors que j’avais imaginé un autre organe. Pour compenser la brièveté des phrases de ce récit, je me permets de le republier.

Dune revisité

J'étais l'héritier du Gouverneur de ma planète et j'allais bientôt atteindre ma majorité. Un jour, mon père m'a convoqué:

— Paul, vous savez que vous pourriez bientôt me succéder si j'avais un accident. Les Règles Galactiques sont strictes, un Docteur doit contrôler votre patrimoine génétique et s'assurer de sa pureté. Je vous informe que le Docteur a été désigné pas le Conseil Galactique et arrivera demain. C'est un protocole assez strict mais je pense que tout se déroulera bien. J'ai déjà donné les ordres au personnel du Palais. Votre serviteur vous donnera les détails.
— Bien, mon père. J'espère être à la hauteur.
— Je n'en doute pas. À demain, mon fils.

J'avais déjà entendu parler de cette formalité, mais je ne savais pas comment serait prélevé l'échantillon génétique. Je pensais qu'il s'agirait d'une simple prise de sang. J'avais l'habitude de ces cérémonies protocolaires et je ne m'inquiétais pas trop.

Le lendemain matin, nous nous somme rendus à l'astroport pour accueillir le docteur. Il est arrivé à bord d'un petit vaisseau et n'était accompagné que d'un seul aide. Mon père l'a salué:

— Bienvenue sur notre planète, Docteur, voici mon fils Paul.
— Bienvenue Docteur.

Les employés de l'astroport débarquaient déjà quelques caisses hermétiquement fermées. Nous nous sommes rapidement rendus au Palais et nous avons déjeuné en compagnie du docteur et de son aide. La conversation était très familière, ils nous ont parlé de la vie quotidienne sur leur planète. À la fin du repas, le docteur a dit:

— Je pense que nous seront prêts dans trois heures standard. Nous débuterons la Cérémonie à ce moment.
Je me suis rendu dans mes appartements et j'ai pris un long bain. J'ai ensuite dit à mon serviteur:
— Pourrais-tu me faire un massage relaxant, je suis quand même un peu tendu.
— Ce n'est pas possible, j'ai reçu des ordres stricts. Vous ne devez pas gaspiller votre matériel génétique.

Mon serviteur avait l'air d'en savoir plus que moi et je commençais à comprendre qu'on me prendrait autre chose que du sang et j'ai soudain eu peur. Mon serviteur m'a préparé les habits de cérémonie et m'a aidé à les mettre: les sous-vêtements blancs avec les armes de la famille, l'uniforme violet avec la cape jaune.
Mon père et moi sommes entrés dans la salle qui avait été réservée, les gardes ont fermé la porte. Mon père s'est assis dans un coin de la salle. Le docteur a dit à son aide:

— Veuillez contrôler qu'aucun appareil n'enregistre clandestinement la Cérémonie. Le seul enregistrement officiel sera fait avec cette caméra.
— Je confirme qu'il n'y a aucun appareil non autorisé.
— Bien, Paul, mettez vous au centre de la pièce, face à la caméra.

Je suis allé au milieu de la pièce et l'aide m'a indiqué la position exacte. Il y avait encore un moniteur vidéo, une vasque avec de l'eau et une grosse boîte munie d'une ouverture sur un support.

La cérémonie a débuté. Le docteur a dit à mon père:

— Monsieur, j'ai été chargé par le Conseil Galactique de vérifier si votre fils était apte à diriger votre planète. J'ai déposé les documents d'accréditation auprès du Chancelier. Reconnaissez-vous mon autorité?
— Oui, Docteur.
— Monsieur, confirmez-vous que c'est bien votre fils aîné Paul qui est présent avec nous dans cette pièce?
— Oui, je le confirme
— Bien, Aide, déshabillez Paul.

L'aide a commencé par enlever mes chaussures, puis ma cape, le haut et le bas de mon uniforme. Je n'avais plus que mes sous-vêtements blancs. L'aide les a aussi rapidement ôtés et je me suis retrouvé nu. J'étais très gêné, surtout d'être nu devant mon père qui ne m'avait plus vu depuis mon enfance. Mais celui-ci restait impassible. Je me demandais aussi comment je pourrais fournir un échantillon de sperme dans une situation si embarrassante. L'aide a pris de l'eau dans la vasque et a lavé mes organes génitaux. Il a également décalotté mon gland et l'a désinfecté. Il a ensuite positionné la boîte à la hauteur de mon sexe, l'ouverture en face de celui-ci. Le docteur a dit:

— Vous ne devrez en aucun cas ressortir votre pénis avant la fin du prélèvement. Nous devrions tout recommencer.

L'aide a alors éteint la lumière. Seul le moniteur était resté allumé. Mon sexe a été aspiré à l'intérieur de la boîte et j'ai immédiatement eu une érection. La chaleur était insoutenable et j'ai cru que mon pénis allait se consumer. Je pouvais cependant l'observer sur le moniteur vidéo et cela m'a rassuré. Je ne sais pas combien de temps cela a duré, mais j'ai tenu bon et je ne me suis pas retiré. Mon pénis était de plus en plus tendu et j'ai fini par éjaculer, de nombreuses saccades, j'ai cru que ça n'arrêterait jamais. Le docteur m'a dit:

— Voilà, c'est terminé. Ce n'était pas si terrible que ça.

Je n'étais pas du même avis et j'avais encore les jambes chancelantes. Il a ajouté ä l'attention de mon père:

— Monsieur, je vous confirme la pureté du matériel génétique de votre fils Paul. Il sera apte à vous succéder.

La Cérémonie est terminée. Aide, rhabillez Paul. Monsieur, sortez avec moi.

Mon père et le Docteur ont quitté la salle. L'aide m'a de nouveau lavé le sexe. Il m'a ensuite aidé à remettre mes habits de cérémonie et m'a dit:

— Je vous félicité d'avoir survécu à cette épreuve. Bonne chance. Quant à moi, je dois encore ranger le matériel.

Un dîner de gala a été organisé le soir, les invités n'en connaissaient pas la raison. Le docteur est reparti le lendemain. Mon père ne m'a jamais reparlé de cette cérémonie.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 28 juillet 2022
Nostalgique, tu ne pourrais pas mettre un avatar ? Je t'ai confondu avec KLO7514 qui apparait pareil en mode non connecté, c'est à dire avec un silhouette grise sans détail.

Bien sûr, ce genre de remarque concerne aussi KLO7514, gaetanbg et stuka132 (notamment).
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 29 juillet 2022
119 

C’était une plaisanterie éculée que quelqu’un faisait à chaque fois, elle faisait plus rire par son caractère répétitif que par son originalité ; il n’y avait jamais eu de capteurs posés sur le pénis.


120 

« Ce ne sera pas nécessaire, répondit le médecin, il me semble que tu as déjà contrôlé toi-même si Maël bandait sous la douche. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Philou0033 le 29 juillet 2022
Bonjour @Lange128 !

Oui Maël se prépare à cette sortie de l'aéronef pour cette exploration. Il doit enfiler une combinaison de sortie qui est dotée de multiple capteurs.
Le médecin de bord Leonardo place un accès veineux pour inoculer certains médicaments en cas de nécessité. C'est une précaution.
Mehdi demande au docteur pourquoi il ne place pas une sonde sur le pénis de Maël pour savoir s'il bande ou pas durant la sortie spatiale. Il semble que ce soit donc un blague qui est répandue dans l'aéronef.

On sent bien des traits d'humour qui te caractérise.

Merci Daniel pour cette suite.
Très bon week-end!

Je t'embrasse!
Philou
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 29 juillet 2022
Bonjour @Lange128 !

Oui Maël se prépare à cette sortie de l'aéronef pour cette exploration. Il doit enfiler une combinaison de sortie qui est dotée de multiple capteurs.
Le médecin de bord Leonardo place un accès veineux pour inoculer certains médicaments en cas de nécessité. C'est une précaution.
Mehdi demande au docteur pourquoi il ne place pas une sonde sur le pénis de Maël pour savoir s'il bande ou pas durant la sortie spatiale. Il semble que ce soit donc un blague qui est répandue dans l'aéronef.

On sent bien des traits d'humour qui te caractérise.

Merci Daniel pour cette suite.
Très bon week-end!

Je t'embrasse!
Philou

Bonsoir @Philou0033  et merci pour ton commentaire.

Ils semblent tous obsédés par le sexe sur ce vaisseau, mais je crains que ce soit plutôt l’auteur du récit qui l’est.

Ces plaisanteries, que je qualifierais de corps de garde, détendent l’atmosphère. Il y a quand même eu une évolution : ce ne sont plus uniquement des plaisanteries hétérosexuelles sexistes avec les femmes comme cible, on peut aussi plaisanter sur les hommes qui bandent ou matent la bite des autres.

Je pense que la suite du récit se prêtera moins à l’humour, ce sera plus descriptif.

Je te souhaite également un très bon week-end.

Je t’embrasse.
Daniel
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 30 juillet 2022
Il sentit son pénis se redresser alors que l’eau remplissait la cavité.
Ca peut le faire, c'est physiologique ¯\_(ツ)_/¯  C'est juste un peu plus gênant quand un Mehdi le remarque, mais d'un autre côté, ça peut être une incitation à developer les contacts...  (¬‿¬)
Titre: Re : Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 30 juillet 2022
Il sentit son pénis se redresser alors que l’eau remplissait la cavité.
Ca peut le faire, c'est physiologique ¯\_(ツ)_/¯  C'est juste un peu plus gênant quand un Mehdi le remarque, mais d'un autre côté, ça peut être une incitation à developer les contacts...  (¬‿¬)

C'est exact, Mehdi semble beaucoup s'intéresser au corps de Maël et cela pourrait être effectivement une incitation à développer des contacts plus intimes après le retour sur la Terre. Maël comprendra-t-il le message ?
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 30 juillet 2022
120 

« Ce ne sera pas nécessaire, répondit le médecin, il me semble que tu as déjà contrôlé toi-même si Maël bandait sous la douche. »


121 

Maël redouta que Mehdi ne donnât des détails à ce sujet, mais son coéquipier n’en rajouta pas.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 31 juillet 2022
122

Lenoardo plaça ensuite une sorte d’étui pénien pour récolter l’urine, il le fixa avec un pansement adhésif à la base du pénis ; comme la gravité de cette planète était presque la même que sur la Terre, ce n’était pas nécessaire d’aspirer le liquide, il s’écoulait dans un sac attaché à la jambe.

Je n’ai pas vérifié si cette information est exacte ; c’est trop tard pour le faire car je ne désire pas changer le titre du récit. Dans pratiquement tous les films de SF, la gravité des planètes explorées et de l’intérieur des vaisseaux est la même que sur la Terre, pour des raisons évidentes.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 31 juillet 2022
Du moment qu'il y a une gravité, ce système peut fonctionner.

J'ai regardé les niveaux de gravité des planètes du système solaire. 4 d'entre elles ont une gravité proche de celle de la terre (entre 0,9 et 1,14 fois). Les 2 planètes en M ont une gravité très proche de l'ordre de 0,38 fois celle d'ici. On s'adapte très bien à une gravité réduite mais non nulle.

Le problème serait si on envoyait des astronautes sur Jupiter. Avec une gravitation 2 fois 1/2 plus forte qu'ici, ils devraient sacrément se muscler dans une centrifugeuse. Lors du vol 0 g que j'ai fait, j'ai essayé de sauter durant une phase d'accélération à 1,8 g et je suis tombé en arrière contre la paroi capitonnée qui n'était pas loin.
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 01 août 2022
Du moment qu'il y a une gravité, ce système peut fonctionner.

J'ai regardé les niveaux de gravité des planètes du système solaire. 4 d'entre elles ont une gravité proche de celle de la terre (entre 0,9 et 1,14 fois). Les 2 planètes en M ont une gravité très proche de l'ordre de 0,38 fois celle d'ici. On s'adapte très bien à une gravité réduite mais non nulle.

Le problème serait si on envoyait des astronautes sur Jupiter. Avec une gravitation 2 fois 1/2 plus forte qu'ici, ils devraient sacrément se muscler dans une centrifugeuse. Lors du vol 0 g que j'ai fait, j'ai essayé de sauter durant une phase d'accélération à 1,8 g et je suis tombé en arrière contre la paroi capitonnée qui n'était pas loin.

Bonjour @bech et merci pour ton commentaire.

Je vois que tu t’intéresses beaucoup à ce sujet puisque tu as fait un vol 0 g. Nous avons le même âge et avons vécu pendant notre enfance l’arrivée du premier homme sur la lune. Même si je n’étais pas un véritable passionné de l’espace, je pense que ces évènements ont laissé des traces. Nous avons eu de la chance, je ne sais pas ce qui peut encore faire « rêver » les jeunes de nos jours, entre la covid, le réchauffement climatique et la guerre.

Plus que le côté technique, c’est plutôt le côté érotique qui m’intéresse : Maël exposé à la vue des autres pendant qu’on s’occupe de son intimité. C’est évidemment un fantasme plutôt ambigu, comme tous les fantasmes « médicaux » car, dans la réalité, il serait associé à une maladie. Le passage du fantasme à la réalité doit être difficile.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 01 août 2022
122

Lenoardo plaça ensuite une sorte d’étui pénien pour récolter l’urine, il le fixa avec un pansement adhésif à la base du pénis ; comme la gravité de cette planète était presque la même que sur la Terre, ce n’était pas nécessaire d’aspirer le liquide, il s’écoulait dans un sac attaché à la jambe.


123

Le dispositif pour récolter les matières fécales était une simple couche et Maël espérait ne pas devoir l’utiliser après la douche anale.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 01 août 2022
Ma description a été très sommaire, si vous voulez en savoir plus sur ce sujet passionnant, je vous conseille de lire ce document (en anglais) :

https://history.nasa.gov/SP-368/s6ch2.htm

Si cela semblait assez sophistiqué pour l'urine, la figure 10 vous montrera que je ne suis pas loin de la réalité dans ma dernière phrase pour les sorties extravéhiculaires.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 02 août 2022
124

Avec l’aide de ses camarades, Maël enfila une combinaison en tissu d’une seule pièce des pieds à la tête, seul le visage restait découvert ; le médecin passa les tuyaux et câbles dans les ouvertures prévues à cet effet puis fixa les appareils médicaux à un harnais sur la poitrine.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: lelivredejeremie le 03 août 2022
Examens déjà probablement faits sur terre, mai qui se plaindra de quelques mains baladeuses dans l'espace ?  ::)
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 03 août 2022
Examens déjà probablement faits sur terre, mai qui se plaindra de quelques mains baladeuses dans l'espace ?  ::)

Merci @lelivredejeremie  pour ton commentaire.

C’était la première mission de Maël, si je me souviens bien ce que j’ai écrit il y a quelques mois, il faisait donc connaissance avec les autres membres de l’équipage qu’ils n’avait pas connus pendant sa formation, il y avait une certaine curiosité réciproque, favorisée par la promiscuité.

(La langue française permet des doubles sens, par exemple avec les mots « membre » et « connaître »...)
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 03 août 2022
124 

Avec l’aide de ses camarades, Maël enfila une combinaison en tissu d’une seule pièce des pieds à la tête, seul le visage restait découvert ; le médecin passa les tuyaux et câbles dans les ouvertures prévues à cet effet puis fixa les appareils médicaux à un harnais sur la poitrine.


125

Maël revêtit ensuite la combinaison de sortie, constituée de plusieurs éléments qui s’emboîtaient les uns avec les autres, toujours sous la supervision de l’IA qui vérifiait chaque étape ; les deux derniers éléments furent l’alimentation en air respirable dans le dos et le casque.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 04 août 2022
126

L’Explorateur était maintenant totalement autonome et prêt pour la sortie ; le Capitaine Bacha le confirma après avoir vérifié une dernière fois tous les paramètres sur un petit écran intégré à la combinaison et ajouta : « Que la force soit avec toi, mon… mon cher Maël ! ».
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 05 août 2022
127

Maël était ému, il se dirigea pourtant tout droit vers le sas de sortie, sans se retourner ; après tout, il ne quittait le vaisseau que pour quelques heures et ne voulait pas montrer son émotion qui devait être visible sur les consoles car son cœur battait très fort.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Philou0033 le 06 août 2022
Bonjour @Lange128 !

Oui, il y a des précautions à prendre concernant l'urine et les matières fécales. L'idée de ce "sac récolteur d'urine" accroché au moyen d'adhésif est très proche de la réalité. Pour le reste une couche fera bien l'affaire.
L’harnachement de Maël se fait de manière méthodique, il vaut mieux! Le tout est de toute manière visible sur les écrans de contrôle!

Voilà Maël qui se dirige vers de sas de sortie pour l'exploration de quelques heures en dehors du vaisseau spatial.

Nous allons donc entrer dans une phase de découverte. Merci Daniel pour ce que tu nous a déjà fait découvrir.

Je te souhaite un très bon week-end!
Je t'embrasse!
Philou
Titre: Re : Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 06 août 2022
Bonjour @Lange128 !

Oui, il y a des précautions à prendre concernant l'urine et les matières fécales. L'idée de ce "sac récolteur d'urine" accroché au moyen d'adhésif est très proche de la réalité. Pour le reste une couche fera bien l'affaire.
L’harnachement de Maël se fait de manière méthodique, il vaut mieux! Le tout est de toute manière visible sur les écrans de contrôle!

Voilà Maël qui se dirige vers de sas de sortie pour l'exploration de quelques heures en dehors du vaisseau spatial.

Nous allons donc entrer dans une phase de découverte. Merci Daniel pour ce que tu nous a déjà fait découvrir.

Je te souhaite un très bon week-end!
Je t'embrasse!
Philou

Bonjour @Philou0033 et merci pour ton commentaire.

Malgré les progrès de la technique, les fonctions corporelles des être humains restent les mêmes. Pourquoi ne pas utiliser les vieilles méthodes qui ont fait leurs preuves ? Je trouvais intéressant de parler de cela, pour l’aspect érotique, bien sûr, mais aussi parce que normalement on évite d’évoquer cela dans les films et romans.

Nouvelle phase de découverte, nous allons laisser de côté ces aspects corporels, même si je pense que Maël ne va pas garder sa combinaison tout le reste du récit… Je n’en dis pas plus pour le moment.

Je te souhaite un très bon week-end et t’embrasse.
Daniel
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: bech le 06 août 2022
J'ai préféré attendre une autre intervention pour éviter une coupure de plus de la liste des phrases.

126

L’Explorateur était maintenant totalement autonome et prêt pour la sortie ; le Capitaine Bacha le confirma (...) et ajouta : « Que la force soit avec toi, mon… mon cher Maël ! ».

Cette allusion cinématographique m'a bien fait rigoler.

Pour la phrase d'hier :

127

Maël était ému, il se dirigea pourtant tout droit vers le sas de sortie, sans se retourner ; après tout, il ne quittait le vaisseau que pour quelques heures et ne voulait pas montrer son émotion qui devait être visible sur les consoles car son cœur battait très fort.

elle me rappelle l'échange publié il y a 5 semaines :

091

Le Capitaine demanda à Maël : « As-tu peur d’exécuter cette mission ? »

092 

« Pas vraiment de la peur de me rendre dans cet endroit, plutôt de l’appréhension de ce que je vais y découvrir. »

093

Maël continua : « J’ai le pressentiment que cela concernera surtout ma propre vie, l’inverse des mots de Neil Armstrong : un grand pas pour un homme, insignifiant pour l’humanité. »
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 06 août 2022
Merci @bech pour ton commentaire.

Pas de souci pour l’attente, je suis bien conscient qu’on ne peut pas commenter chaque jour.

J’aime bien cette phrase qui évoque la « force », car elle n’évoque pas forcément celle de Star Wars. La force peut être une force que l’on a en soi ; cela peut être la force que nous procure une autre personne ; cela peut être la force que donne une croyance religieuse ; et cela peut être n’importe quoi d’autre qui nous aide à vivre et à surmonter les moments difficiles.

Ils connaissaient leurs classiques dans une histoire sensée se dérouler en 2101. Ou alors c’était une phrase rituelle, comme l’allusion au capteur sur le pénis.

Je vais d’ailleurs bientôt changer cette date et revoir toute la chronologie. J’ai parlé d’un nouveau départ de la conquête spatiale en 2060 et de la participation du capitaine au premier vol supra-luminique. Ce serait étonnant qu’il soit encore en activité après 40 ans.

Un autre date symbole pour mon récit serait le 21 juillet 2069, soit 100 ans après les premiers pas de Neil Armstrong sur la lune. Le premier vol supra-luminique aurait eu lieu vers 2040. La citation modifiée de Maël serait parfaitement justifiée ce jour-là.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 06 août 2022
127

Maël était ému, il se dirigea pourtant tout droit vers le sas de sortie, sans se retourner ; après tout, il ne quittait le vaisseau que pour quelques heures et ne voulait pas montrer son émotion qui devait être visible sur les consoles car son cœur battait très fort.


128

Il entra dans le sas, la porte se referma derrière lui ; il put suivre la progression de la dépressurisation sur un écran, sans remarquer de différence à l’intérieur de sa combinaison.
Titre: Re : Une journée sur Kepler-16 b (SF, défi : une phrase par jour)
Posté par: Lange128 le 07 août 2022
129

La porte extérieur du sas s’ouvrit, Maël parcourut l’arrière du vaisseau, où était entreposé le matériel destiné aux sorties, puis descendit la rampe qui s’était déployée ; il eut une curieuse sensation lorsqu’il posa le pied sur le sol de la planète.